CYCLOPHONIA - Impact is Imminent (Battlegod/Season of Mist) - 06/06/2012 @ 09h22
Cyclophonia a vu le jour en 1997 du côté de la Norvège, en tant que groupe de reprises (leur répertoire comprenait alors des covers de Manowar, Helloween, Riot, Blind Guardian...) 2 ans plus tard, le groupe splitta, se reforma brièvement en 2003 avant d'enfin réellement lancer son histoire en 2008. Il aura fallu à Cyclophonia près de 4 ans pour venir à bout de son premier album intitulé «Impact is Imminent». Un premier opus contenant une pochette plutôt jolie, et qui en plus ne dure que 35 minutes pour un total de 8 titres. Soit la durée plutôt idéale pour découvrir un nouveau groupe, qui -et l'on remarque d'entrée- est resté ancré et attaché à la fin des années 80. L'influence des premiers Helloween, Blind Guardian se fait parfois ressentir dans l'apparence musicale, comme la présence de nombreux passages speed et d'autres plus mélodiques et léchés.

La particularité du groupe c'est d'avoir en son sein, non pas un, mais deux chanteurs (Andreas Angell et Kai Joar Kristensen). Ce qui est une chose plutôt assez rare dans le heavy, mais pour autant on remarque assez vite qu'il y a 2 timbres de voix. L'un (je ne sais pas auquel des 2 chanteurs il appartient) n'est pas avare dans les envolées haut perchées pas toujours très justes, mais chantées avec la plus grande des convictions ; d'ailleurs ce timbre m'évoque par moments celui du chanteur de Katana (autre jeune groupe de heavy déjà bien implanté dans cette scène), de par son côté encore un peu frêle et qui mériterait à gagner en puissance (pour donner plus d'impact à l'ensemble). L'autre voix du groupe se remarque moins vite, parce qu'elle est moins aiguë et peut-être plus 'banale', mais en même temps elle permet d'équilibrer la répartition des lignes vocales pour éviter qu'on se tape une demi-heure d'un chant parfois trop strident et léger.

«Impact is Imminent» est un album sympathique à écouter, mais sans plus. L'ensemble manque un peu de folie et de passages qui pourraient marquer les esprits. Cyclophonia tente bien d'alterner les tempos, entre des pistes sur un rythme élevé (le morceau éponyme en ouverture, «Die by my Sword» en finish), d'autres plus ancrées dans un heavy mid tempo traditionnel («Warbird», «Screams in the Night» des morceaux plutôt moyens, qui s'oublient rapidement) ou certaines avec une structure plus 'sautillante' qui ne sont pas en reste en terme de dynamisme, sans que ça aille chercher très loin («The Mirror» avec ses lignes vocales parfois poussées, mais excellentes, ou «Hand of the Righteous»). L'utilité d'avoir 2 chanteurs est globalement limitée, mais parfois le résultat est appréciable, comme sur le court «Retaliate» qui permet aux vocalistes de se donner la réplique avec succès.

La paire de guitaristes Øystein Kvile Hanssen / Håvar Robertsen arrive à nous sauver de l'ennui, qui par moments n'est vraiment pas loin, en alignant morceau après morceau des soli, des harmonies et autres 'duels' de guitares d'excellentes factures, qui ne vont pas jusqu'à rendre les titres géniaux, mais au moins leur donner un peu de couleur et de réelle qualité. On sent à ce niveau-là une réelle maîtrise et de la technicité de la part de ses musiciens qui essaient tant bien que mal de rendre plus attractive la musique du groupe. Un petit mot quand même sur «Die by my Sword» qui clôt l'album avec brio, proposant un refrain ficelé à la perfection, des harmonies vocales parfaitement exploitées, des soli comme à l'accoutumée de haut vol, et cerise sur le gâteau, ce titre parvient à dégager une atmosphère plus épique que les autres et se révèle au final être le meilleur morceau de l'opus.

On ne sera pas trop sévère avec ce groupe qui n'en est qu'à son premier album et montre déjà quelques qualités. Cependant, il faut bien avouer que «Impact is Imminent» est une sortie parmi tant d'autres, avec quelques bons moments, mais vraiment pas de quoi nous mettre une claque (si ce n'est le dernier titre cité). Cyclophonia démarre sa carrière sur la pointe des pieds, ce n'est ni un échec, ni une réussite, mais un début correct, tout juste.



Facebook Cyclophonia - 136 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 12/20 | Nb de lectures : 12126




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker