DEGRADEAD - The Monster Within (Metalville) - 21/11/2013 @ 07h55
En voilà un groupe dont le nom ne me disait rien, pourtant ceux-ci en sont déjà à leur quatrième album depuis 2008, en effet le quintet a été fondé en 2000 à Stockholm et comporte en ses rangs un certain Anders Nyström qui est l’homonyme du célèbre membre de Diabolical Masquerade, Bloodbath ou encore Katatonia, bref pas du tout le même mec et heureusement pour lui, on va y revenir.

Musicalement le combo se définit comme pratiquant du death/thrash à influences mélodiques, même si la pochette de ce nouveau disque pourrait faire penser que l’on écoute plutôt du punk hardcore du genre The Exploited ou Rancid. Alors qu’en est-il ?

La première surprise est que d'entrée on se rend compte que l'on écoute quelquechose qui est très loin de ce qui est indiqué sur leur biographie officielle, en effet il y'a très peu d'éléments présents du style de prédilection de bon nombre de leurs compatriotes, car on est plutôt en présence d'un énième clone de Sonic Syndicate et de toute cette vague d'Emo et Metalcore.

Tout y est d'ailleurs : riffs bateaux et répétitifs, batterie molle et sans inspiration, des nappes de claviers pas forcément bienvenues, et surtout un chant général très moyen : le clair est absolument abominable dès les premières secondes de l'album et de "One against all", le chant criard sur "The monster within" est insupportable aussi.

Les compositions sont elles dénuées d'intérêt, hyper convenues et faciles car on a déjà entendu cela des milliers de fois, et pour couronner le tout on a même droit par moment à des relents de guitare des groupes de punk à roulettes, enfin le rythme global est assez varié entre des passages lents et lourds et d'autres plus rapides et directs.

Le summum du mauvais goût est atteint avec "Dead becomes alive" où entre toujours le chant horrible, le groupe nous a sorti des arpèges flamenco inspirés du génialissime passage de Innuendo de Queen (et joué par Steve Howe, de Yes), sauf que là on est très très loin du talent d'écriture et d'interprétation de la bande à Freddie Mercury.

"We'll meet again" est une balade sirupeuse à souhait mais la bonne surprise c'est que là le chant est juste et bien exécuté, certains passages du refrain font même penser à la voix de Jon Bon Jovi, le tout est mélodique avec quelques arrangements de cordes, bref quand il chante juste et de manière mélodique et simple ça rend tout de suite mieux.

La production quant à elle, et contrairement à celles en plastique communes dans le genre, sonne naturelle même si elle manque cruellement de puissance, et surtout le son de la caisse claire n'est vraiment pas terrible car bien trop sec.

Un disque qui ravira sans doute les amateurs d'Emocore aimant les morceaux simples et les alternances des voix (ce qui est un peu la marque de fabrique du genre), mais qui reste très loin des meilleurs disques du style. Heureusement que le "vrai" Anders Nyström ne fait pas partie de l'aventure car ce nouveau projet aurait pu sérieusement faire tâche sur son cv fort bien rempli.


Rédigé par : GabinEastwood | 11,5/20 | Nb de lectures : 11232




Auteur
Commentaire
LeMich
Membre enregistré
Posté le: 21/11/2013 à 10h41 - (109981)
D'après la decription, ce groupe n'a aucune chance de m'intéresser mais la chronique m'aura quand même appris que c'est Steve Howe qui joue le passage flamenco de Innuendo, chose que j'ignorais...

sceptique
IP:90.20.249.237
Invité
Posté le: 21/11/2013 à 16h44 - (109986)
Emo ? Faudrait arrêter de dire des conneries. C'est du Melodeath, moderne, à influence surtout Power scandinave dans les refrains. C'est pas aussi putassier et racoleur que Sonic Syndicate hein ...

Metalcore ? Non plus, les grattes sonnent death mélo, très Goteborg, et assez In Flames, période Clayman.

Tu trouves ça insupportable et tu mets la moyenne ?!

Meridian
Membre enregistré
Posté le: 21/11/2013 à 22h10 - (109990)
Je me souviens avoir écouté leurs deux premiers albums il y a 4 ans et je rejoins sceptique pour le côté "Göteborg moderne" des compos. Mis à part cet aspect que j'ai retenu, ce groupe m'avait franchement pas marqué...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker