DEEP IN HATE - Origins of Inequality (M&O/Mosaic) - 27/05/2011 @ 08h20
Je ne sais pas si vous le savez, amis lecteurs, mais sur VS, certains groupes ont leurs entrées. Ou, autrement dit, partent avec une longueur d’avance sur les autres, et ce avant même toute écoute discographique. A l’image de certains groupes français que vous connaissez bien, choyés par les chroniqueurs, en échange de menus cadeaux réguliers, condition 'sine qua non' pour obtenir ces faveurs rédactionnelles.
C’est comme ça. C’est la vie.

Les Parisiens de Deep In Hate n’ont pas cette chance. Dommage pour eux. Ce qui leur a valu par ailleurs une chronique très réaliste en ces pages, et une note assassine (4/10) pour leur premier opus. Qui, d’ailleurs, aurait mérité un peu plus, en raison de... heu... oui, bon, peu importe. Le passé appartient au passé.
Toujours est-il que Deep In Hate, en dépit d’une musique efficace, n’a pas cet honneur. Et, va donc devoir être mis au même niveau que les 99% de groupes restant. Zut, alors.

Mais Deep In Hate n’en a que faire, et a simplement envie d’éclater les auditeurs avec une musique sincère et viscérale. Et un peu redondante, aussi, mais on y viendra plus tard.
Formé en 2004, le groupe pratique un Deathcore virulent. Mais un vrai DC, où le suffixe "core" n’est pas anodin, et où le préfixe "Death" n’est pas superflus. La touche HxC se traduit par une réelle énergie et une accroche terrible, manifestées principalement au travers de breaks et mosh parts efficaces qui feraient pâlir d’envie certains chouchous de Seb.

Ce potentiel d’accroche est également dû au choix des variations rythmiques, qui s’avèrent relativement pauvres. Le groupe privilégie en effet les breaks en tout genre, plutôt que les blast beats. DiH joue du Deathcore, pas du brutal ; et ça se ressent, seuls quelques passages violents jaillissent par instants.
Ces quelques doses salvatrices de brutalité bien branlée évoquent INTERNAL BLEEDING ou DESPISED ICON, et s’avèrent pourtant très appréciables. Mais c’est du côté des mid-tempos et des rythmes saccadés que le groupe a choisi d’évoluer majoritairement.

Le côté Death de Deep In Hate se traduit, lui, en premier lieu par les beuglements, pas spécialement cliché, et plutôt intéressants. Gutturaux ou écorchés, selon les passages, ils sont modulés de façon plaisante et intéressante, et parfois agrémentés de rares gruiks sympathiques. L’autre aspect plaisant se situe au niveau des riffs, qui, s’ils ne sont pas un exemple de stabilité qualitative, proposent des variations là encore intéressantes.
Résolument variés, ils tapent allégrement dans divers styles, entre Deathcore traditionnel (riff basique destiné au Mosh), Metalcore (via des sonorités mélodiques), Death Metal (agrémenté d’accélérations très plaisantes), et orné de moults piochages dans le Brutal Death Core à tendance technique (avec quelques arpèges technico-mélodiques déstructurés).
Le tout dans une certaine cohésion, puisque judicieusement réparti entre les morceaux et parfaitement associé aux variations rythmiques.

Pro jusqu’au bout des médiators, et impliqué dans sa musique, Deep In Hate a doté son ogive d’un son puissant mais pas trop surgonflé, en totale adéquation avec la déflagration.
Et le résultat est donc agréablement surprenant, car relativement puissant et accrocheur.

Mais la force du groupe est aussi sa faiblesse, puisqu’il demeure trop porté sur l’accroche, et, malheureusement pas assez sur la violence (en tout cas à mon goût). Ca manque terriblement de blast, d’accélérations et de décrochages de nuques, même si le propos du groupe ne se situe pas forcément à ce niveau.

Ce choix artistique (s’il en est un) porte également un autre inconvénient, plus sournois, mais implacable : la manifestation d’une certaine redondance, inhérente au manque de variations stylistiques et rythmiques. Et en dépit des efforts et des variations apportées par la guitare ou le chant, la fin de l’album est plus difficile à encaisser, le groupe s’enfermant malheureusement un peu trop dans son ‘Core’. Et le corps ne suit pas, quémandant de la variété là où le groupe poursuit sans faillir sa ligne de conduite…

Dommage, car le potentiel, les idées et l’efficacité sont là. Le plaisir auditif, également, mais l’auditeur risquera de décrocher avant la fin, sans pour autant que cela soit dû à une baisse de la qualité.
Et dire que s’ils avaient eu leurs entrées, ils auraient été mieux notés... Dur, dur...

http://www.deepinhate.com - 246 visite(s)

Espace Sonore - 122 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 13,5/20 | Nb de lectures : 13234




Auteur
Commentaire
djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 27/05/2011 à 11h41 - (94225)
Ca me rappelle Beneath The Massacre, Origin, Cryptopsy, Decapitated, Gojira, Anata, et aussi Happy Face...

Mais en un peu moins death et plus core, et très axé "plans" et "impact immédiat", au détriment de la variété et des trucs qui resteront en-tête après écoute, c'est dommage.

La prod tue.

Assez d'accord avec la chro du coup.
Avec des compos plus inspirées et mémorables (à mon goût) ce groupe pourrait tout niquer.

Déjà la progression entre le 1er maxi et cet album est énorme.

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 27/05/2011 à 11h41 - (94226)
(je précise que je base mon avis sur les 3 extraits mis en ligne, j'ai pas encore entendu tout l'album)

crawlingchaos
Membre enregistré
Posté le: 27/05/2011 à 13h47 - (94229)
Plutôt d'accord avec la chronique.

Nette progression entre le 1er album et celui-ci, énorme effort sur la prod' qui est bien meilleure.

Ça manque juste d'un côté catchy dans les riffs ou structures des morceaux pour retenir l'auditeur car après plusieurs écoutes de l'album, je ne retiens pas grand chose.

C'est du bon travail et j'attends le carton au prochain album.



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 27/05/2011 à 16h42 - (94236)
Groupe qui démontre une fois de plus que la prod c'est bien mais ça fait pas tout (bien au contraire)



gothenburg
Membre enregistré
Posté le: 28/05/2011 à 11h44 - (94247)
youpimatin,

euh pour avoir rencontré le gratteux qui m'avait fait écouter les morceau à la base version demo, et vu la qualité des zikos, je ne vois pas de quoi tu parles. Cet album est l'oeuvre de grands zikos peut etre parmis les meilleurs de la scène française. Alors si tu pouvais développer

Max le Nain
Membre enregistré
Posté le: 28/05/2011 à 11h57 - (94248)
Tout pareil que Djabtrash.

Beavis
IP:86.75.193.249
Invité
Posté le: 28/05/2011 à 12h40 - (94249)
Gothenburg:
Tu sais, la technique ne fait pas le talent.
Là les mecs ont tout misé sur la prod, en attendant aucune compo ne vaut le détour, c'est du sur-pompé sur tout cette scène deathcore americaine (que j'adore au passage).
Les riffs certes sont un minimum technique mais malheureusement s’enchaînent hyper mal, c'est du "tiens là on a atteint notre quota de gravity blasts, si on foutait un gros mosh derrière puis pas grave si c'est pas cohérent".

Dans le même délire, l'EP d'Upheaval fait bien plus mal au cul... j'ai déjà fait mon choix (et c'est pas faute d'avoir voulu supporter les 2 groupes).




wasted
Membre enregistré
Posté le: 28/05/2011 à 14h02 - (94250)
Je me demande s'ils ont aussi écrit à Metallian pour se plaindre de la kronik qu'ils y ont reçu...

JL
Membre enregistré
Posté le: 29/05/2011 à 22h40 - (94264)
C'est mou et plat ce groupe aucuns intérêt



infarctus
IP:92.152.131.218
Invité
Posté le: 30/05/2011 à 12h23 - (94279)
J'ai pas pigé la chronique, on veut que tu développe. Ces quoi ces histoies d'entrée et de passe-droit?? Il y a eu embrouille?

J'avais énromément aimé le premier album qui était clairement death grind, et un peu core certes. Mais beaucoup plus original que les 3 morceaux en ligne. Mais bon attention, faut pas non plus trop le enfoncer. Ca bute sévère quand même. Et les mecs en Live assurent vraiment.

Quoimabite
IP:78.238.200.86
Invité
Posté le: 30/05/2011 à 23h46 - (94310)
Je pense que l'histoire des passe-droit, c'est plus de l'humour qu'autre chose.

Sinon j'ai écouté 2x l'album, je ne trouve pas l'enchaînement des riffs si incohérents que cela, à partir du moment où on a les lyrics sous les yeux. Une certaine logique se dessine.

Gros gros son à part ça, un vrai régal !

Murderworks
Membre enregistré
Posté le: 31/05/2011 à 02h22 - (94313)
Bien sûr que c'est de l'humour le coup des passe-droit, je suppose que c'était histoire de charier les mecs qui disent que quand un groupe français est bien noté sur VS c'est qu'il y a du copinage dans l'air.

Sinon de ce que j'en ai entendu sur le Myspace c'est pas trop mon style, mais ça a pas l'air trop dégueulasse dans le genre.

wasted
Membre enregistré
Posté le: 31/05/2011 à 02h34 - (94314)
De l'humour ? Non. Le groupe a estimé que la note donnée pour leur premier opus était un véritable affront étant donné qu'ils n'avaient reçu que des "bonnes" notes ailleurs. Ils nous ont demandé de ne pas chroniquer ce CD mais manque de bol, leur label nous l'avait déjà fait parvenir avant de recevoir leur petite diatribe dont Ju a résumé les grandes lignes dans son introduction.



Monceau
Membre enregistré
Posté le: 31/05/2011 à 08h04 - (94315)
c'est toujours amusant et triste à la fois de voir les groupes pour qui la demarche promotionnelle prime sur la musique ou au moins prend la place tout aussi importante.


kapute
IP:81.48.120.127
Invité
Posté le: 04/06/2011 à 12h37 - (94612)
hop je suis le bassiste de deep, je suis assez d'accord avec l’intégralité de la chronique mais je tiens d'une part a préciser que bah ouai beaucoup de personnes qui bossent pour vous fonctionne avec du copinage et c'est comme ça aussi pour les asso et j'en passe, ça ressemble a une petite mafia ou l'argent te le copinage prime plus que le reste. Apres je te dirai que franchement le premiere album n'était pas fou, mais pour le peu de moyen je pense qu'il ne méritait franchement pas un tel couteau dans le dos et franchement c'était limite ordurier, n'est ce pas le rôte d'un chroniqueur que de rester objectif?

KAPUTE
IP:81.48.120.127
Invité
Posté le: 04/06/2011 à 12h43 - (94613)
merde jeme suis planté de chronique, oublier toute la seconde partie de mon comm, la chronique du premier albums est juste en faite...j'avoue que pour le coup je ne comprend pas la démarche de l'envoi du mail....

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker