DEAD ALONE - Nemesis (Supreme Chaos/Cargo) - 03/06/2015 @ 07h56
Nouveau petit détour par l’Allemagne même si ça ne sera pas pour aller au Globus ou au Pizza Hut, ni pour se farcir un bon disque de Black atmo germanique comme je les aime, malgré que cet album nous vient de Supreme Chaos Records. Non, une fois n’est pas coutume, il s’agit d’un disque à classer dans le Death-Metal, mais au sens large, très large même. DEAD ALONE nous vient de Munich et s’il n’a que 10 ans au compteur, Nemesis est son 4ème album, pour un line-up qui a bougé au fil des ans mais est resté constitué de musiciens n’ayant pas d’autre projet à leur CV. Autoproduit avant de signer sur Supreme Chaos pour son 3ème opus Ad Infinitum (2012), DEAD ALONE a vu ses humeurs musicales évoluer. Le groupe a toujours été ancré dans une sorte de Death/Doom plus Death que Doom qui parvient à faire le pont entre ancienneté et modernité, même si pendant un bon moment le groupe a eu une prod très 90’s. Slivering Marrow (2006), l’EP Phobia (2008) et Vitium (2010) donnaient donc dans un Dark-Death qui possédait quelques réminiscences de CARCASS au milieu d’une foultitude d’influences notamment situées dans le Doom/Death du milieu des nineties, même si DEAD ALONE restait un groupe plutôt sombre et agressif malgré son goût pour le mid-tempo.

Ad Infinitum (2012) marquait donc un virage vers une musique nettement plus mélodique, les parties de lead se multiplient, on quitte CARCASS pour se rapprocher de AMON AMARTH, des groupes suédois old-school mais mélodiques comme EVOCATION ou encore les groupes grecs comme ROTTING CHRIST et SEPTIC FLESH (version SEPTIC et FLESH séparés). Nemesis, sorti fin 2014, va alors enfoncer le clou, et va même se poser directement comme le disque le plus mélodique de DEAD ALONE. Le mieux produit d’ailleurs, leurs premiers efforts se distinguaient par une production assez terreuse, mais le son de Nemesis prouve bien que le groupe allemand veut donner dans le Doom/Death des 90’s remis au goût du jour. Il suffit d’écouter un morceau comme "Confession" pour s’en rendre compte, rythmiques appuyées, petites subtilités à la basse, growls et voix criées, leads mélodiques omniprésents, tout y est. En 61 minutes, DEAD ALONE nous aligne donc ses compositions de Death/Doom mélodique et surtout mid-tempo, aux influences classiques et nombreuses, avec pléthore de beaux leads qui titilleront le fan des mélodies nineties que je suis.

Mélodiquement il y a donc de quoi faire avec notamment le magnifique "Eclipse" ou encore le plus épique "As Worlds Collide". A part ceci, Nemesis n’a pas beaucoup d’aspérités et se révèle parfois un peu répétitif, surtout que le disque est long. L’excellent "Great New World" et "Shade" s’en sortent néanmoins grâce à quelques riffs plus durs, de même que "Wreckage" et son riffing assez lourd. Reste alors le monumental "The Awakening" qui bénéficie d’arrangements orchestraux de Christos Antoniou (SEPTICFLESH) hélas un peu « too much », puis une version alternative de "Confession" et on a fait le tour de ce 4ème album de DEAD ALONE, pour un groupe qui commence à peine à se distinguer vraiment même si Ad Infinitum était déjà plaisant. Si les allemands ont nettement progressé en 10 ans, leur son actuel n’en est pas moins anecdotique, car leur DarkMéloDeathDoom est trop peu original pour prétendre à mieux que la seconde division du Metal européen. Nemesis reste un album sympathique, avec quelques beaux moments et de bonnes influs du Doom/Death des 90’s qui ressortent à chaque instant, mais rien ici n’est révolutionnaire ni même vraiment mémorable, pour un album sans grands défauts qui mérite d’être écouté mais confirme l’adage de la quantité plutôt que de la qualité.



http://www.dead-alone.de - 130 visite(s)


Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 8107




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker