CRAWLING IN SLUDGE - Le Dormi Dau Munstre (Black Desert) - 19/05/2016 @ 08h28
Vous vous souvenez d'INSIDE CONFLICT ? Mais si, allez, ce très bon groupe de death/hardcore qui sévit au début des années 2000 et qui nous a sorti ce petit brûlot qu'est « Unearthed from Wonderland », en 2001 ! Non ? Ah, si, toi, là-bas, tu vois de qui je parle ! Très bien, on peut continuer alors. Et bien, depuis son split, Dave, Baloo et Dobey se sont associés à Tchootch, un ex-DYNASTY'S BASTARD, pour fonder CRAWLING IN SLUDGE et pratiquer un bon gros sludge des familles. Ils nous ont sorti un EP en 2009 puis, un premier album courant 2012, « Tarze A Cvéa » et ont remis le couvert en 2015 avec ce second album « Le Dormi dau munstre ».

À lire les noms de leur skeud, on se dit, naturellement, « mais qu'est-ce qu'ils baragouinent là ? ». N'ayez crainte, il s'agit juste de poitevin-saintongeais, un patois poitevin (évidemment) que le groupe utilise pour ses textes. C'est du 100 % terroir ma bonne-dame. Par contre musicalement, il faut plus se tourner du côté de la Nouvelle-Orléans, car les riffs de CRAWLING IN SLUDGE suintent le style NOLA de bout en bout. Les riffs sont lourds, mélancoliques, les rythmiques écrasantes, le chant de Baloo, oscillant entre trois registres différents, pose sa grosse pattoune velue sur tout cet ensemble et le rend encore plus étouffant.

On est en plein dedans, pas de doute. C'est collant, épais, très proche d'un CROWBAR, mais avec ce petit machin en plus apporté par le chant rugueux en poitevin-saintongeais. Au début, légèrement déstabilisant, il se veut un véritable atout. Le chant dominant se veut quelque peu surprenant au premier abord, mais, au fil des écoutes, finit par bien se fondre dans le décor et s'apprivoise facilement. Pour le reste, CRAWLING IN SLUDGE fait le taff comme ses compères et balance une grosse chape de plomb musicale, velue, sombre, mélancolique, dans un style toujours bon à s'enfourner.

Avec ce second opus, à la production impeccable, CRAWLING IN SLUDGE ne fait, toujours, pas dans la dentelle et continue à remuer la boue à grand coups de riffs et de frappes pachydermiques.




Rédigé par : Velvet Kevorkian | 14,5/20 | Nb de lectures : 6012




Auteur
Commentaire
Ralph
IP:86.74.92.202
Invité
Posté le: 19/05/2016 à 21h37 - (120135)
Je connaissais déjà, j'aime bien, y'a un côté Alice In Chains je trouve (en plus agressif évidemment), c'est très catchy malgré la lourdeur.

Dobeygrind666
IP:77.153.8.9
Invité
Posté le: 20/05/2016 à 21h26 - (120146)
Vous pourrez voir crawling en concert au hell truck le jeudi 16 juin sur le parking de leclerc de clisson


lamb-of-god
IP:81.252.22.129
Invité
Posté le: 21/05/2016 à 13h17 - (120148)
bon groupe de Poiters !
tout comme Klone, step in fluid ...etc

je me souviens par contre d'une grosse crotte du nom de hate passenger ou un truc comme ça: totale bouse !

ManOfShadows
Membre enregistré
Posté le: 23/05/2016 à 10h37 - (120155)
J'ai bien apprécié ce disque qui apporte un petit peu de fraicheur dans le style.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker