DEPHOSPHORUS - Night Sky Transform (7 degrees) - 14/11/2012 @ 08h01
Tel le fauve affamé, DEPHOSPHORUS est de retour, présentant sa nouvelle arme de torture. Le groupe en a chié pour faire parler la poudre, "Night Sky Transform" était déjà enregistré lorsque paraissait son EP "Axiom". Mais les labels sont frileux, ou sans le sou; heureusement, 7degrees a finalement dégainé pour permettre aux metalleux de se procurer ce superbe vinyle abritant le premier album de DEPHOSPHORUS.

L'Astrogrind de "Axiom" s'est estompé, laissant place à une orientation moins spatiale et plus guerrière, bien que l’atmosphère cosmique soit toujours parfois présente.
A l’instar d’une drogue bienfaisante, on ne peut réellement chasser le naturel ; toujours un peu grind, mais surtout foutrement énergique, "Night Sky Transform" simule une séance intense d’étalage de supplices jouissifs.

L’arme utilisée change selon l’angle d’attaque. Tour à tour vif, tranchant, lourd ou oppressant. Les supplices changent, les influences musicales varient. Grind, Death, PostCore, Black, Crust, DEPHOSPHORUS est plutôt éclectique, mais sa musique garde une réelle cohérence.

Moins extrême, moins rapide, DEPHOSPHORUS a muté. Lourd, et surtout pesant, appuyant sur la carotide doucement pour comprimer peu à peu l'afflux sanguin sans heurt ; l’impact de ses accès de rage est réel.
Les cris écorchés transcendent l’auditeur. Arme de torture insidieuse, dont le timbre hurlé, rageur, pénètre dans le tympan de l'auditeur, perce la cochlée et s'insinue dans le cortex via le nerf auditif, sans possibilité de s'en défaire.

Implacable et sinueux. L’énorme pavé sonore rugueux, rappelant un ROTTEN SOUND ou un TRAP THEM, simule l’art d’écraser le crâne d’un suppliant avec une massue cloutée. La puissance de la prod est irrésistible, et pourtant très personnelle.
Les structures aventureuses et la coloration musicale, prenant leur source dans "Axiom", ont grandi, et puisent une part de leur substance dans la colère de NESSERIA, dans la violence moderne de KILL THE CLIENT et dans l'oppressante rage sourde de CONVERGE

Mise à part 'The Fermi Paradox', tout n’est qu’enchaînement de coups et blessures, aux rythmes soutenus mais changeants, au contenu varié et à la ténacité irréaliste.
30 minutes intenses, durant lesquelles la rage s'écoule par tous les orifices.
Seul regret: plus pesant mais moins fou, "Night Sky Transform" perd en impulsivité. A l’instar de la lame rouillée du cran d'arrêt, la coupure sur la jugulaire est moins nette, moins tranchante et plus approximative. Il faut appuyer plusieurs fois pour enfin voir les flots d’hémoglobine se déverser, et cette sensation d’efficacité laborieuse ternie quelque peu l’impact de l’album, et laisse de menus regrets.

L’ardeur indélébile du groupe, et l'implication passionnée qu'il met dans ses actes de tortures, ne pourront vous laisser indifférent. Le magnifique enrobage visuel, matérialisé par un livret et une pochette sombres et mystérieux, participe à accroitre l'appréciation.
Dois-je préciser que l'album est disponible au choix en format vinyle, CD ou numérique ?
Et qu'il est en écoute intégrale via le lien présent en bas de cette kro ?

Même si, à titre personnel, je préfère être torturé violemment par des coups évoquant les rythmes sulfatant du Grind, je reconnais une qualité incroyable à cet acte savamment orchestré qu'est "Night Sky Transform".
Personnel et opaque, et paradoxalement ouvert et super efficace, cet album devrait sans problème paire aux VSeurs de bon goût qui traînent par ici.
Soutenez le groupe, ils le valent bien !

http://dephosphorus.com/ - 210 visite(s)

ALBUM EN ECOUTE INTEGRALE - 124 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 15/20 | Nb de lectures : 11654




Auteur
Commentaire
grrr
Membre enregistré
Posté le: 14/11/2012 à 13h00 - (104609)
Excellent album!!!
Il est a noter que Ryan Lipynsky (Unearthly Trance) gratouille et pousse la chansonnette sur le titre "Unconscious Excursion".

daminoux
Membre enregistré
Posté le: 14/11/2012 à 13h06 - (104610)
j'ai trouvé justement que les partie plus possé permette d'aéré l'essemble et de renforcer les partie plus brut....
mais excellent album, l'edition vinyl est magnifique..... pour sauver l'éconimique grec commancais par DEPHOSPHORUS



Krakoukass
IP:217.70.85.68
Invité
Posté le: 14/11/2012 à 16h37 - (104630)
Erreur Ju. L'album n'est PAS disponible en cd... Malheureusement d'ailleurs!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker