DISSIPATE - Tectonics (Basick) - 14/03/2013 @ 08h31
Le Djentcore c'est bien. Ce savoureux mélange entre Djent (tiens ?) et hardcore (tiens, tiens ?) obtient un résultat vraiment détonnant et résolument violent, si ce n’est zuper brutal. Une brutalité due à la combinaison de riffs djent agressifs, de plans math-chaos-core, et de la hargne d’un chant hardcore. En France, STILLBORN MESSENGERS s’illustre parfaitement dans cette case, mais ce qui nous intéresse là, pour le moment, c’est cet EP des Ricains de DISSIPATE. Eux sont de Livermore, en Californie, et ont décidé de tout défoncer avec les six titres de ce « Tectonics ».

On peut dire que les gaillards en ont dans le froc, car ce qu’ils viennent de nous pondre est une véritable petite bombe au napalm. C’est bien simple, si vous recherchez la puissance, le groove, la technicité, les mélodies, et la rage, le tout combiné sur une seule galette, n’allez pas plus loin c’est ici que ça se passe. Les quatre mecs de DISSIPATE vont vous foutre la branlée et vous ne viendrez pas pleurer, vous aurez été prévenus.

DISSIPATE, c’est la furie et la puissance combinées durant 23min23s. Une véritable explosion de riffs djent ultra agressifs, appuyés par des plans mathcore « viens qu’j’te brisse en cinq » sur fond de marteau piqueur et recouvert d’un chant core ultra vénère. Ca transpire la violence et l’envie de tout foutre en l’air dès les premières secondes. Ca fait monter la testostérone et pousser les poils, dans une ambiance vraiment brutale. Une brutalité maîtrisée, intelligente, vraiment agressive, mais aussi mélodique. Une touch’ DEFTONienne s’immisce discrètement, mais brillamment, par instants et embellit toute cette fureur de son aura aérienne grâce au chant de Josh Foster. Celui qui nous gueulait dessus à s’en faire péter la gorge devient complètement transformé et on a du mal à croire qu’il s’agit de la même personne derrière le micro.

Le travail sur les compositions, et surtout les arrangements, est vraiment remarquable. Tout est d’une fluidité et d’une compréhension impeccable, ce qui n’est pas chose forcement aisée dans le style. Mais pas ici. Le Djentcore de DISSIPATE passe étrangement bien dès les premières écoutes. Le groupe a du niveau, mais ne fait pas une bête démonstration de style, il enrichit son son et varie ses compos pour qu’au final l’ensemble ne forme qu’un seul et même bloc de furies et d’émotions. Ajoutée à tout cela, une production impeccable, claire et limpide, qui offre aux compos du groupe tout le relief nécessaire pour obtenir cette puissance de feu.

Avec un EP de cette trempe DISSIPATE met la barre très haute et impose du respect. Voici un groupe à surveiller de près, en attendant un véritable album aussi dantesque, mais pour le moment, je vous invite à savourer ces six titres rageurs et non moins succulents.

https://www.facebook.com/dissipateband - 191 visite(s)

Motion - 149 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 9/10 | Nb de lectures : 11440




Auteur
Commentaire
jvice
Membre enregistré
Posté le: 15/03/2013 à 17h38 - (106535)
Ah ouai, bon!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker