CRIMINAL ELEMENT - Criminal Crime Time (Metal Age) - 11/09/2015 @ 08h05
CRIMINAL ELEMENT… Ce fameux ‘super groupe’ regroupant certaines plus fines gâchettes de la scène Death américaine ; ce fameux projet parallèle ultra prometteur, bourré de talent, mais à la trajectoire semée d’embûches…

Comme beaucoup, j’ai été scotché lorsqu’en 2001, Vince Matthews (ex-Dying Fetus) décide de monter un groupe de Death / Grind ; non pas scotché par ce fait en apparence anodin, mais scotché par la liste impressionnante des gaillards venus enregistrer avec lui ‘Guilty As Charged’, leur très bon premier album (et de qualité inégalée à ce jour, à mon goût) :
- Jason Netherton (Ex-Dying Fetus, Misery Index)
- Adam Jarvis (Misery Index)
- Darin Morris (Misery Index)
- Derek Boyer (Suffocation)
- Mark Kloeppel (Misery Index)
- Sparky Voyles (Ex- Dying Fetus et member de Misery Index à cette époque)

Depuis, les guests sont retournés nous massacrer les oreilles avec deux albums exceptionnels et incontournables (‘Reign Supreme’ et ‘The Killing Gods’). Et Vince a du composer avec les envies d’ailleurs d’Adam, de Darin et de Mark. Seul Derek est resté fidèle au projet, rameutant au passage Terrance Hobbs (Suffocation)…

CRIMINAL ELEMENT, un destin pas commun ; un line-up exceptionnel pour un résultat partiellement décevant par la suite… Car, oui, la suite des aventures de la bande à Vince ne fut pas des plus réjouissantes à mon goût :
exceptés les 2 eps ‘Crime & Punishment, agréables sans être transcendants, la suite ne fut pas à la hauteur de la réputation des membres, entre un ‘Modus Operandi’ aux allures d’Ep, qui ne proposait que 4 nouveaux titres, et ‘Maiden Brooklyn’, un Ep aux allures d’album / compilation pas très folichon…

Et ce nouvel et 3ème album n’échappe malheureusement pas à cette équation : ça joue bien, sans se prendre la tête, certains morceaux sont cool, mais l’album tourne rapidement en rond.
Et, surtout, encore et toujours, se retrouve pénalisé par cette prod’ catastrophique, mal équilibrée, mal mixée, où les basses sont un peu trop présente, les guitares sous mixées, et où seule la basse est à son aise…

Après un ‘Guilty As Charged’ fort plaisant (bien que très simple), CRIMINAL ELEMENT a poursuivi dans sa veine Death brutal à tendance grooviesque. Une étiquette bien naze pour synthétiser ce Death Metal inspiré de Dying Fetus et de Misery Index (forcément…), mais se distinguant bien de ses aînés par ce talent pour proposer des morceaux à la fois violents mais surtout très accrocheurs.

Le groove est omniprésent, rappelant par moments les premiers INTERNAL BLEEDING, voire PYREXIA ; et les morceaux jouent la carte du groove lourd et puissant. A la façon de SUFFOCATION, CRIMINAL ELEMENT ponctue ses morceaux d’accélérations directes et implacables, sans jamais surjouer ni sombrer dans l’ultra violence rébarbative.

Une maîtrise instrumentale au service d’une assise rythmique quasiment parfaite, qui cache cependant un déficit partiel en terme d’inspiration.
Ce sont les riffs qui révèlent cet état de fait en premier lieu ; Inutile de dire qu’à ce jeu-là, DYING FETUS et MISERY INDEX sont loin devant. Sans oublier quelques longueurs et fins de morceaux désastreuses (‘Dissociative’ par exemple)…
Les hurlements de Vince sont simplement bons, rauques et puissants, mais manquent un peu de variations, sans que cela soit vraiment péjoratif.

Le souci vient plutôt du ressenti global : ‘Criminal Crime Time’ est un album cool, sympa, gentiment violent, mais il n’en reste rien une fois l’écoute terminée… Pas de riffs marquants, pas de morceaux irrésistibles, pas d’aptitude à accrocher rapidement l’attention de l’auditeur : bien éloigné donc des cadors dont CRIMINAL ELEMENT s'inspire.
Sans être mauvais, ni même plat, ‘Criminal Crime Time’ est juste quelconque.

C’est franchement dommage, car association de ce dynamisme et de ce groove bien personnels pourraient vraiment faire un malheur, si les riffs et les bonnes idées suivaient…


Rédigé par : ..::Ju::.. | 11/20 | Nb de lectures : 7523




Auteur
Commentaire
AC/JC
IP:86.192.97.236
Invité
Posté le: 11/09/2015 à 11h24 - (117819)
La pochette fait penser a celle de l'album de verbal abuse "rocks your liver" , sinon c'est pas mal un petit coté "minimaliste" dans le son qui rend la bête plus aggressive (enfin je trouve)

RBD
Membre enregistré
Posté le: 11/09/2015 à 23h34 - (117831)
Je suis tout à fait d'accord avec les grandes lignes de cette chronique : l'analyse du passé, les faiblesses de cette nouvelle livraison et les perspectives d'avenir...

Etant très fan de ce style, je suis plus indulgent sur la moindre qualité des morceaux par rapport aux groupes dont viennent les membres, n'empêche que c'est vrai. D'ailleurs, le fait que tout le monde ait un emploi principal à côté, à part Vince Matthews je crois, cela plombera fatalement à tout jamais les possibilités de progression de Criminal Element. Chacun a ses priorités ailleurs.

Ce qui m'agace surtout c'est cette production pourrie, car elle gâche nettement le potentiel des titres et c'est un comportement récidiviste.

Je noterais moins sèchement si j'étais chroniqueur je suis Criminal Element depuis longtemps, il y a de l'affect, et ils sont pile dans un de mes créneaux favoris. Mais les déceptions s'accumulent vu ce qu'on serait en droit d'attendre.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker