CRUCIFIED BARBARA - In the Red (Despotz) - 18/11/2014 @ 07h36
Particulièrement enthousiaste lors de la sortie de « The Midnight Chase » (2012) -chroniqué en ces pages-, je guettais avec intérêt la nouvelle offrande préparée par les 4 Suédoises de Crucified Barbara. Ce laps de temps raccourci entre 2 sorties du groupe, pourrait être interprété comme un signe avant-coureur d'une baisse de qualité de composition et une forme de précipitation de la part des jeunes femmes... malheureusement au moment du bilan final, ce sont les sentiments dominants.

Joueuses d'un hard rock « couillu », les Crucified Barbara montrent vite une grande forme et fougue sur « In the Red », album encore plus direct et court que son prédécesseur, qui m'avait entre autres conquis par leur volonté de varier les plaisirs. Davantage frontal et 'basique' (« I sell my Kids for Rock'n'Roll », « In the Red », « Shadows »), ce 4ème album aux thématiques parfois dures (à l'image de « To Kill a man » évoquant le viol de jeunes filles), n'est pas un opus exclusivement en roue libre, même si parfois on s'y rapproche dangereusement.

Beaucoup des titres sont structurés identiquement et enchaînent riffs heavy sur un tempo relevé, couplés à la voix virevoltante de Mia, qui peut alterner ce chant tenace, pour ne pas dire vicieux et/ou hargneux, avec des lignes mélodiques et touchantes. L'une des (rares) exceptions se nomment « Electric Sky » qui se pose comme le successeur de « Rules and Bones », avec cet air limite pop, son riff ultra simple servant un refrain fort entêtant, appelé à devenir un grand moment en live. Après cet 'écart' hard pop pas déplaisant, « The Ghost Inside » montre la facette mélancolique du groupe à travers les leads de guitare les plus exquis de l'opus, et un refrain basé sur des harmonies vocales travaillées. Ce morceau n'en reste pas moins pêchu et traditionnel dans sa forme.

« Don't Call Me », « In the Red » sont de ces titres un peu faibles car sans surprises, du riffing au refrain, les Crucified ont déjà fait similaire par le passé. Ça rocke efficacement sans grand éclat non plus, « Lunatic #1 » et « Shadows » derrière ne sont pas bien différents, je viens à les préférer sur de petits détails, la manière dont le rythme est imprimé sur le premier, le côté assez dansant du deuxième par exemple... la doublette « Finders Keepers »/« Do you want me » nous replonge dans un rock'n'roll détendu, laissant de côté les gros riffs et rythmiques à fond les ballons. Pourquoi pas, ça permet d'avoir une dernière partie d'opus aérée, qui se conclut heureusement en beauté avec « Follow the Stream », une des meilleures compos de l'album, de par son refrain redoutable notamment.

Un peu trop homogène, « In the Red » n'est pas à la hauteur de « The Midnight Chase » ; les productions sont pour autant similaires, le son est rêche, naturel, oubliant au passage légèrement la basse. Finalement, peu de moments marquent les esprits durant ce 4ème album qui repose sur une sorte d'efficacité primaire montrant un peu les limites du groupe. Crucified Barbara propose à mes oreilles un album correct mais décevant en comparaison de qu'elles ont pu offrir par le passé. Attention à ne pas s'enfoncer dans la facilité à l'avenir non plus. En attendant, tant que cela n'empêche pas les Suédoises d'être excellentes en concert, je "n'enterrerai" pas trop tôt le groupe.




Rédigé par : gardian666 | 13/20 | Nb de lectures : 9808




Auteur
Commentaire
CROM
IP:82.122.170.223
Invité
Posté le: 18/11/2014 à 13h35 - (114816)
Grosso merdo d'accord avec ta conclusion.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker