DEMON EYE - Tempora Infernalia (Soulseller) - 30/07/2015 @ 07h07
A peine 1 an et demi après son premier album, Demon Eye remet déjà le couvert. « Leave the Light » (voir chronique ci-contre) était une production correcte parmi cette avalanche de sorties hard rock revival, une œuvre inégale mais pas désagréable. Qui dit 2ème album, dit une certaine progression attendue ; de ce côté là, Demon Eye apprend vite, car « Tempora Infernalia » se montre plus entraînant et intéressant que son prédécesseur.

Le groupe évolue toujours assez nettement dans un hard rock façon 70's, parfumé de touches doom et psychédéliques : les noms Kadavar, Uncle Acid & the Deadbeats, Pentagram et Trouble peuvent toujours s'y associer. La voix de Erik Sugg reste particulière mais le bonhomme l'utilise d'une meilleure façon en la modulant davantage (un Ozzy en moins nasillard) ; l'effet monotone ressenti sur « Leave the Light » est ici bien diminué. Un point positif pour Demon Eye. Le quatuor a aussi amélioré son efficacité sans que le travail de composition n'apparaisse bâclé ; sur leur premier effort certaines compos faisaient réellement effet de remplissage, sur « Tempora » se dégage une 'fraîcheur' musicale et un entrain auquel il est difficile de résister (les premières mesures de « End of Days » nous mettent dans des conditions idéales).

Les morceaux tournent en moyenne dans les 4 minutes et sont bonifiés par une production sciemment organique (le groupe a fait appel au même duo responsable du son de « Leave the Light »). Tempos rock sautillants (« I'll be Creeping », « In the world, not of it »), riffs simples et évidents qui font mouche en 2 écoutes (les courts « See the Signs » et « Black Winds » à l'énergie contagieuse), Demon Eye affiche une recette pas bien sorcier, encore faut-il savoir la mettre efficacement en œuvre. Le groupe ne se prive pas de tâter du doom (autre influence majeure), à l'image des 3 premières minutes de « Poison Garden » ; le riffing et l'utilisation de la basse ne sont pas sans rappelés Black Sabbath. Voilà une formule musicale mise en pratique depuis plus de 40 ans et qui arrive toujours à captiver un minimum l'auditeur. « Give up the Ghost » se démarque de l'ensemble, affichant une rythmique moins effrénée sans que la cadence ne soit totalement ralentie ; il s'agit d'une pièce dégageant une certaine mélancolie vocale et les instruments passent à certains moments en mode jam (notamment ce break délicieux à partir des 3 minutes qui aurait mérité d'être prolongé). Quant à « Please, Father », j'ai en tête le « Planet Caravan » de Black Sab' et certains titres de Monster Magnet. Des vocaux qui viennent de loin, comme hantés, accompagnés par une trame mélodique où une guitare acoustique mène le train. Point de tempo frétillant, de batterie en feu, juste 3 minutes éthérées. Ces 2 dernières compos ne représentent pas l'album mais y sont intégrées avec justesse ; « Tempora Infernalia » est sur bien des points une réussite, un opus témoignant de la progression du groupe. Une sortie plaisante pour la saison estivale, assurément.



Facebook Demon Eye - 67 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 15/20 | Nb de lectures : 7996




Auteur
Commentaire
K.
IP:194.199.4.203
Invité
Posté le: 30/07/2015 à 09h30 - (117366)
Le morceau du clip ne vaut pas du tout cette note... ennui.

noisepollution69
IP:86.67.63.149
Invité
Posté le: 30/07/2015 à 16h06 - (117368)
un album excellent (encore meilleur que le premier qui était déjà très bon)

ça groove, les riffs sont très bon, la voix colle parfaitement au style et la production est organique à souhait

bref quand on aime ce genre de groupe c'est du pur bonheur!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker