CRETIN - Stranger (Relapse) - 06/03/2015 @ 08h10
Je me souviens parfaitement de la première fois où j'ai écouté le premier album de CRETIN chez un ami fan de Grindcore. J'avais été séduit par le coté particulièrement ravageur et furibond des titres, chacun jouant des coudes pour se substituer à la rapidité de son prédécesseur et en essayant de déployer le maximum d'énergie possible en un minimum de temps. Sans être révolutionnaire, la musique avait un "Je ne sais quoi" d'original et tenait plutôt bien la route. Et puis quel nom…
Quelques temps plus tard, et au cours de l'année 2008, CRETIN s'est rappelé à mes bons souvenirs...mais dans un registre beaucoup plus "people" et via son chanteur/guitariste DAN MARTINEZ...devenant à l'époque Marissa Martinez, puis plus récemment Marissa Martinez Hodaley. Devenu un des premiers trans sexuel du metal extrême (en tout cas à ma connaissance...) Martinez à déchaîné les commentaires des metalleux/internautes du monde entier avec son changement de sexe avant de se lancer dans une ligne de vêtements en latex, puis de revenir jouer sur des terres plus orageuses en jouant notamment en live avec les géniaux REPULSION en 2011. Du coup, après toutes ces aventures, on aurait presque oublié que CRETIN était un groupe qui défouraillait sévère et qui avait surement plus de chansons intéressantes à proposer que celle du premier album. Ça valait le coup d'attendre.

Attendu depuis plusieurs années par les fans du combo, "Stranger" présente un line up quelque peu différent de celui du précédent album. Il faut désormais compter sur la présence de la soliste Elizabeth Schall qui ne gène pas pour proposer plusieurs solos pas piqués des vers et auréole les lives du groupe de sa longue chevelure d’ébène. A l'orée de ce nouvel album, le bassiste Matt Widener avait déclaré que "Stranger" serait plus "Grind '91 que ne l'était "Freakery", lui plus ancré dans un Grind '88". Autant cette phrase pourrait paraître nébuleuse quand on la lit comme ça, autant elle revêt un caractère particulièrement pertinent dés lors qu'elle est accompagnée de la musique de ce deuxième album.
"Stranger" est en effet beaucoup plus death Metal que son prédécesseur, et sans renier en aucune manière ses racines Grindcore, le son de cette galette est moins âpre et plus crémeux que celui de "Freakery". Plus puissante et plus claire (on distingue sans forcer tous les instruments même quand ça joue à burne), elle ne manque pourtant pas de patate ni de profondeur. Premier bon point donc pour le traitement sonore de « Stranger » faisant honneur à la puissance de feu du groupe.
A l’écoute de cette transition plus Death Metal, il me vient à l’esprit NAPALM DEATH et son album « Harmony/corruption », pierre angulaire discographique d’une certaine évolution sonore et stylistique chez nos brutaux Anglais de Meriden. On retrouve chez CRETIN et dans « Stranger » cette même folie dans l’art d’asséner les riffs, cette urgence dans l'envie de martyriser les futs, cette radicalité à pousser des cris primaires comme si ils étaient les derniers râles de notre civilisation de cinglés. Il ne vous aura donc pas échappé à l’issu de ce bout de lecture que non, définitivement non, la musique de CRETIN n’a pas laissé ses couilles en chemin. Laissant certes un peu plus de places au solo et aux mid tempo que dans le passé, les accélérations restent toujours aussi sauvages, les hurlements toujours aussi gutturaux (la voix n’a en effet pas bougé d’un millimètre) et les textes toujours aussi cinglants et savoureux.
A souligner à ce sujet le coté particulièrement cohérent de l’album puisque chacune des chansons traite d’un sujet de déviance/perversité sexuelle…Étrange n’est pas ?
Il est d’ailleurs tout aussi étrange de constater que beaucoup de titres se prêtent à de joyeux « Karaoké Grindcore » avec des titres aux refrains aussi improbables que « It », « Sandwich for the Attick angel » ou « Animal at last»…. Le « Singin’along » n’est pas loin je vous le dis !

Parfois longues pour les chansons de Grind, certains passages font la part belle aux grooves Basse/batterie (sur le mid tempo « Ghost of teeth and hair»), aux solos de guitares hurlants et mélodiques (et ce dés les premières secondes de « It ») aux mosh part saucissonnés ans des emballages de doubles pédales dodus (mention spéciale au sauvage batteur Mister Col Jones. Pas facile de choisir un titre plus qu’un autre…mais j’avoue que « Sandwich for the attic angel » reste une torgnole du meilleur gout, le refrain épileptique restant un des grand moments de "Stranger". Jouissif et sans concession, ce « Stranger » donne envie de ressortir les vieux TERRORISER et BRUTAL TRUTH, la passion de CRETIN pour sa musique étant une fois de plus particulièrement manifeste.




Rédigé par : Pamalach | 15/20 | Nb de lectures : 9508




Auteur
Commentaire
zozo
Membre enregistré
Posté le: 06/03/2015 à 08h41 - (115986)
Hum... J'avais adoré - je corrige, J'ADORE - leur premier album et là, forcément, l'effet de surprise ne joue plus. Moins fan de l'orientation visuelle aussi, même si c'est (très) accessoire... Mais le résultat défonce quand même toujours!

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 06/03/2015 à 21h41 - (115998)
Album incroyable qui tourne en boucle sur ma platine. 19/20.



Amzer Ruz
Membre enregistré
Posté le: 06/03/2015 à 23h03 - (116000)
Terrorizer*

Gaahl
Membre enregistré
Posté le: 07/03/2015 à 16h41 - (116009)
Freakery était une belle cochonnerie, je vais m'écouter celle ci comme il se doit

jean-francois
Membre enregistré
Posté le: 08/03/2015 à 22h03 - (116016)
acheté un peu par hasard, je connaissais même pas l'histoire trans, hate d'écouter, vous avez dit étrange ?


Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker