DEATHAWAITS - The Abominable (Send The Wood) - 05/03/2014 @ 08h11
Les lecteurs assidus de Vs ont déja fait connaissance avec le nouvel album de DEATHAWAITS, "The abominable", lors du récent " Track by Track" publié dans nos pages. Déja pourvoyeur d'un premier méfait discographique en 2011 avec l'accrocheur "Out of adversity" les voilà de retour, toujours motivés à faire le plus de dégâts possible.
Catchy, brut et mélangeant subtilement la furie du Death metal à l'énergie du Hardcore, "Out of adversity" arrivait à se détacher des sempiternels codes habituellement employés dans ce que l'on appelle communément le Deathcore. Si près de huit ans ont précédé la sortie de ce premier album, on est donc ici en présence d'un disque qui à demandé moins de temps pour sa gestation. Cela peut avoir l'avantage de donner un album plus cohérent mais cela peut aussi être gênant si l'inspiration n'est pas au rendez vous. Que donne donc ce deuxième album à la pochette qu'on jurerait issue d'un bon vieux Slasher movie des familles, "The abominable" ?

Si la musique reste de qualité, je retrouve moins ce mélange Death/Hardcore jadis très perceptible au profit d'un Death/Thrash peut être un peu plus old school et un peu plus mélodique (des nouveaux titres comme "Life is too short for soft porn" ou "Forgot" restent encore dans cette "vieille" veine ). D'une manière tout à fait digeste et efficace, le groupe a nuancé son brutal propos en travaillant ses structures, en clarifiant ses morceaux et en intégrant aux riffs et aux solos de sournoises mélodies malsaines.
Peut-être un peu moins rapide que son prédécesseur, la variété des tempos, des structures et des plages musicales se font très rapidement sentir. C'est ainsi qu'on retrouve à plusieurs reprises des solos bien balancés qui ne s'axent pas, par exemple et comme certains, sur la facilité du sweep à outrance ! Je ressens dans ces derniers une petite touche "James Murphy" combiné à des phrasés typiquement Thrash.
Cela sonne donc bien et amène pas mal de respirations aux chansons qui en bénéficient.
Parfois harmonisés, parfois saccadés et ponctués d'harmoniques sifflantes criardes, les riffs sont travaillés et on sent que le groupe n'a pas manqué d'inspiration au moment de composer l'album. A plusieurs moments d'ailleurs, DEATHAWAITS s'amuse à faire déborder ses riffs au delà de la mesure et dérive du traditionnel 4/4 sans pour autant tomber dans la polyrythmie Meshuggesque.

Le son de guitare est aussi assez particulier puisque il est finalement assez peu saturé par rapport à certains groupes actuels... ou plus vieux. Cadré, contrôlé et toujours maîtrisé par les six cordistes il permet à DEATHAWAITS de vraiment bien faire comprendre ses sombres élucubrations mais manque un peu de saleté lors des passages les plus agressifs.
Heureusement que le groupe ne dédaigne pas à taper dans la double et le blast beat, le hurleur s'aventurant quand à lui dans les ultra basses lors de certains growls particulièrement gras.
Toujours pas de son clair, pas d'accalmie et pas de temps mort, DEATHAWAITS n'est pas venu pour faire des prisonniers mais pour engendrer un maximum de chaos. Ce ne sont d'ailleurs pas les lyrics qui iront contre le sens de ces envies d'assassinat musical, puisque les paroles parlent tour à tour de Serials killers, de Cannibales paranoïaques, de pervers sexuels ou de nécrophiles érotomanes (et si vous avez besoin d'une claire vision hémoglobinique, la vidéo "I am Abominable" est ci-dessous !).

Assez à l'image de l'album, DEATHAWAITS présente un artwork moderne mais respectueux des codes créés il y a de cela plusieurs années déjà. Si les films mettant en scène des psychopathes commencent, comme le death Metal, à avoir quelques années de route au compteur, il est toujours rafraîchissant de constater que de bons p'tits gars n'ont définitivement pas envie de laisser le Death se faire couper en rondelles.




Rédigé par : Pamalach | 14,5/20 | Nb de lectures : 12047




Auteur
Commentaire
Yavor
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 05/03/2014 à 09h37 - (111230)
Insipide. Dommage...

Phil
IP:62.141.32.45
Invité
Posté le: 05/03/2014 à 10h32 - (111231)
un bon 12/20 pour les encourager

Popol
IP:90.52.150.81
Invité
Posté le: 05/03/2014 à 11h07 - (111232)
Moi, je trouve que ça claque !
J'adore le titre "Life is too short for soft porn", si c'est pas une invitation à la débauche ça!

Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 05/03/2014 à 18h54 - (111235)
En fait, j'avais pas encore écouté le groupe... et j'aime bien ce que j'entends ! :)


Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker