CRUACHAN - Blood for the Blood God (Trollzorn) - 27/01/2015 @ 07h40
Si tu es fan de black pagan, tu connais forcément les irlandais de Cruachan. Dans un style saturé par les bouses qui le peuplent, par ces centaines de groupes amateurs de chansons à boire guillerettes et de vêtements audacieux en guise de prétexte, Cruachan tranche par la qualité globale de son œuvre, par sa longévité aussi. Blood for the blood god est son dernier album longue durée et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont musclé leurs propos.

"Crom Cruach" ouvre les hostilités sur de jolis accords de gratte sèche, un peu de trémolos tristes, un zeste d’instruments ancestraux, qui laissent entrevoir la lande irlandaise battue par les vents. Mais bien vite déboule le titre éponyme et là, surprise. Le son est magnifique, surpuissant, ultra chaud, très profond. La voix tonne, déchire l’espace, les guitares sont lourdes, les instruments folk se déchaînent tandis que la batterie tapisse l’arrière plan d’un mur du son surprenant. Si le morceau est entraînant, c’est par sa dynamique propre, ses ressorts internes. Les ponts se multiplient, au bouzouki, à la mandoline ou au violon. Une entrée en matière de premier ordre. Le ton est donné, les structures seront riches, très chargées en arrangements. Et pourtant, l’ensemble est fluide, sans heurts.

"The Arrival of the Fir Bolg" change de braquet et démarre comme du Skyclad sous amphét’, période Prince of the Poverty Line ("Beren and Luthien" également). Le ton reste furieux en dépit de l’utilisation toujours massive d’instruments à cordes et à vent. Le tempo est très vif, la frappe du batteur est lourde, dure, puissante. La rythmique avance vent dans le dos. Et le son, franchement de grande qualité, accompagne chaque instrument (la basse, sur "The Arrival", vers les 3’ ; "Beren and Luthien" aux alentours de 5’) en lui offrant une exposition parfaite : lourd pour les instruments à cordes, profond et puissant pour les instruments à vent.

Les guitares heavy prolongent parfaitement les intros folk ("The Marching song of Fiach Mac Hugh") ; si le départ du titre laissait à penser que le morceau entier allait finir sa course dans du folk de très bas étage à la Korpiklaani, ces fameuses guitares apportent toujours le supplément heavy ou thrash ("Born for War") qui colore le titre d’une brutalité en parfait équilibre avec les mélodies propres au genre ("Prophecy" et sa très belle intro grattes lourdes et violon ; "Gae Bolga" et son intro à la flûte, avant le déchaînement total des violons ; "The Sea Queen of Connaught" qui démarre à la flûte et à la mandoline avant que les guitares ne tranchent dans le morceau à grands coups de riffs lourds comme du plomb).

Car c’est, de fait, la clé de la réussite de cet album : cette recherche – réussie – d’équilibre permanent entre agressivité et mélodie, entre folk classieux et black nuancé ("Prophecy" ; "Gae Bolga"). Et, encore une fois, le travail sur le son participe en grande partie de cette réussite. Car même lorsqu’un titre est intégralement construit sur un instrument folk, la dynamique reste la même ("Gae Bolga"). La voix, qui me rappelle fortement celle de Martin Walkyier dans un certain nombre de ses intonations, colle parfaitement encore à la musique.

Vous l’aurez compris, sans être très fan du groupe ou de ce style, je me suis régalé. Compos solides et inspirées, son parfait, interprétation à la hauteur, rien n’est à jeter dans cet album. Peut-être que deux ou trois morceaux en moins n’eurent guère changé la donne, mais c’est vraiment pour chipoter. Un grand album de pagan folk black. Un petit miracle dans un océan de caca liquide.



http://www.cruachanireland.com - 167 visite(s)

Chaîne YouTube - 79 téléchargements


Rédigé par : Raziel | 16/20 | Nb de lectures : 9830




Auteur
Commentaire
mydrin
Membre enregistré
Posté le: 27/01/2015 à 08h42 - (115526)
très déçu par le précédent album "Blood on the Black Robe" ce nouveau cd ne va pas me réconcilier avec le groupe. Un album très peu inspiré, je ne retrouve pas le coté "folk" des anciens albums (fol-klore et pagan).



tarnow
Membre enregistré
Posté le: 30/01/2015 à 06h53 - (115546)
Je suis d accord avec mydrin. il est loin le temps de "pagan".



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker