DGM - Hidden Place (Scarlet/Adipocere) - 24/06/2003 @ 13h38
Je suis à la bourre. Je suis sérieusement à la bourre!!! Désolé de vous proposer cette kro un peu tardivement après la date de sortie de cet album, mais bon j'ai pris le temps de bien m'en imprégner. Les italiens de DGM n'en sont pas à leur coup d'essai, et Shaka nous avait parlé dans ces mêmes colonnes de leur précédant méfait "Dreamland". Une fois de plus avec ce groupe, qui nous présente ici quand même son 4ème CD + un mCD, je pratiquais l'art savant de l'atterrissage contrôlé de celui qui découvre un groupe alors qu'ils ne sont pas débutants! A ma décharge, c'est vrai que je n'ai jamais trop été attiré par la scêne italienne, trop pleine de clones de RHAPSODY (déjà que RHAPSODY, des fois c'est dur...).
Mais voila, ce "Hidden Place" est arrivé à point pour me remettre à ma place. Et c'est une très bonne surprise que j'ai eue en le découvrant, avec d'ailleurs un plaisir croissant au fil des écoutes. Le côté progressif du groupe est toujours marqué, ce qui fait que justement il y a pleins de subtilités à découvrir au fur et à mesure. Les influences de DREAM THEATRE sont indéniables, surtout lors des soli, généralement duels clavier-guitare brilliants, la précisions des musiciens n'est pas sans rappeller les illustres précurseurs, et de temps en temps au niveau voix, dont les intonations rappellent James LaBrie. On a un batteur excellent, un chanteur excellent (timbre chaud, et voix parfaitement maîtrisée, avec bcp d'émotions!), un gratteux excellent (très fluide comme jeu de gratte, très rapide, peut être un peu trop les mêmes ficelles utilisées tout au long de l'album), un bassiste excellent (qui comme John Myong double les parties de grattes bien souvent!), et un clavier excellent (bons sons, bonnes mélodies, bien placé, gérant qq samples utilisés avec parcimonie et de bon aloi). Et le tout faisant de bonnes chansons, à la fois bien heavy et incorporant de belle façon les éléments progressifs (en fait surtout au niveau soli, mais là je me répète). Je ne citerai que le hit génial tant au niveau composition, qu'énergie et qualité d'interprétation, qu'est "Invisible Rain": un début calme au piano, genre slow hygiénique, puis déclenchement des hostilités en crescendo jouissifs. Rhhââ c'est bon ça!
Bon ruez vous dessus, ou au moins allez l'écouter d'une oreille attentive, car moi la toute première écoute ne m'avait pas du tout motivée. Pourtant, qu'est ce que ce "Hidden Place" est bon. Bienvenue dans la cour des grands!
http://www.dgmsite.com : où vous trouverez des MP3 des 2 premières chansons de "Hidden Place"


Rédigé par : BozKiller | 17/20 | Nb de lectures : 7019




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker