DEAD COWBOY'S SLUTS - Obedience (Maniac) - 27/06/2016 @ 10h54
Quatre ans après l’agréable « The Hand Of Death » le quintet parisien revient aux affaires avec la suite logique de celui-ci tant son successeur reprend les choses là où elles en étaient restées précédemment, car aucun changement notable n’est venu bousculer le combo qui évolue toujours dans un registre Thrashcore saupoudré d’un peu de Metalcore ricain ici et là. Du coup avec cette continuité on pourrait presque reprendre mot pour mot la chronique de son prédécesseur réalisée ici-même par mon collègue Velvet Kevorkian car on retrouve grosso-modo les mêmes bons points et les mêmes petits défauts que ce dernier avait cité à l’époque.

En effet pour le positif on remarque que la section rythmique est toujours impeccable envoyant la purée quand il le faut mais tout en sachant s’alourdir et ralentir quand cela est nécessaire, ce qui permet aux compos de ne pas être trop répétitives vu que leur structure s’avère très simple la plupart du temps. Pas de souci également au niveau de la rythmique les guitares sont toujours un mur sonore imperméable et le chant criard à souhait est tout à fait dans le style « Core » et s’adapte très bien au côté moderne des compositions, d’ailleurs mention spéciale aux excellents « Partners In Crime » et « Oak Trail » qui mélangent intelligemment vitesse et parties plus hardcore pour faire remuer l’auditeur et le secouer dans tous les sens, tout comme d’ailleurs la première moitié du disque qui s’avère être de facture classique mais tout à fait efficace et agréable.

Cependant si la seconde partie de l’opus est un peu en dessous de l’autre à cause d’une certaine répétition et routine elle n’en reste pas moins intéressante, même si « Red Light District » et « When The Sun Goes Down » sont moins inspirés et se révèlent assez linéaires et ennuyeux, et puis il faut bien reconnaître que sur la durée l’ensemble finit par se répéter un peu et qu’un côté interchangeable peut vite se faire sentir, mais néanmoins rien de non plus totalement rédhibitoire car on est en présence d’un album pas exempt de défauts mais quand même réussi et très brut de décoffrage qui passera sans problème l’épreuve de la scène où il prendra toute son ampleur.




Rédigé par : GabinEastwood | 14,5/20 | Nb de lectures : 5925




Auteur
Commentaire
Wladoush
Membre enregistré
Posté le: 27/06/2016 à 17h48 - (120493)
Je suis presque d'accord.
À mon sens, ce nouvel album est BEAUCOUP moins southern et beaucoup plus death.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker