DARKSPACE - III (Avantgarde/Season of Mist) - Selection VS du 06/08/2008 @ 09h42
De l'émotion et du vibrato, j'en ai déjà donné pour Darkspace dans la chronique d'un II réédité par les bons soins du nouveau label italien des p'tits Suisses. Même si la chronique ne comportait pas de note (comme toute réédition), vous aviez compris dans ma prose qu'il fallait jeter une oreille à ce projet de black ambient. Au moins pour essayer, et évidemment sans garantie d'aimer. Je ne vais donc pas vous faire le chapitre pour ce nouvel opus du combo de Zorgh. Le trio poursuit son boucan initié en 2002, à la différence que son aura a encore considérablement enflé en deux ans. Si vous aimiez les précédentes pistes de lancement vers le sombre espace, vous adorerez immédiatement ce III. Sinon, hé bien, passez votre chemin car vous ne trouverez encore que du vide spatial dans cette galaxie. Si jamais vous ne connaissiez pas encore Darkspace, je vous laisse discrètement vous reporter à ma précédente chronique pour l'introduction sur leur univers impitoyable.

Tout d'abord, un petit point qui peut prêter à discussion. Les détracteurs du projet n'ont pas forcément tort. Quand on ne ressent rien à l'écoute de I ou II, il peut sembler exagéré de voir crier au génie devant un groupe qui saupoudre d'espace des artifices techniques simples (voix saturées, BAR survitaminée, son cafouilleux camouflant des éléments techniques restreints, quelques passages plus lourds pour ambiancer le tout). Mais le talent est peut-être tout simplement d'avoir pensé à assembler ces éléments simples pour en distiller sa propre personnalité. Et là-dessus, Darkspace marque un gros point. Après, ils ne sont qu'indirectement responsables du buzz autour d'eux et peuvent subir les mêmes foudres que leurs collègues de la scène black ambient. Amis détracteurs, je vous comprends.

Mais, attardons nous sur ce nouvel opus. Près de 80 minutes (ouch) de chaos sonore, séparé en 7 plages intitulées de "3.11" à "3.17". Comme les précédents, j'ai un mal fou à dépiauter tout ce bazar. En fait, je ne tente même pas de le faire. Mon Darkspace, j'aime le prendre en frontal, tout d'un bloc, en laissant l'album se dérouler de la première seconde à la dernière. La recette est identique aux précédentes sorties, avec une BAR blastant fréquemment à donf, des rythmiques tronçonnées par un Bruce Springsteen sous cocaïne et de lents leads létaux ou des arpèges fantomatiques se déroulant lentement. La formule est simple, ça fait trois fois (sans compter la démo) qu'ils nous la resservent et vlan, je tombe encore dans le panneau.

Que ce soit dans les blasts les plus fous ou les passages lourds, le groupe parvient à me convaincre, sans aucune recherche d'objectivité de ma part. Et des projets qui parviennent à m'embarquer comme ça, je vous avoue qu'il n'y en a plus beaucoup tellement on se fade des merdes à longueurs d'année. Surtout que les albums de Darkspace sont très longs et ne me provoquent pourtant aucune lassitude. Je, je, je. Ben oui, parce que le ressenti devant ce combo est vraiment des plus subjectifs. Il faut se jeter par la fenêtre en serrant fort son nounours. Le saut de la foi, comme dans Indiana Jones. Et la récompense est une vie d'éternité à hurler dans le néant. Miam.

Au rayons des nuances, je note pour ce III une touche à la Aborym plus appuyée sur les passages thrashy (par exemple, 3.13 à 7'00 ou 3.12 à 4'00, etc). Ces passages se font toujours rares et interviennent comme des bouffées d'oxygène après des bourrinages ininterrompus de plusieurs minutes. Darkspace reste résolument accroché à sa gangue sonore qui nous prend au piège comme la bave d'un Alien. Le groupe en joue toujours pas mal, par exemple sur le final de 3.13 en inversant ses gimmicks (rythmiques plombées avec un lead en tremolo). Et toujours ce synthé qui appuie le propos derrière, finissant d'évoquer la musique ultime qu'aucun film de science fiction horrifique n'a osé.

Si tout ce qui est dit précédemment est vrai pour la première moitié de l'album, le trio a tenté par la suite de nuancer son propos et de ne pas se cantonner à en envoyer plein la gueule. La seconde partie de l'opus est donc nettement plus ambiancée et aérée, principalement grâces à ses lentes introductions. Les compos sont en tout cas moins portée sur l'ultra-violence immédiate, peut-être pour annoncer une prochaine mutation génétique. Le pivot central qui annonce le changement est 3.14, instrumental planant et lourd qui laisse une empreinte de mammouth monumentale dans le cortex aussi terrifiante que celle du film Planète Interdite. P'tain, un Alien avec ces riffs en BO et je craque mon slibard! Cet instrumental, suivi de l'interlude 3.15 puis de l'introduction martiale de 3.16, sonne le glas du blast pendant près de vingt minutes. C'est dingue comme le temps est une notion relative parfois. La reprise des hostilités n'en est que plus bandante, avec un matraquage appuyé par le son de synthé d'un vieux Limbonic Art, avant un final qui vire à la déflagration de blasters lourds. De quoi être prêt pour un dernier quart d'heure très ambient qui met pas mal le synthé en avant dans un épilogue de folie de 17 minutes. Raah lovely.

Le débat "trend or not" sur les forums, on s'en bat l'œil. Ce qui importe est de jeter une esgourde au moins une fois sur ce projet pour savoir si l'adhésion l'emporte ou non. Dans son pré carré sonore très défini, je continue de penser que Darkspace se montre écrasant, annihilant toute vie sur son passage, même celle de Galactus. La question peut se poser quant à l'avenir d'un projet qui risque plus que jamais la redondance. Mais avant d'en arriver là, le résultat est envoutant, planant et dominateur. Darkspace continue sa distorsion du continuum espace-temps et son III me laisse songeur après chaque écoute, avec 80 minutes de ma vie en moins. Cette fois, même si je préfère la brutalité globale d'un II, Darkspace ne coupera pas à la sélection.




Rédigé par : Prince de Lu | 17/20 | Nb de lectures : 14728




Auteur
Commentaire
fullbordell
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 09h56 - (60092)
La recette (unique) ne change pas, la production elle a évolué en étant un peu plus "audible".

Glacial, violent, envoûtant. Un chef d'oeuvre. Une présence.



Deliverer Of Faith
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 10h09 - (60094)
Darkspace c'est bien l'autre truc du gars responsable de Paysage d'hiver, non ? Je me suis toujours dit qu'il faudrait un jour que je jette une oreille là-dessus..

Oukranos
IP:90.57.87.10
Invité
Posté le: 06/08/2008 à 10h27 - (60096)
Encore meilleur que le I et II.
Darkspace nous a offert le meilleur album de l'année, voir plus.

Un petit bijoux d'art noir spatial.

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 11h18 - (60098)
J'ai encore un peu du mal avec la prod, peut-etre que d'un côté ça va avec le style, mais ça serait pas mal qu'ils fassent un petit effort, les ambiances en seraient amplfiées.

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 11h23 - (60099)
j'aime vraiment pas



darkman
IP:89.170.122.200
Invité
Posté le: 06/08/2008 à 11h26 - (60101)
c génial ce groupe

Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 11h37 - (60102)
Très bon album encore.
La 3.14 me laisse sur le cul à chaque fois que je l'écoute, ce morceau est vraiment celui qui ressort de cet album.



Slayergod
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 12h35 - (60106)
Je ne connais que peu les I et II mais celui là me parle. Une vraie identité pour une musique plutôt axé sur les ambiances mais loin d'être molassone. Enfin un groupe de black dont le buzz est justifié.

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 13h16 - (60108)
l'album de la consécration.

Best band ever.



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 13h32 - (60110)
@ Deliverer Of Faith : oui, Wroth = Wintherr de Paysage d'Hiver. mais ce projet est très UG, et pas forcément intéréssant...

@ Moulinexxx : c'est çe que je me disais aussi au début, mais je pense que la prod minimaliste doit faire partie du trip...

damien luce
IP:77.192.56.140
Invité
Posté le: 06/08/2008 à 13h37 - (60111)
Chef d'oeuvre !!!

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 13h37 - (60112)
@ZeSnake : oui tout à fait, peut-etre qu'avec une prod sur-faite ça perdrait du charme...

FUrIous
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 14h05 - (60114)
excellent note amplement mérité , j'aurais même mis 18/20

On se laisse envouté par les morceaux de ce "III"
La touche ambient interstéllaire est magnifique.





LeKepunGuedin
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 14h10 - (60115)
énorme , envoutant ... mon premier contact avec Darkspace a été sans émotions ... écouté comme ca en faisant autre chose à la va vitre ... et le jour ou on met un casque intra-auriculaire et ou on se concentre sur la musique , la magie opère ... pareil pour ce III qui a une prod plus ecoutable !!!!




ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 14h14 - (60117)
ah, je cherchais un mot, je l'ai trouvé : ULTIME.

pour moi, c'est 20/20.
et j'avoue avoir du mal à être objectif, mais peu importe, je trouve ce projet ultime à tout les niveaux..



Jus de cadavre
IP:89.107.173.228
Invité
Posté le: 06/08/2008 à 15h38 - (60119)
Quelqu'un peut il me dire si ça ressemble à du VROLOK (le dernier Void), parce que si oui, sa me tente !
(j'ai pas de baffes pour écouter sur myspace...)



V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 17h57 - (60121)
Jus de cadavre: non le dernier Vrolok est moins brouillon^^



Bomber
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 18h15 - (60122)
La chronique m'a mis l'eau à la bouche. Je vais me laisser tenter. Je peux commencer par n'importe lequel je suppose?

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 19h29 - (60127)
bah, tu peux commencer par celui-ci qui est une synthèse des deux précédents...

Nem Vapeur
IP:83.197.119.171
Invité
Posté le: 06/08/2008 à 20h24 - (60131)
Meilleur que les précédents, ce qui n'est pas peu dire.

hellectronic
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 20h29 - (60132)
ouais, le meilleur groupe de suisse et du monde qui mérite 21/20 et dont personne ne se souviendra d'ici 3 ans...
dommage que VS ressemble de plus en plus à Metallian, les chros (et encore moins les notes) ne permettent plus de faire son choix.
Ce groupe est parfaitement audible, et sans aucune originalité. S'il mérite son 17, c'est vraiment que le métal n'a plus rien à offrir de neuf. Tant pis.



Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 20h34 - (60133)
Rendez-vous dans trois ans. Prépare du savon pour te laver la bouche avec.

Oukranos
IP:90.57.87.10
Invité
Posté le: 06/08/2008 à 21h06 - (60134)
A hellectronic: Darkspace sans originalité ... mouais ... cite moi des groupes du même acabit.

Et vu ce qu'ils sont entrain de faire comme tour de force, croit moi que le black metal sera marqué par leur passage.


V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 21h25 - (60135)
ben moi je me souvient déjà plus des titres que j'ai écouté sur myspace



Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 06/08/2008 à 21h50 - (60136)
C'est clair qu'une chose qu'on ne peut pas retirer à Darkspace c'est l'originalité.

Je n'ai pas encore entendu quelque chose de similaire. Je suppose que ça viendra.

Les allemands de Trist avec hin-fort sur la partie Hin seraient les plus proches sans atteindre l'intensité de Darkspace.

Et dire que les chro de VS ressemblent à celle de Metalian... oulà ! Pas besoin de décodeur pour lire celles de PdL comparé à Micheland.

Enfin, bon album encore une fois de Darkspace.



Alain
Membre enregistré
Posté le: 07/08/2008 à 10h56 - (60142)
Leur meilleur album

Berry_Bourrin
Membre enregistré
Posté le: 07/08/2008 à 13h54 - (60152)
Excellent groupe, une ambiance bien malade

gaspode
Membre enregistré
Posté le: 07/08/2008 à 16h07 - (60156)
aille! ce truc me détruit les oreilles! c'est horrible à écouter sous casque! Son crade, globalement bien trop balancé dans les aigües (ça vient peut être du myspace ceci dit).

Musique d'ambiance, ça va bien avec un film, un jeu vidéo ou un jeux de rôle mais pour moi, ça n'ira pas plus loin que ça.

ellestin
IP:90.24.142.117
Invité
Posté le: 07/08/2008 à 18h59 - (60163)
rah ben voilà, j'ai envie de le réécouter et j'ai pas le temps, c'est malin tiens!

Matt
IP:77.204.29.52
Invité
Posté le: 07/08/2008 à 23h01 - (60170)
Ils ont presque inventé à eux tout seul un nouveau style : "le black metal d'ambiance" ...

Quand certains écoutent des CD de chants de baleines ou des ambiances fôrets tropicales pour se détresser, d'autres écoutent Darkspace, c'est pour moi le même principe (enfin pas pour détresser, quoique ça peut avoir un côté assez "zen", posé, envoutant ...)

Quand en été, la lumière du soleil est trop forte, la chaleur trop intense et les mioches dehors trop bruyant, rien de tel que Darkspace pour assombrir le ciel d'un épais nuage noir, glacé l'atmosphère et être sidéré par la son cosmique...

Un chef d'oeuvre pour ceux qui arrivent à plonger dans leur monde !

AegoroN
Membre enregistré
Posté le: 08/08/2008 à 09h45 - (60174)
C'est idiot, mais je suis certain que je préférerais qu'il n'y ait pas ces nappes de clavier.
En se concentrant sur les cordes et les percussions, on peut dégager une ambiance totalement différente, non moins prenante (voir davantage) que viennent finalement parasiter et dénaturer ces foutus claviers. On les enlève et on se retrouve certainement avec un énième projet de Black dépressif, mais pour une fois, cette étiquette aurait vraiment été judicieuse (oui parce que SHINING et FORGOTTEN TOMB me font plutôt bailler que déprimer).

Question de goût, évidemment, mais je trouve dommage d'avoir eu recours à cet artifice pour sortir du lot, car si efficace que me paraissent la partie électrique, il est certain qu'elle n'a pas grand chose d'intersidéral ni de foncièrement original.

AKHII
Membre enregistré
Posté le: 08/08/2008 à 12h44 - (60196)
ah ouais pas mal du tout, la prod y joue beaucoup, il m'a fallu un petit temps d'adaptation, mais on rentre vite dedans! j'avais déjà entendu parlé de ce groupe sans jamais y preter attention, c'est chose faite!

Skeksis
Membre enregistré
Posté le: 08/08/2008 à 18h01 - (60214)
Dommage que la chro s'attarde à s'excuser de suivre un prétendu "buzz" (je n'aime pas ce mot) qui doit concerner 3 personnes et demie sur quelques forums du net... Je me demande combien de personnes connaissent ce groupe mais à mon avis le nombre est plutôt très inférieur à celui des amateurs potentiels.

S'il faut qualifier de buzz tout courant qui apporte quelque chose à un genre musical alors je suis une fashion victim, en tous cas ce groupe me convient parfaitement depuis le début, et l'ambiance de ce dernier me passionne à chaque fois. Un très bon groupe qui parvient effectivement à durer plus que ce qu'on pouvait prévoir, et qui est je trouve l'un des seuls aujourd'hui (avec SOTM peut-être) à faire un black nouveau tout en conservant une ambiance ramenant immédiatement au black "traditionnel".
Très bon.



En
IP:85.68.203.28
Invité
Posté le: 09/08/2008 à 15h12 - (60229)
Cet album tant attendu est magique certes, mais le II est toujours bien superieur. Enfin, cet album mérite amplement sa note.

Morgause
IP:83.79.165.67
Invité
Posté le: 09/08/2008 à 17h41 - (60233)
Je vais me dépêcher de commander cet album, les extraits que j'en ai entendu m'ont beaucoup plu et j'ai un peu honte de ne pas encore avoir de cd de mes très chers compatriotes!!

mydrin
Membre enregistré
Posté le: 12/08/2008 à 07h54 - (60328)
je déteste la prod, j'ai déjà du mal à écouter un titre entier de cette "bouillie" sonore, çà serait un calvaire pour moi de tenir les 80 mn de l'album :-)

Matt
IP:77.204.212.171
Invité
Posté le: 12/08/2008 à 15h49 - (60358)
@Mydrin : La prod est volontairement fait comme cela car quand il y a des passages heavy avec des guitares, le son est énorme ! Donc cette "bouillie" est faite pour donner une ambiance assez aérienne, onirique limite psychadélique... Mais bon si tu écoutes du BM en règle général les prod ne sont pas meilleurs, il suffit juste d'habituer son oreille à cela et ça passe tout seul...

walter
IP:83.199.190.249
Invité
Posté le: 14/08/2008 à 03h39 - (60439)
Merci à Vs pour la découverte. putain quel groupe

Luther
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2008 à 04h20 - (60995)
Ce disque est une expérience formidable, notamment la nuit où il ne reste que soi.

Le Death a Mithras, le Black Darkspace.

Gui
IP:90.45.231.215
Invité
Posté le: 17/09/2008 à 21h52 - (61870)
In the Nightside Eclipse a encore de beaux jours devant lui...

Aes
IP:90.63.196.179
Invité
Posté le: 04/05/2009 à 16h19 - (70556)
Rien à voir Gui, try again. Là où Emperor est resté un groupe de rock (comprendre, qui a gardé ses bases rock), Darkspace (et P.H par la même occas') n'en est plus un.

Ah, et excellent disque. Le seul groupe qui assume une vieille string délictueuse avec autant de classe. (cf le Dark 3.14)

Zebrowsky
Membre enregistré
Posté le: 13/03/2012 à 18h18 - (100980)
Très bon disque! Une ambiance de malade, je rentre dedans très facilement, tout comme le I d'ailleurs.

Par contre le II rien à faire, la prod me file mal au crâne et pas assez varié. C'est marrant qu'il semble faire l'unanimité.

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 13/03/2012 à 19h46 - (100981)
"Dark 2.10" c'est le meilleur morceau de BM ever.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker