CRIMSON RAIN - Mankind Is Obsolete (Autoproduction) - 19/08/2013 @ 22h48
Au moment où j’écris ces lignes je souffre d’une chaleur épouvantable, mais en Mars date de sortie de Mankind Is Obsolete, il devait pleuvoir des cordes (voire neiger). En Suisse également, surtout dans « les régions rurales connues pour leurs hivers brumeux », sauf que chez eux la pluie était de couleur cramoisi. Voici donc le premier album des suisses de CRIMSON RAIN, quartet existant depuis 2009. Au programme du pur Metal progressif qui, promis, « ne copiera pas le prog des 80’s drogué à l’orgue ni les groupes à morceaux de 24 minutes consistant en un seul solo en 7/8 ». Un peu d’humour au milieu de quelques auto-superlatifs tout de même, mais il faut bien savoir se vendre.

Tout ceci pour un Metal Prog assez générique qui ne se distingue ni par son originalité, ni par des compos solides. Le tout est un minimum convaincant dans l’exécution, mais de nombreux progrès sont à réaliser pour que CRIMSON RAIN devienne un groupe digne d’intérêt. La production est assez Rock mais pas parfaite, notamment au niveau du son de batterie qui claque un peu trop. Le chant pourrait être bien meilleur, notamment dans la prononciation de l’anglais un peu limite par moments, après pour le ton même il faut apprécier. Pour du Metal Prog, cela manque cruellement de structures chiadées ou d’ambiances prenantes, on a guère droit qu’à un alignement de riffs Rock/Metal corrects mais ennuyeux sur la durée, et dans la globalité il y a bien peu de claviers/synthés (dommage quand on entendu le break ambient de "Raise of the Indignant") et les breaks acoustiques ne sont pas suffisamment marquants pour au moins rendre l’album plus palpitant (cf. le lénifiant "Our Gleam of Hope"). En 45 minutes (pour 7 morceaux), des longueurs apparaissent bien vite (surtout le final assez sucré "Heliocentric") et il y a finalement peu d’accroches pour se laisser emporter ou même retenir quelque chose de probant de Mankind Is Obsolete

Ce premier album de CRIMSON RAIN est hélas assez plat et ne présente que bien peu d’intérêt hormis quelques trucs surprenants (comme l’accélération subite à la fin de "Vigour of the Law") ou des riffs plus gras pour les metalleux choqués par les reportages de M6 ("Raise of the Indignant", "Leap of Faith"). Un début certes (tolérance !), mais un début assez moyen et peu consistant pour être prometteur. Le groupe doit s’améliorer en termes de composition et trouver quelques bonnes idées pour se démarquer, car pour l’instant nous n’avons droit qu’à du Metal Prog hyper convenu, même si l’on ne ressent pas spécialement les influences citées (OPETH, CREED, DREAM THEATER, METALLICA, NEVERMORE…). Ça vaut la moyenne mais ça ne va pas chercher beaucoup plus loin et CRIMSON RAIN va hélas avoir du mal à se faire remarquer avec Mankind Is Obsolete. Courage, ça sera pour le prochain coup, peut-être…

http://www.crimsonrain.ch - 166 visite(s)

facebook - 107 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 10.5/20 | Nb de lectures : 10867




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker