DEMONIC SLAUGHTER - Haunted (Pagan) - 11/01/2016 @ 07h32
Œuvrant dans les bas-fonds du black metal polonais depuis 2006, DEMONIC SLAUGHTER propose avec Haunted son cinquième album. Le groupe est composé de deux âmes sombres, Xaos Oblivion (chant, guitare, basse) et Opium (batterie), et secondé par Perversor qui s’occupe de certains textes et de tout l’artwork. A noter également que Xaos Oblivion s’est occupé de l’enregistrement et du mastering dans son home studio. Le groupe a été rejoint courant 2015 par deux nouveaux membres, Morxakh (claviers) et Ghost of Wrath (guitares).

DEMONIC SLAUGHTER fait office d’ovni dans la scène BM polonaise. Alors que la plupart des groupes jouent à qui bastonnera le plus, et qui sera plus satanique que le petit copain, DEMONIC SLAUGHTER lorgne carrément du côté de la Norvège des années 90. A l’écoute de cet album, difficile de dire qu’ils sont polaks sans le savoir. Le duo officie dans un black metal mid-tempo, où le titre de l’album prend tout son sens. Des dires de Xaos Oblivion, l’album a été enregistré durant plusieurs soirs de pleine lune (sic), et aucun trig ni artifice numérique n’a été utilisé pendant ces enregistrements. Si pour la première affirmation, il va falloir lui faire confiance, pour le second, vu le son brut du disque, je veux bien le croire. En même temps, vu le mid-tempo utilisé tout au long de l’album, j’espère bien que le batteur se soit démerdé tout seul.

Pendant cinquante minutes, on a droit à un black metal menaçant, tout droit sorti des forêts sombres de Norv… euh de Pologne. On pense à SARKE, aux titres lents de DARKTHRONE ou SATYRICON. D’ailleurs, quand DEMONIC SLAUGHTER s’énerve, il perd carrément en impact. Leur black metal sent les vallées désolées, enveloppées de brume, et cette impression oppressante se perd quand le groupe accélère. Sauf que cette ambiance pendant cinquante minutes se dilue un peu. Le duo a voulu trop en faire, et perd son intensité au fur et à mesure de l’écoute. On fini par s’ennuyer et par décrocher, alors que les 30/35 premières minutes sont plutôt prenantes. Il faut dire qu’on a un peu l’impression d’entendre toujours le même riff et le même pattern de batterie.

Si on ne considère que le côté polonais de DEMONIC SLAUGHTER, Haunted est un bon album, froid, menaçant, doté d’une ambiance glauque. Idéal pour les longues soirées d’hiver. Mais quand on connait la concurrence de ce genre de black metal, le soufflé retombe finalement assez vite, et on se retrouve avec un album qui a du mal à vraiment décoller et à sortir du lot. Mais est-ce réellement un problème pour du black metal ? Pas si sûr.




Rédigé par : Skay | 13/20 | Nb de lectures : 7092




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker