DEAD REPRISE - Dystopia (GSR/Season of Mist) - 29/03/2013 @ 08h16
Il y a des groupes qui, dans leur pays respectif arrive à surpasser tous les autres. Dead Reprise n'est, ni plus ni moins, que le meilleur groupe de hardcore suédois. J'irais même jusqu'à dire que le combo est au top de la scène scandinave. Dead Reprise a déjà sorti deux albums, tous largement encensés par le public : « Day Of Defiance » posait les bases de son hardcore vindcatif très américanisé mais souffrait de quelques défauts de jeunesse. Bien plus abouti et maîtrisé, « The Unveiling » approfondissait le côté vénère tout en se préservant son côté sombre. Dead Reprise a toujours véhiculé un message négatif et pessimiste sur notre monde et ce n'est pas « Dystopia » qui va contredire cela.

Pour les « culturés », une dystopie correspond à l'anti-utopie, un monde créé et imaginé mais dans sa version la plus négative qui soit, notion que l'on peut trouver au cinéma comme dans «Total Recall» et « Matrix ». Je laisse votre largesse d'esprit vous renseigner sur le reste

Arrêtons les palabres pour s'attaquer au disque lui-même. « The Unveilling » était pour moi un des 5 meilleurs albums hardcore de 2010 et j'attendais beaucoup de leur nouvel opus. Dead Reprise dispose de tous les ingrédients pour faire de son hardcore une bombe à retardements : énergie omniprésente, rage déversée et un gros son métallique qui plonge la musique du groupe dans une marmite de violence. Ajoutez à cela, des paroles et un message sombres et vous obtiendrez une recette aigre et amère...

Dead Reprise commence en fanfare avec « State To The World » et son intro lourde et massive, sur fond de double grosse caisse. Puis au bout d'une minute, le couplet aux forts relents de All Out War et Merauder vient faire son apparition. Les Suédois donnent le la direct, avec des morceaux tous plus aboutis les uns que les autres.

« State To The World » est un titre qui aurait clairement pu figurer sur un opus d'All Out War, sa lourdeur et ses sonorités pachydermiques ne font qu'aller dans ce sens. Pourtant, ce n'est pas par ce biais que Dead Reprise séduit.
Ceux qui ont connu le groupe par « The Unveilling » savent de quoi de je parle. Les Suédois vont très vite, avec une sonorité bien atypique et ses riffs acérés, parfois totalement dénués de mélodie. « Unleash The Havoc » et « Puritiliation » sur leur précédent opus, c'était ça. « Imposing Wastelands » et « Slave To Rot » sur « Dystopia » s'en rapprochent.
Parlons-en d'ailleurs de « Slave Rot » sans conteste le morceau du disque. Une petite minute quinze où les Suédois font tout pêter : une introduction remarquable, des couplets qui brisent les nuques et un refrain furieux. Quelques breaks parsèment le morceau mais la vigueur est là. Dead Reprise sait également ralentir le tempo comme sur « Incoming Storm » et sa mosh part finale absolument dévatatrice.

La grande nouveauté de Dead Reprise est l'ajout d'un deuxième brailleur. Si la voix de Patrick reste toujours aussi abrasive, celle du second gars atomise tout sur son passage. Des sonorités rauques, un timbre granuleux, des vocaux hurlés à la mort et une agressivité très poussée. Dès « State Of Mind », on remarque sa voix. Quelques invités prestigieux viennent épauler le groupe suédois. Freddy Cricien de Madball pose sa voix sur le très bon « Hammer Of Justice » et Anders Bjorler (At The Gates) nous gratifie d'un solo sur « Killing Fields », comme ça à la cool.

« Dystopia brille également par cette prod, massive et carrée. Plus aéré, moins brut, plus metallique, Dead Reprise s'est offert un son bien plus clair, laissant la part belle aux guitares et à la batterie dont la grosse caisse tient l'un des seconds rôles de « Dystopia ».

Cet opus est bon, très bon... Aussi bon qu'il est court. 19 minutes avec un interlude de 1 minutes 35. Trop court... Néanmoins, Dead Reprise reste avec cet opus le roi du hardcore scandinave.

http://deadreprise.bandcamp.com/album/dystopia - 149 visite(s)

Hammer Of Justice - 106 téléchargements


Rédigé par : Vision Of Beuh | 15/20 | Nb de lectures : 11261




Auteur
Commentaire
Crom-Cruach
IP:82.122.112.139
Invité
Posté le: 29/03/2013 à 22h10 - (106762)
Bon album mais le meilleur groupe de HxC suédois pour moi est RAISED FIST, loin devant tous les autres.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker