DISPERSE - Living Mirrors (Season of Mist) - 07/02/2013 @ 08h02
Je ne pas refaire une énième fois le topo sur la scène Djent et ses différentes « écoles », toujours est-il que nous allons avoir ici un nouveau représentant du courant le plus progressif, à l’instar d’un STEALING AXION. Soit du Metal Prog djentisé plutôt que du Djent tendant fortement vers du Metal Prog plus classique. Pour preuve, DISPERSE a commencé dans un pur Metal progressif sans plans syncopés ou quoi que ce soit de « Math ». Ce groupe polonais formé fin 2007 a d’ailleurs plus d’affinités avec la scène Metal Prog de son pays, représentée notamment par RIVERSIDE et de nombreuses formations moins connues (comme QUBE). Parlons de RIVERSIDE vu que DISPERSE a tourné avec eux en 2009, avant d’enregistrer son premier album intitulé Journey Through The Hidden Gardens qui verra le jour en 2010. Et pour ce premier opus, DISPERSE pratiquait un Metal progressif très mélodique et atmosphérique sans aucun artifice Djent, avec pour influences revendiquées PINK FLOYD, DREAM THEATER, CYNIC, PORTAL, AEON SPOKE, PLANET X, DEVIN TOWNSEND et même TOTO et ALLAN HOLDSWORTH. Un beau programme.

Après une tournée cette fois-ci avec MARILLION, le groupe va légèrement changer son fusil d’épaule pour son second album Living Mirrors, qui trouvera grâce aux oreilles des décideurs de Season of Mist. Et donc à l’instar d’un JEFF LOOMIS par exemple, DISPERSE va épicer son art progressif à grand renfort de sonorités Djent. Si des influences comme DREAM THEATER, CYNIC et PINK FLOYD restent bien évidemment palpables, Living Mirrors penche désormais nettement du côté de TESSERACT, TEXTURES ou encore les aspects les plus mélodiques et introspectifs de PERIPHERY et THE CONTORTIONIST. Les grattes syncopées se pointent en force et Living Mirrors est un album qui dynamite, qui disperse, qui ventile. Sans pour autant renier ses velléités atmosphériques, notamment grâce au très bon chant de Rafał Biernacki. Un chant clair au vrai talent et qui fait l’effort de ne pas massacrer l’anglais une seule seconde, contrairement à certains de ses collègues polonais. Une bonne production, de bons musiciens qui livrent de bonnes mélodies, de bons solos et de bonnes atmosphères, et donc un bon chanteur : tout semble donc réuni pour faire de Living Mirrors un bon album.

Mon impression sur cet album n’en est pas moins mitigée, et je vais m’expliquer. Lorgner vers du Djent et balancer des grattes syncopées est déjà une idée discutable, bien qu’en étant amateur avisé de Djent je ne crache pas dessus. Surtout que personnellement, je trouve que Journey Through The Hidden Gardens manquait d’un soupçon de dynamique pour en faire un album de grande classe, bien que la beauté de l’ensemble le rendait tout à fait appréciable. Alors mettre du Djent dans du Metal Prog « classique » à la base c’est bien, mais encore faudrait-il que ça ne résume pas à mettre des riffs Djent plutôt convenus un peu partout, sans véritable cohérence ou travail poussé de fond. Tout au long de Living Mirrors, on assiste donc à un étalage de riffs syncopés sur fond de Metal progressif plutôt atmosphérique, et c’est presque tout ce qu’il y a à dire. La plupart des morceaux se ressemblent assez et ce sont surtout les interludes (au nombre de 4 tout de même, sur 13 pistes au total) et les plages plus prog et globalement moins syncopées (comme le superbe "Message from Atlantis" et "Choices Over Me") qui tirent leur épingle du jeu au final, tout comme les passages plus posés de morceaux comme "Enigma of Abode", le début de "Touching the Golden Cloud" ou le final "AUM". Du reste, les riffs Djent bien que peu variés sont un minimum bien torchés (des morceaux comme "Profane the Ground" et "Unbroken Shiver" sont tout à fait excellents), mais je ne suis vraiment pas convaincu de leur apport sur l’ensemble, le Metal Prog de DISPERSE semblant se suffire à lui-même (surtout si l’on regarde ce que le groupe a su montrer sur son premier album) et ne nécessitant pas forcément cette adjonction polyrythmique quasi-constante, qui rend d’ailleurs le disque assez redondant par moments. Au final, tout comme pour Intrinsic de THE CONTORTIONIST, on a l’impression d’avoir affaire à un groupe qui se cherche et dont la mixture Prog/Djent n’est pas tout à fait au point.

Enfin bon je chipote et n’allez pas croire que ma volonté est de sabrer Living Mirrors, car ce n’est pas le cas (et comme d’hab, vous avez déjà regardé la note n’est-ce pas ?). Ce second opus de DISPERSE est donc effectivement un bon album de Metal progressif. Maintenant, le groupe doit peaufiner son évolution pour pouvoir rivaliser avec STEALING AXION, TEXTURES et consorts. Et franchement, il y a de place pour, car la qualité de composition est là. Le groupe a voulu apporter du tonus avec des plans Djent, je ne leur jette pas la pierre pour ça mais quelques ajustements sont encore nécessaires pour que tout ceci soit parfaitement goupillé. Living Mirrors est donc là pour que DISPERSE pose son nouveau style, et que la planète Metal puisse le découvrir. Des moments de grâce progressifs au milieu de riffs Djent corrects mais un peu trop classiques, c’est déjà ça de pris et l’ensemble est au minimum (très) encourageant, faisant de DISPERSE un groupe à certain potentiel. Je suis peut-être exigeant et cet album mérite probablement des louanges plus appuyées, mais n’ayez pas peur pour autant et si vous appréciez le Metal progressif avec un peu beaucoup de Djent dedans, n’hésitez pas à jeter une oreille à ce bon disque qui n’est juste pas encore réussi et cohérent à 100%. Moi, j’attends la suite et j’espère qu’elle va me répartir les oreilles façon puzzle.



http://www.facebook.com/disperseofficial - 229 visite(s)

Unbroken Shiver - 123 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 15224




Auteur
Commentaire
ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 07/02/2013 à 13h34 - (105880)
@Zebrowsky : on voit ça en MP.
parlons de l'album maintenant.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker