DEATHSPELL OMEGA - Fas - Ite, Maledicti, In Ignem (Norma Evangelium Diaboli) - 12/09/2007 @ 09h43
Ralala, je ne voulais pas la faire cette chronique. Et pourtant elle est là. Non pas que je mettais de la mauvaise volonté à traiter ce skeud. Non, ce genre de choses n'est pas possible dans la rédaction de VS où Greg, déguisé en soubrette, aime à fouetter ses collaborateurs jusqu'au sang. Il parait que c'est depuis que David Vincent est dans Genitorturers qu'il est comme ça. Enfin, bref, l'idée de sévice corporel infligé par notre rédac-chef bien aimé n'est pas la raison de ma soudaine motivation. Non, je voulais juste réagir et partager mon avis sur ce disque, assez surpris par le bon accueil globalement réservé à ce "Fas - Ite et des bananes".

Car mon excitomètre n'est déclenché par aucun émoi, aucune sensation à l'écoute de ce nouveau Deathspell Omega. Et je trouve la dithyrambique vénération dont fait parfois l'objet le projet français assez dérangeante. N'allez pas croire que c'est pour me positionner en totale contradiction que je n'accroche pas à "Fas - Ite...". Non, j'aurais été le premier à applaudir des deux mains, comme pour "Si Monumemtum..." ou "Kenose", si DSO avait provoqué chez moi des frissons de plaisir. Pour ma part nada, rien, déçu et désappointé.

DSO a le mérite de toujours avancer et oser. Après des débuts raw, le projet a explosé grâce à son black certes chaotique et aventureux mais entrecoupé d'instants d'ambiances sublimes. Il ne reste que quelques éléments vraiment très épars de cette mise en place sublime d'atmosphères, les samples étant passés à la trappe. Pour le reste, c'est du chaos en barre, du bourrinage et de la dissonance à tous les étages. Si vous avez aimé le dernier Mayhem, vous ne serez pas déçus. Mais comme rien ne prend le temps de se poser, que les riffs sont enfilés comme des perles s'entrechoquant disgracieusement, j'ai l'impression d'être en face d'une machine à laver en mode essorage. Et à la fin du cycle, je ne me souviens plus de la couleur de la première paire de chaussettes que j'ai vu passer. Je sais juste que je me suis ennuyé devant ma machine à laver.

On va me rétorquer qu'il faut de multiples écoutes pour entrer dans l'album. Non, ça me saoule ça, cet argument de complexité. Un album peut largement être complexe et toucher dès la première écoute, et je me souviens des claques provoqués par Anaal Nathrakh ou plus anciennement Emperor, quand je ressentais une attraction morbide dès les premiers instants. Et "Fas, Ite..." n'est pas de ceux-là pour moi, il est juste déstructuré et chaotique. Trop, pour ma petite tête en quête d'ambiances et de voyage dans un autre univers. Mon passeport n'est pas valide et je n'entre jamais dans l'album, en restant un spectateur abasourdi par ce qu'il considère comme un gâchis. DSO a encore avancé. Le projet a atteint ma cote de grandes eaux et l'a dépassée.

Pour parler technique, la batterie est particulièrement irritante, perdue dans un concours à taper le plus de trucs possibles en même temps. Les dissonances étaient connues chez DSO, donc elles sont ici surexploitées. Chaque riff est prétexte à coller une sonorité étrange ou une harmonique, sans jamais offrir le moindre espace de repos. Une fois passée l'intro "Obombration", ça devient l'enfer, un bourrinage continu, inutile et pénible, avec la sensation que le groupe en fait beaucoup trop. Cette négation de toute mélodie ne m'intéresse à aucun moment.

Déçu, déçu, déçu. Même le digipack est moins beau, avec sa pochette tellement figurative. Un album qui ne me donne jamais envie de revenir à lui. Le travail de composition est probablement sincère, mais il ne me touche pas. Je ressortirai religieusement les précédents opus, mais celui-ci risque de prendre une belle couche de poussière. Et je me demande encore comment un album dans un style aussi difficile peut toucher autant de gens…


Rédigé par : Prince de Lu | Pourquoi faire ?/ | Nb de lectures : 14209




Auteur
Commentaire
BlackMass
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 09h52 - (46899)
c vrai que la fin du cycle eut put etre plus grandiloquente
une conclusion en eau de boudin pour ma part
pas un mauvais album, mais tellement difficle d'acces que l'on en retient que peut ou pas grand chose
Si Monumentum et Kenose etait tout de suite accrocheur et s'imposait comme des references d'emblee
decu donc, bien que je persevere a l'ecouter une fois par jour pour me convaincre
mais jusqu'a quand ?




Silenius
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 10h44 - (46905)
De l'avis du Prince sur ce disque.Un mal fou pour y rentrer dedans.Les poils ne se hérissent qu'épisodiquement et cela sur la dernière partie de l'oeuvre.J'y retrouve pas la même atmosphère celle qui me fait grimper au plafond sur les précédents efforts.J'aime faire la comparaison avec Elend qui avec son nouveau cycle paume le charme des débuts pour une musique plus savante ou il est fort difficile de trouver son chemin.Mais bon bienheureux soit les gens qui trouvent la lumière la dedans. ;)

Ps : Je dépose pas encore les armes mais la galette à du mal à trouver le chemin du mange-disque.

Alain
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 11h05 - (46908)
Il nécessite vraiment beaucoup d'écoutes, j'ai été aussi dérouté au début mais il s'apprécie vraiment de plus en plus au fil du temps.
Certaines mélodies sont superbes et parfaitement placées, le niveau technique est vraiment très bon. La basse notamment, apporte un énorme plus sur des passages où elle se désolidarise de la guitare et joue sa propre ligne.

Cependant il n'est pas encore dans mes préférés.

dibos
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 11h07 - (46909)
je retiens que les passages planants, dès que ça bourinne c'est le chaos total, un peu mal à renter dans cet album, le temps d'adaptation est plus long que sur les 2 précédents opus...c'est peu-être bon signe...



juj
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 11h39 - (46915)
accroché dès la première écoute, pourtant je ne suis pas fana dans le principe des trucs chaotico-techniques qui changent de plan toutes les 3 secondes
là je trouve ça fluide, comme le sont d'ailleurs la rythmique désarticulée, la sonorité toujours aussi pataugeante et les dissonances, qui vont plus chercher du côté du noise rock que de Thorns comme c'est souvent le cas en black barré
et il y a enfin de la violence qui pointe le bout de son nez chez DsO

He
IP:86.196.210.11
Invité
Posté le: 12/09/2007 à 11h42 - (46917)
BlackMass : c'est pas le dernier, vu que Kenose n'était pas le deuxième mais le 1bis. Il en manque donc encore un pour finir la trilogie. Et en effet album largement surestimé, l'ambiance n'est plus là.

tetragrammaton
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 12h17 - (46920)
le top du Evil

18/20



BillUrzague
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 13h42 - (46922)
Deathspell ou le mouvement Dada du métal extrême. Celui qui capte qqch me fait signe !



Eblis
IP:82.249.192.141
Invité
Posté le: 12/09/2007 à 14h05 - (46925)
Très surpris par une chronique aussi minable, vague et inorganique. PdL ne nous a que très rarement gratifié d'un dédain pareil devant un monument. Mais bon, "nul n'est prophète en son pays"... et cependant Deathspell atteint de très loin le haut du panier cette année pourtant riche en créativité. Il y avait longtemps que je n'avais pas eu la chair de poule en écoutant du Black, et là aucune discution possible : le rythme est intense mais pas irrespirable comme dans les albums type Adorior, Impiety ou Azarath ; il est juste très déstabilisant avec des arrêts brusques avant apné, des passages limite free jazz mais de cruelles accélérations. Je ne comprend pas que l'on puisse ensuite écrire en toute bonne foi là dessus "bourrinage continu, inutile et pénible" ne serai-ce qu'après une seule écoute. Le style est plus complexe, plus massif, plus riche et la réussite est totale. Ecrire une pareille chronique en ne mettant que son petit "Je" en avant ne montre pas beaucoup de bonne volonté : PdL ne s'est même pas penché sur le concept de l'album qui pourtant a manifestement commandé sa composition : une pièce de théâtre intitulé "Everyman" ("Elckerlijc") de Joris van Lanckvelt. On peut donc cracher sur l'artwork, mais si l'on en reste à sa surface sans en pénétrer avant l'organisation symbolique, le travail minimum d'analyse n'est pas effectué avec intégrité. Deathspell signe aux côtés de Elend, le meilleur album de l'année 2007.

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 14h07 - (46926)
bof bof, 12/20
par contre ke digi est magnifique

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 14h08 - (46927)
BillUrzague: +1

Eblis
IP:82.249.192.141
Invité
Posté le: 12/09/2007 à 14h10 - (46928)
@ BlackMass : j'ajoute qu'il ne s'agit ici que de la deuxième partie du cycle : "Kénose" n'est qu'un appendice à la première partie "Si monumentum".

wasted
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 14h24 - (46929)
Le bon acceuil mon cher prinçou vient du fait que DSO est devenu un groupe "tendance", un groupe désormais apprécié par toute la frange "hype" qui en même temps ne cesse de cracher sur le black metal et tous ses clichés. Et à cela s'ajouttent tous les suiveurs qui pensent que c'est bien car on leur a dit que DSO est le meilleur groupe de black et que si tu n'apprécies pas c'est probablement car tu es trop simble d'esprit pour comprendre la déliquescence humaine qu'évoque cet album!

Bref, un album qui ne peut être appricé qu'en se forçant (ce qui rejoint un peu ce que j'explique au dessus) qui ne m'a pas laissé dans l'interrogation mais dans l'affirmation: je tiens ici la bouse de l'année.





Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 14h49 - (46931)
@Eblis. Le "je" vient du fait que je donne mon avis personnel, et non un avis qui se veut universel. C'est à la base même de l'idée de la chronique, même si peu de rédacteurs emploient la première personne par timidité (alors que je le fais toujours, c'est pas une nouveauté). Enfin, c'est pas grave, j'assume mon avis. J'imagine que tu as été blessé par cette trahison, comme s'il fallait absolument reconnaître cet album comme génial. Hé bien non, pas tout le monde. Cette chronique est là pour qu'on parle de l'album, pas pour qu'on analyse mon texte sous le coup de l'émotion.

"Monument" ? "Album de l'année" ? Certainement pas pour moi.
Azarath, Impiety irrespirables ? Ah bon ? Je n'ai pas du coup écouté les mêmes groupes.
Quant au concept, effectivement, je n'ai à aucun moment eu envie de m'y plonger, mea culpa. Cet album m'a tellement saoulé qu'il pourrait parler d'une révolte de lapins nains, ça me ferait la même chose. La "musique" reste là, inaccessible. Un album qu'il faut intellectualiser comme de l'art moderne ne m'intéresse pas.

Oui
IP:88.177.152.110
Invité
Posté le: 12/09/2007 à 15h20 - (46933)
Si tu aimes Funeral Mist, tu peux aimer Deathsepell Omega.

Krakoukass
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 15h29 - (46935)
Je suis d'accord en un sens avec Eblis. J'avoue en effet Prince, que je n'ai pas compris ta phrase "Une fois passée l'intro "Obombration", ça devient l'enfer, un bourrinage continu, inutile et pénible". C'est en effet très loin d'être un bourrinage continu cet album, il est justement fait de pas mal de respirations, même si entre ces respirations il est vrai que la brutalité et le chaos sont de mise.
Autant j'abhorre complètement un album comme "Mort" de BAN que je ne comprends pas du tout, autant cet album de DSO me semble contenir des moments de pure bravoure.
Maintenant il est très net que cet album est très difficile d'accès, et je comprends parfaitement qu'on n'ait pas envie de se faire chier à l'écouter plusieurs fois avant enfin de pouvoir retenir des bribes. Moi qui suis d'habitude plutôt hermétique à ce genre d'expérimentations complexes, je me suis surpris à être littéralement ensorcelé par cet album et à y revenir, en dépit du fait que je ne comprenais pas grand chose aux premières écoutes. Peu d'albums ont produit sur moi cet effet. Je considère au final cet album comme un véritable monument, une oeuvre majeure aussi difficile qu'importante et que je trouve aussi réussie que les 2 précédents albums de DSO.
@Wasted : faudrait parfois faire gaffe à ne pas faire dans la provoc' facile à 2 balles quand même... La bouse de l'année ? N'importe quoi. Que tu n'adhères pas c'est une chose, mais ce n'est parce que tu ne comprends pas un disque que c'est une merde hein. Personnellement je trouve le dernier Impiety chiant comme la pluie, ce n'est pas pour autant que j'irai le qualifier de bouse... Certains albums nécessitent effectivement de "se forcer" un peu, de donner le temps à l'oeuvre de te marquer, de faire son effet. On n'est pas obligé d'accepter de faire cette démarche c'est sûr, mais ceux qui souhaitent la faire ne sont pas forcément des abrutis masochistes je t'assure.



Non
IP:86.192.199.40
Invité
Posté le: 12/09/2007 à 15h41 - (46936)
Pas chez moi ça, ou alors en occase. 9/20 car je suis de bonne humeur

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 15h50 - (46937)
Non: lol, aller je te suis, 09/20



Eblis
IP:82.65.146.199
Invité
Posté le: 12/09/2007 à 15h53 - (46938)
Si une chronique n'est ici qu'un point de vue personnel qui ne prend pas la peine de peser les qualités et les défauts d'un album, la sincérité et le travail d'un groupe, alors il n'y a qu'à annoncer l'album sur le site et laisser libre court aux commentaire, "j'aime" "j'aime pas". Si une chronique Vs est dans cet esprit là, alors je m'excuse très humblement pour ma réaction qui n'est justifiée que parce que tes précédentes chro n'avaient pas cette forme - si d'ailleurs ce n'était que de l'émotion je n'aurai certainement pas réussi à l"analyser" comme tu m'en gratifie si gentillement. Personne (et surtout pas moi) ne demande un texte "universel" concernant un album, ni de faire la promotion d'un groupe, mais au moins de voir en quoi il créée ou répéte un style et s'il le fait bien ou non : ici Deathspell s'enracine profondément dans le Black métal mais le dépasse avec brio en intégrant un plus large palette sonore (comme Blut aus nord) ainsi qu'un véritable travail des thèmes. Dans le même registre, même si je n'aime pas vraiment, Dark funeral officie dans du Black très classique et le fait bien même s'il ne créé pas grand chose, gardant les mêmes sonorités et les mêmes clichés. On peut être d'accord ou pas, mais dans ta chronique rien n'invite réellement à la discution tellement l'album est survolé sur tous les points.

Sixtus
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 16h12 - (46941)
J'ai peu (voire pas du tout) adhéré aux derniers Blut Aus Nord et Mayhem, car très chaotiques tendance fourre tout inacessible, mais j'avoue apprécier beaucoup ce nouveau Deathspell Omega...
Certes les premières écoutes sont déroutantes (voire chiantes), mais un petit quelque chose dans ce chaos me forçait à remettre le disque régulièrement...
Les fameux passages "bourrins" ne le sont finalement pas vraiment, ils révèlent petit à petit leur aspect "chaos grandiloquent" très bien representé par une maitrise instrumentale de très haut niveau... les passages atmosphériques (peut-être un peu trop longs) amène l'apaisement avant une nouvelle déferlante devastatrice. Seul le chant, un peu trop classique à mon goût, et les trop nombreux passages atmosphériques ternissent (légérement) le tableau de ce disque que je place dans mon top 10 de l'année tous styles confondus...
un bon 16-17 pour moi :)

Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 16h34 - (46942)
Une torture ce truc... autant j'aime écouter ceux d'avant mais alors celui là ne me procure rien à part une envie d'arrêter. Dissonance, armonique et cie... super l'expérimentation mais des fois faudrait penser à pas trop en faire.

La musique doit rester un plaisir pas une souffrance auditive, j'ai une impression de gros bordel en écoutant ça.

La limitte a été dépassé pour moi.

Note, Gros BOF/20



corbak
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 16h37 - (46943)
Totalement fou ce disque !

Ca part dans tout les sens, c'est plus noir que noir. Les structures sont incompréhensibles mais c'est ça qu'est bon. Quand le groupe part dans son délire d'ultra-violence, à la limite de l'épilepsie, du bourinage en constante évolution. Des breaks monumentaux, une ambiance totalement halluciné DO est grand. Bestiale et élégant en même temps.

Pour moi le meilleur disque de black de 2007 avec le Lunar aurora. Ca m'a même rapelé Meshuggah à certains passagent. Dantesque comme disque, le coté constante évolution dans le bourinage est juste trop bon. Par contre j'écouterais pas ça tout les jours, le coté abstrait du disque fait que je me l'mets rarement et uniquement pour des écoutes aprofondis. Mais à chaque écoute, c'est une nouvelle experience.

corbak
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 16h40 - (46944)
Apres c'est être ou ne pas être. Entre cracher dessus pour être trve ou lui faire des éloges pour être hype ce n'est effectivement pas un choix facile.

Nem Vapeur
IP:83.197.114.
Invité
Posté le: 12/09/2007 à 16h48 - (46945)
Perso ça m'intrigue et me donne envie de l'écouter...

Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 16h58 - (46946)
Super ton deuxième commentaire Corbak.
Etre trve ou non, mais quelle connerie... aussi débile que ceux qui considère le Black Metal comme autre chose que "juste" de la musique.

J'adore Meshuggah ( ce qui n'est pas trve tu en conviendra) et je ne vois ce qui peut rappeler Meshuggah dans ce bordel.

corbak
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 17h08 - (46947)
C'étais juste une blague en réponse à Wasted. Je pense pas que ça soit particulièremment hype comme groupe.

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 17h49 - (46950)
Eblis, je comprends bien. Mais cet album m'insupporte. Je ne vais pas écrire "cet album est une chiasse mais j'y vois un avenir incroyable pour le black et ce sera mon album de l'année". Je n'y crois pas une seconde. Je pense au contraire que DSO part dans une voie de garage, c'est pour dire. Il y a tout de même quelques éléments tangibles dans la chronique que tu voudaris tant autrement. Après, je ne cache pas qu'elle est essentiellement là pour ouvrir un espace de discussion sur cet album sur le webzine. C'est un skeud que j'ai acheté que je chronique ici, pas un promo sur lequel je devais pondre un texte. Je pense que j'ai collé des notes de merde à des groupes qui sont sincères et qui ont travaillé dur pour sortir de la merde. Ca n'empêche pas que le résultat de leur travail sincère soit de la merde.

Krakou, la phrase que tu notes est mon ressenti, tout simplement. Les passages un peu plus calmes ne me permettent pas d'accrocher avant le retour du magma sonore. Et ces roulements répétés, genre je dévale tous mes toms, beurk. Y'a quand même un côté maso à se forcer à rentrer dans un album. La musique, j'aime qu'elle m'envoûte et je me laisse porter. S'il faut mettre des chaussures à crampons pour faire le voyage, non merci. C'est pour ça que je n'ai jamais aimé Pierre Boulez. Le dernier BAN m'a bien envouté par contre, même s'il est effectivement difficile d'approche aussi. Subjectif tout ça.

corbak, DSO est à la mode autant que le black est à la mode. Une nouvelle génération, pas forcément composée d'auditeurs de black à la base, est touchée via le net. Le groupe a été monté en épingle ces dernières années et est devenu une référence (j'y ai participé aussi sur VS). Il touche de nouveaux auditeurs hors du milieu black traditionnel, tout comme Drastus, Spektr, etc. Des black métalleux en short, en somme... :D

corbak
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 17h54 - (46951)
Tong ou short ? Mettez vous d'accord bordel !



Manumal
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 18h18 - (46952)
Ah bah oui si on veut être séduit dès l'écoute et la réécoute et si la perspective d'écoutes actives et attentionnées d'une oeuvre aussi sophistiquée et brutalisante ne nous enchante guère inutile d'essayer ce disque.
Parce que pour la majorité des personnes qui vont ou ont apprécié ce disque ça sera passé par là (je m'avance peut être) et pour ma part arrivé au point donné ce sont chaques détails qui deviennent captivants comme jamais et rendent ce disque à la fois parfaitement écoutable et parfaitement appréciable.
Concernant l'album en lui même j'en ai déjà parlé maintes fois et c'est carrément au delà du black metal



Raumsog
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 19h24 - (46955)
Apres le Norsk Arisk Black Metal de Darkthrone, le Bobo Black Metal de Deathspell?

En tout cas cet album a le mérite de faire réagir , c'est déjà ça! Je jetterai donc par curiosité une oreille (attentive) à cet objet, en pensant très fort à Kenôse dans les moments de tempête et de chaos où je ne comprendrai plus rien ;)

Mindless
IP:82.65.148.230
Invité
Posté le: 12/09/2007 à 19h38 - (46956)
Ecouté dans la caisse d'un pote, et oui vraiment barré comme truc, tout à fait dans l'esprit du dernier Mayhem, tout ça m'a donné bien envie de rejeter une oreille dessus tiens. D'autant que si y a des passages à la Meshuggah (je veux constater la blague, aucun groupe ne leur resemble, surement pas un groupe de black fopacharié) je suis preneur, et puis moi aussi j'écoute du black et j'ai des locks, un album pour moi non ?

Certains mettent l'argument du masochisme pour apprécier un truc comme ça, ben je sais pas, mais vous avez déjà écouté les anciens Dillinger ? Dans le genre chaotique pas facile à digerer, ce groupe est pourtant devenu une référence... je ne parle même de noise ou de grind... Enfin bref...


ArchiNoise
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 20h18 - (46957)
Pas du tout le même resenti que Prince de Lu, il le sait je lui ai déjà dit. J'adore cet album que je ne trouve pas si indigeste que ça, il y a quand même beaucoup de moments où l'on peut respirer. Après, est-ce du BM ou pas, peu importe. Cette musique est maladive, malsaine, corrosive, c'est ce que je recherche en ce moment.
Et puis, heureusement que les groupes évoluent, sinon tout cela tournerait bien vite en eau de boudin.
Très certainement dans mon top de l'année, pour ma part.



fullbordell
IP:136.159.70
Invité
Posté le: 12/09/2007 à 20h59 - (46960)
Je le trouve excellent cet album, mais je peux comprendre les gens qui n'arrivent pas à capter. Dans mon top 5 assurément.

paulo
IP:82.234.251.86
Invité
Posté le: 12/09/2007 à 21h04 - (46961)
purée fuck à tous ceux qui critiquent le dernier mayhem. ya qu'ici qu'on lui trouve une note aussi pourrie. ca me donne envie d'écouter ce DSO tiens...

Sammy Rogers
IP:82.65.150
Invité
Posté le: 12/09/2007 à 23h41 - (46963)
Ahah on se marre en lisant les comments !!
Les vrais amateurs de black métal aiment pas et le disent et les rois de la Hype débarquent en force en se branlant sur cet album comme sur n'importe quelle merde qui est un poil compliqué... vont finir par y trouver des points communs avec Isis, Unsane, Breach, Jesu, BAN, Comity ou n'importe quel autre fumisterie !
Chuis surpris et déçu de pas pouvoir lire un comment du SuperHypeMen Pearly, chuis sur qu'il A-D-O-R-E !

Le comment de fullbordel est si beau !
Vous captez pas les gars, vous êtes des faibles.... ahaha
J'A-D-O-R-E !

[J.]
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2007 à 23h48 - (46964)
Mais pourquoi certain prennent autant au sérieux une note ou un avis opposé au leur? Soyez au dessus de tout ça, sinon vous n'avez pas fini.

Je suis d'accord avec l'avis de Prinçou, j'ai été super déçu de ce gloubi-boulga. Et il a eu raison de dire ce qu'il ressentait, et encore sans jamais tomber dans le vulgaire "chiasse, merde et ses amis fécales idées".

Nem vapeur
IP:83.197.114.74
Invité
Posté le: 13/09/2007 à 00h00 - (46965)
Je trouve le trip "vous captez pas parce que vous en êtes pas capables" d'autant plus abusé et mal venu que personne ne doute que le Prince sait nettement de quoi il parle dans le domaine.

Je viens d'écouter l'album et je n'y remettrais pas une autre oreille, tout simplement parce que ça ne m'a pas donné envie et que je n'y ai trouvé aucun plaisir.

Ce genre de truc (je met Spektr avec d'ailleurs) me fait penser aux oeuvres que tout le monde trouve chiante (on trouve pareil dans le cinema d'art et d'essai, dans la peinture) mais que certains font semblant d'aimer ou pire, se forcent à aimer pour pouvoir frimer à la récré.

J'avoue avoir défendu le dernier mayhem bec et ongle à sa sortie parce que j'avais envie de me plonger dedans et que ça m'interessait (j'adore le groupe).

Sauf qu'après avoir écouté le CD une dizaine fois , je n'ai eu aucune envie d'y retoucher, parce que j'en avais marre de chercher ce qui était récupérable et d'essayer de me convaincre que c'était autre chose qu'une sombre merde.

Histoire de donner le bâton pour me faire battre, j'ajoute que je n'ai de toute façon jamais été super fan du groupe même si kenose était franchement valable.


Voilà, je m'en vais chier dans un bocal et chercher des gens pour apprécier mon art à sa juste valeur.




lapin
IP:88.172.42.228
Invité
Posté le: 13/09/2007 à 01h08 - (46967)
Overrated : souvent beau, très profond, bien intense, mais c'est pas THE chef-d'oeuvre je trouve, Kenôse était bien mieux dosé selon moi... Cet album, c'est un peu le MORT de The Work, le Stilltrapped de The Sickening (Apocryphal Voice), c'est évidemment jusqu'au-boutiste, franchement mature, mais y'en a trop ! Un puzzle black-metallique comportant certaines pièces magnifiques mais à l'ensemble totalement indigeste - voilà ce que j'ai retenu de Fas... Trop extrême pour moi !

Alain
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2007 à 12h29 - (46978)
C'est sûr qu'en une et unique écoute va pas y avoir de nombreux conquis!

Enjoy the best fuck the rest

neobaby
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2007 à 16h24 - (46988)
Je ne sais pas trop pourquoi mais je m'attendais à une chronique comme ça. Il va falloir que je me l'écoute ce nouveau DSO.

fullbordell
IP:136.159.70.37
Invité
Posté le: 13/09/2007 à 16h25 - (46989)
Sammy Rogers: ce n'est pas ce que je voulais dire, je ne me prends pas du tout pour un fan supérieur ou quoi que ce soit. J'aime ce style et je peux comprendre que le chaos n'est pas le trip de tout le monde.

Ca te va comme ça?

Faites chier avec vos interprétations à 2 balles. Qu'est-ce que ca peut me foutre si mon voisin aime ou pas.

heddy
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2007 à 16h38 - (46991)
J'aime ce disque mais n'aime pas le black et suis plutot ds la "mouvance" hardcore
pour moi ce disque est un disque de black pour les autres!!



EBlis
IP:82.251.91.204
Invité
Posté le: 13/09/2007 à 17h08 - (46992)
Juste une parenthèse. Je reconnais là encore que je ne parle pas du disque (en faire encore les éloges suffit), mais avant de quitter définitivement je me permet de relever une succulente de niaiserie made in Nem Vapeur :
" Je trouve le trip "vous captez pas parce que vous en êtes pas capables" d'autant plus abusé et mal venu que personne ne doute que le Prince sait nettement de quoi il parle dans le domaine."
Oser une pareille contradiction est réellement pitoyable : accuser les uns d'aimer seulement parce qu'ils se croient capables à la différence des autres (ce que personne n'a dit au passage) tout en suggérant que PdL lui "il est capable", "il sait de quoi il parle"... Un argument d'autorité vaseux justifiant ses goûts par défaut, par comparaison. Mais bon cette énormité n'est que monnaie courante et tous les arguments contre cet album finissaient toujours (y compris la Chronique) par justifier son dégout en soupçonnant les fans de "frime", de "hype", ou de snobisme. Après les arguments ad hominem, les arguments d'autorité, j'attend le point Godwin...


Nem Vapeur
IP:83.197.242.204
Invité
Posté le: 13/09/2007 à 17h41 - (46994)
C'est vrai que j'ai été un peu trop verbeux, je voulais juste dire que je trouvais cet album caca boudin.

Sinon, je confirme qu'une seule écoute attentive me suffit pour décréter si j'aime ou pas un album.

Je n'aime pas toujours les mêmes choses que PDL (on va dire une fois sur deux)mais je maintient que je me retrouve dans sa chro.

@Eblis: je ne vais pas épiloguer mais tu es quand même extrèmement prétentieux.

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2007 à 19h05 - (46999)
Paix sur les hommes de bonne volonté...

Par contre, je voudrais répondre concernant le concept. Les textes sont, comme à l'habitude, bien littéraires (il faut son dico d'anglais) et bien plus artistiques que narratifs. Il n'est fait aucune mention d'une pièce de théâtre ou de l'origine du concept ! Vu l'opacité de DSO, j'imagine qu'il faut trainer sur des forums où se pavanent les proches du groupe pour faire un quelconque lien. Super...

Eblis
IP:82.249.235.208
Invité
Posté le: 13/09/2007 à 19h19 - (47000)
Il suffit de regarder sur wiki

master of puppets
Invité
Posté le: 13/09/2007 à 20h28 - (47001)
Je suis à 100% d'accord avec PdL, rien à redire à mon plus grand desarroi malheureusement ! (au vu de leurs précédents méfaits)

Nem Vapeur
IP:88.141.101.143
Invité
Posté le: 13/09/2007 à 21h57 - (47008)

De toute façon seule la maman du chanteur a saisi tout le concept

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 14/09/2007 à 15h50 - (47036)
j'ai bien aimé sans être vraiment fan du groupe.
c'est certainement le skeud le plus difficile d'accès que j'ai jamais entendu, des riffs qui partnent dans tout les sens, des breaks de dingues, du bourrinage contrôlé magistral. mais un habitué du Black devrait s'y retrouver après plusieurs écoutes.
je comprends qu'on aime pas, mais pour moi une telle technique mérite le coup d'oreille et au moins des encouragements. c'est quand même loin d'être une daube...

question aux connaisseurs : peut-on parler avec DSO de "Black élitiste"?



fullbordell
IP:70.73.71.21
Invité
Posté le: 15/09/2007 à 05h44 - (47069)
Merci ZeSnake!

"Black Elitiste" c'est vraiment un terme débile... On est là à perdre du temps à se chamailler pour de la musique! En a-t-on vraiment quelque chose à foutre? La musique classique est élitiste alors aussi? Pourquoi l'humain tend-il continuellement à se déterminer une hiérarchie?

A débattre dans le forum éventuellement...

heddy
Membre enregistré
Posté le: 15/09/2007 à 12h21 - (47081)
moi je trouve la fin de a chore of the lost magnifique!!

corbak
Membre enregistré
Posté le: 15/09/2007 à 14h32 - (47083)
"vont finir par y trouver des points communs avec Isis, Unsane, Breach, Jesu, BAN, Comity ou n'importe quel autre fumisterie ! "

Tu dis d'la merde là. Comity est Unsane proposent quelque chose de claire et concis, pas de supers principes ni de branlette intelectuel là. Donc l'argument fumisterie ne tient en aucun cas, que tu aimes ou pas.

Apres dire que Jesu est une fumisterie c'est tres cons, les premiers Jesu sont juste magnifique d'un point de vue emotionel. Le groupe part ensuite dans quelque chose de plus experimental tres axés shoegaze, c'est un style comme un autre perso je n'y adhère pas mais si Jesu est une fumisterie quasimment tout ce qui sort chez Southern lord, hydrahead ou même Neurot recording sont des fumisteries. C'est un argument d'merge de passé à coté de quelque chose et de parler de fumisterie.

Qu'on chie sur le drone ou autre truc minimaliste j'comprends, apres si t'arrives pas à voir qu'il y a un travail de composition monstre (qu'on aime ou pas) derrière breach ou Comity c'est que t'as pas d'oreilles. Le commentaire le plus moche du truc, tu es laid mec et c'est pas la peine d'essayer de répondre puisque tu vas juste arriver à t'enfoncer encore plus.

heddy
Membre enregistré
Posté le: 17/09/2007 à 20h44 - (47154)
OHHHHHHHH du calme corbak hydrahead neurot et southern lord sont 3super maisons de disques!!!

BST
Membre enregistré
Posté le: 17/09/2007 à 22h02 - (47160)
Un chef d'oeuvre. Incomparable et inégalable.



elric
Membre enregistré
Posté le: 25/09/2007 à 21h03 - (47465)
Un album que je compare avec un tableau de grand maître soit tu dis : "chef d'oeuvre"
ou alors comme moi "qu'est que c'est que cet bouse"
Je n'arrive pas à trouver un seul riffs qui m'accroche,les break piano etc.. bof
Donc au final ils ont poussé le bouchon trop loin les mecs.Décevant pour ma part car j'ai vraiment essayer de trouver de la haine,noirceur etc mais rien totalement hermetique à ce genre d'album.

titi3
Membre enregistré
Posté le: 22/10/2007 à 19h05 - (48449)
Je reviens lancé le débat: j'ai déjà fait par de mes doutes sur cet opus de DSO dans le forum (topic: "votre top 2007").

Je suis absolument fan de DSO et de tout ce qui précède Fas Ite (SMRC, Kénose et le split avec Stabat Mater en tête). Quand j'ai écouté pour la 1ère fois SMRC j'ai vraiment ressenti quelque chose au fond des tripes, cet album m'a touché comme jamais un album de black métal ne l'avais fait auparavant. Je n'ai aucun mot pour décrire ce que provoque SMRC en moi c'est une démarche totalement personnelle et inexplicable. A la limite je dirais ceci étant par nature totalement incroyant (que ça soit dans le Bien ou le Mal), DSO pourrait être le groupe qui me donnerait envie de croire au Mal. Ca paraitra peut être bancal à certains mais je répète que les albums de DSO me touchent d'une façon incroyable

Je me suis donc jeté sur la disco de DSO et ai également été subjugué par Kénose et le split avec Stabat Mater: même sensations qu'avec SMRC.

Conséquence immédiate j'ai hissé personellement DSO au rang de "meilleur groupe de Black de tout les temps" et ai attendu Fas Ite avec une impatience démentielle.

Résultat ? Je n'irai pas aussi loin que Prince de Lu mais effectivement je vais en parti dans son sens: Fas Ite n'arrive pas à me toucher, je n'y trouve pas mon compte (chose faite dès la 1ère écoute de SMRC). Je m'ennuie clairement avc cet album, je ne trouve rien des sensations provoquées par les opus précédents. Cependant j'attendrais encore plusieurs écoutes avant d'émettre le verdict définitif mais pour le moment c'est le doute et la déception qui sont à l'honneur. 09/20, note à revoir.



peleaub
Membre enregistré
Posté le: 09/01/2008 à 19h23 - (51294)
Bon, il m'a fallu pas mal de temps pour cerner cet album. Mais ça a payé, je trouve cet album proprement phénoménal. Brutal, extrêmement travaillé, à certains moments je le préfère carrément au précédent, qui était une bombe.

Quel album, c'est vraiment impressionant.



kerfank
IP:82.233.80.68
Invité
Posté le: 04/06/2008 à 22h18 - (57784)
A la recherche du riff le plus dissonnant possible... quelle perte de temps de la part des Poitevins, c'est dommage!
Si monumentum... et Kenôse étaient si parfaits que l'on était en droit de s'attendre à une suite dans la même lignée, hors là... le néant!
A garder pour la collec', on sait jamais, les ricains sont tellement cons qu'ils mettent bien 150 US$ pour un cd des Légions Noires, alors bon...

Yohm
IP:77.192.173.174
Invité
Posté le: 12/06/2008 à 23h33 - (58191)
Putain moi j'adore et j'ai adoré dès que j'ai entendu...

C'est le bordel, je sais pas si c'est du Black (Je m'en contre branle en fait) mais ce son de guitare qui ressemble à une tornade aura eu raison de moi.

J'ai failli être irrité par la batterie qui, il est vrai, peut faire ressembler le tout à du Dillinger Escape Plan.

Mais la encore, on s'en fout.

C'est tellement dense...

Je précise que ce groupe aurait pu s'appeler Misanthrope que j'aurais quand même adoré.

(C'est pour faire chier Von Yaourt)

tartampion
IP:196.205.122.162
Invité
Posté le: 24/11/2008 à 08h51 - (64674)
Album fantastique, à tous les niveaux.

titi3
Membre enregistré
Posté le: 18/12/2008 à 13h52 - (65791)
Définitivement il ne me plait pas...trop brouillon, rien de ressort de cet opus...a voir si le MCD avec S.V.E.S.T sorti le 08 décembre dernier continue sur cette voie...



gonzo63
Membre enregistré
Posté le: 18/05/2009 à 10h38 - (71000)
C est un album pas facile certe mais une fois qu on est dedans on en sort plus!



grrr
Membre enregistré
Posté le: 03/06/2010 à 13h43 - (84311)
Découvert hier... OHPUTAINLAVACHEDEBORDELDE...ILMELEFAUT!!!!!!!!!!

sev
Membre enregistré
Posté le: 01/09/2012 à 16h04 - (103498)
Cet album est le plus fou de DPO, et de loin le meilleur (à mon avis)...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker