DEVILDRIVER - Winter Kills (Napalm) - 12/11/2013 @ 07h53
On le dit souvent, on le lit, on le ressent en concert : le bon gros Metal, celui qui latte, avec un gros son et des rythmiques dynamiques mais basiques, est avant tout taillé pour le live, pour la sueur des pogos et la puissance des enceintes des salles obscures ou des festivals.
Bien que souvent agréable à écouter chez soi, il y a des styles de musiques, des groupes, qui sont bâtis avant tout pour faire parler la poudre en concert, et faire sauter les foules.

A mes yeux, DEVILDRIVER est l'exemple parfait de ce constat : sans véritablement faillir, leur musique simple et directe est surtout taillée pour la scène.
Respectant son rythme régulier (et impressionnant) d'un album tous les deux ans, DEVILDRIVER revient donc en ce début d'automne avec son 6ème album. Un régal pour les fans du groupe, un labeur pour les autres, car le groupe n’a pas changé sa ligne de conduite.
Une régularité qui n'échappe pas à des baisses de régimes régulières, et un manque d'inspiration comblé par une violence en hausse (en témoigne l’avant-dernier, "Beast")

DEVILDRIVER poursuit son bonhomme de chemin ; et plus qu'une reconversion musicale réussie pour Dez Fafara, DEVILDRIVER est avant tout un groupe qui maîtrise l’art du combat et de la distribution de baffes.
Jamais fondamentalement violent, DEVILDRIVER a su personnaliser légèrement son style, juste assez pour se démarquer de ses compères.

A grand coup de rythmes entraînants et de riffs simples et mélodieux, le quintet a trouvé sa place au sein d’une scène Power/Metal, en assumant de légères influences MetalCore ou Thrash.

Comme sur les précédentes offrandes, le résultat n’est ni exceptionnel, ni chiant : il est efficace, et percutant. Un peu à l’instar des premiers albums de MACHINE HEAD, ou de THE HAUNTED, mais sans en posséder cependant cet aspect novateur, "Winter Kills" est un album puissant, efficace et taillé pour le live.

On retrouve avec délectation (ou lassitude) les hurlements typiques, arrachés, de notre bon vieux Dez, fidèle à lui-même et toujours en forme. Et ses hurlements en live sont assez fidèles, prouvant que le gaillard ne s’essouffle pas.

On retrouve ce dynamisme irrésistible, empreint d'une forme de redondance, inévitable et inhérente au style, mais toujours aussi percutant. Les morceaux alternent mid-tempos lents, accélérations et tempos rapides, avec une prédilection pour tout ce qui permet de headbanguer furieusement.
Il faut bien reconnaître que l’évolution n'est pas le point fort de DEVILDRIVER, mais qu’a contrario les 5 Californiens sont passés maîtres dans l’art de faire sautiller les foules.

On retrouve, enfin, ces leads de guitares qui font mouche, ces riffs au degré de mélodie variable selon les titres. Ces riffs qui permettent aussi bien de secouer la tête que d’assimiler rapidement les morceaux, sans pour autant les rendre trop simplistes.

Je trouve "Winter Kills" intéressant et efficace, bien qu’un cran en dessous des excellents « The Last Kind Words » ou « The Fury of Our Maker's Hand ».
Le groupe semble parfois (malheureusement) se contenter du minimum, échouant dans des mid tempos trop mous ou sans relief.

On leur pardonnera au regard de certains titres, futurs hits en puissance, aux riffs ou refrains imparables, et aux tempos ultra énergiques, tels que ‘Desperate Time’, ‘Tripping Over Tombstones’, ‘The Appetite’ ou ‘Gutted’. Sur l’édition limitée se trouvent deux titres bonus, eux aussi plutôt séduisants, et dans la lignée de l’album.

Mais, il faut bien avouer que la formule magique de DEVILDRIVER, faite de simplicité et de groove, commence sérieusement à s’essouffler... Ou bien est-nous qui nous nous lassons..?
Plus timoré dans sa vivacité, "Winter Kills" parvient tout de même à faire oublier sans mal le trop mélodique « Pray For Villains », replaçant le dynamisme et le groove au centre de son art.
Un sursaut de violence à la « Beast » aurait, peut-être, permis de rendre cette offrande plus percutante, alors que là, l’assoupissement guette parfois l’auditeur.

Une énergie simple et communicative, un gros Metal légèrement mélodique, aux fragrances sous-jacentes de Death Metal et de Thrash, parsemé d'une dose de modernité. Un son puissant et compact, qui évite l'écueil du truc trop fort en testostérone.

DEVILDRIVER nous propose un album sympa. Pas au niveau de virulence des premiers, mais qui illustre cependant un certain regain d’énergie, et une puissance réelle.
Il faut voir désormais comment ce 6ème album passera l’épreuve du live (et, surtout, du temps...)

www.devildriver.com - 116 visite(s)

'Winter Kills' - 116 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 13,5/20 | Nb de lectures : 12676




Auteur
Commentaire
Meridian
Membre enregistré
Posté le: 12/11/2013 à 08h54 - (109888)
Je n'ai encore pas écouté ce nouvel album, pour trois raisons essentielles : je n'ai pas eu le temps, je sais très bien à quoi m'attendre et le premier extrait qu'ils avaient lâché il y a quelques mois m'avait déçu... Enfin "décevoir" n'est peut-être pas le verbe approprié... Si j'affectionne les charismatiques Dez Fafara et John Boecklin depuis un bon bout de temps, je n'attends jamais leurs sorties avec impatience et je trouve que ce groupe peine à se renouveler. D'ailleurs je me demande combien d'albums ils vont vendre, et combien d'albums ils vont encore créer. Quelques titres bien efficaces par-ci, par-là et point. Un bon défouloir si besoin. Je les ai vus en live (headliner européen de Cannibal Corpse) et ça manquait de pêche, j'étais surpris.

Sinon je reviens des USA et leurs albums sont en vente absolument partout.

ReeKo
IP:194.2.86.210
Invité
Posté le: 12/11/2013 à 15h22 - (109891)
Sur le côté "manque de renouvellement" je suis entièrement d'accord mais pas du tout sur le côté "mélodique" (!) ou ennuyeux de "Pray For Villains".
Mébononsanfoucépaledéba.



Deadpool
Membre enregistré
Posté le: 12/11/2013 à 18h29 - (109892)
Pray For Villains et Beat m'avaient vraiment ennuyés, j'apprécie un peu plus celui-ci même si c'est vraiment pas ce qui tourne le plus souvent chez moi.

Par contre en live je m'en suis vraiment lassé, pas de surprise, pas de folie, pas mémorable.

Brisenuque
IP:78.247.73.30
Invité
Posté le: 12/11/2013 à 22h36 - (109894)
Tres bon album mais c est vrai qu ils ont du mal a renouveler leur 3 premiers albums qui sont des perles

Mickey
IP:90.13.179.4
Invité
Posté le: 13/11/2013 à 01h51 - (109897)
Cet album est d'une efficacité redoutable ! Tout simplement excellent...et la cover de "sail" est surpuissante.

//
IP:78.230.80.17
Invité
Posté le: 13/11/2013 à 19h45 - (109903)
j ai dormi .....

Lemmy
IP:92.90.20.126
Invité
Posté le: 18/11/2013 à 13h17 - (109941)
Bon disque.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker