DERIVATE - Derivate (Autoproduction/Black Bear) - 17/09/2015 @ 08h00
DERIVATE est un jeune groupe suisse de Metal moderne, qui n’est pourtant pas signé chez Tenacity Music, normal il ne fait pas de Deathcore ni du sympho mais du Metal étiqueté « progressif ». DERIVATE n’est donc pas primitif (ouh c’te blague de matheux). Avec son premier EP éponyme sorti fin 2014, ce quartet de Genève va surtout nous montrer ce qu’il sait faire, quel est son style, quelles sont ses influences. Influences pas forcément faciles à identifier, le groupe ne revendiquant guère que celle d’OPETH. Mais DERIVATE évolue dans un paysage très mélodique, au tempo soutenu, lorgnant plus du côté d’un Rock/Metal classique surtout au niveau du chant, mais l’assise rythmique elle se place bien dans le registre du Metal progressif, de même que le découpage particulier de cet EP en 5 « mouvements ». En 30 minutes, DERIVATE nous propose bon nombre de passages très feutrés voire aériens, les suisses ne sont pas du genre à s’énerver (même si le chant se fait parfois plus grave), les rythmiques mènent la danse en arrière-plan mais ne sont jamais là pour cogner, et ce sont bien les mélodies qui font tout le sel de Derivate. On le remarque bien dès le break très FLOYDien de "Storm". DERIVATE est alors capable de nous livrer des mélodies enivrantes (citons encore le début de "Dawn"), mais cela se fait parfois au détriment du reste : la plupart des breaks acoustiques font trop « cassure » et sabrent la fluidité et l’intensité de l’ensemble, ça sonne un peu trop cloisonné pour un groupe dit « progressif ». Les suisses finissent par trouver leur équilibre en 30 minutes, mais Derivate est un peu répétitif, voire même poussif par moments, surtout que des morceaux comme "Awakening" et "Cycle" souffrent de petites longueurs. Toutefois les mélodies et le côté aérien sont convaincants, DERIVATE pulse aussi un peu plus à certains moments (la fin de "Downfall", "Cycle"), mais Derivate est surtout un EP plaisant plus que totalement réussi, bien produit (masterisé par Jens Bogren s’il-vous-plaît), mais la cohérence et la variété de l’ensemble restent à améliorer. Un début correct, pour un Metal progressif mélodique inclassable, pas inoubliable mais ce n’est qu’un premier EP et il semble évident que le groupe est capable de mieux.




Rédigé par : ZeSnake | 06.5/10 | Nb de lectures : 7235




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker