COUNTERPARTS - The Currents Will Carry Us (Victory) - 05/01/2012 @ 07h25
Counterparts est un jeune groupe dont le premier opus est sorti en 2010. « Prophets » (c'est son nom) avait suscité de la curiosité dans le petit monde du hardcore. Pourtant signé sur l'ancien label flagship hardcore devenu portnawak intergalactique, Counterparts a réussi à se créer un petit parterre de fans, notamment grâce à sa recette efficace. Mixant à la fois le hardcore moderne (Cruel Hand, Comeback Kid, Backtrack) et le hardcore ultra mélodique d'It Prevails, les Californiens remettent donc le couvert moins de deux ans après la sortie de leur précédent opus.

« Prophets » était un très bon opus, mais bien copier-coller de la scène hardcore ultra mélodique dont It Prevails est un des plus célèbres représentants. Cependant, le combo californien a toujours eu cette niaque en plus, cette rage bien plus présente et ce feeling hardcore plus appuyé. « The Current Will Carry Us » est un album solide, aux relents hardcore bien plus affirmés bien que suintant la rage, les regrets et la sincérité à chaque instant.

L'album démarre sur « The Disconnect », le morceau le moins bon de l'opus (il en faut bien un). Lent, pas forcément intéressant et assez plat, ce n'est clairement pas ce qu'il faut retenir. Dès que l'on approche de la triplette « I Am No One », « The Constant », « MMVII », Counterparts nous fait part de tout son talent de composition. Alliant des riffs basiques mais rapides comme l'éclair (intro de « I Am No One par exemple) aux mosh parts, le combo sait totalement manier les arpèges et les sonorités cristallines. Le riff d'ouverture de « The Constant » en est la preuve la plus formelle avec ses plans bien sentis et ses breaks de barbare. Grâce à cette dualité, on pense donc à Comeback Kid et à It Prevails.

On peut également sentir un léger côté chaotique dans les compositions. «Jumping Ships » avec ses plans successifs d'une grande efficacité mais ce n'est pas le seul. Counterparts a toujours su jouer de l'auditeur avec des morceaux aux structures alambiquées et un peu décousues. « The Current Will Carry Us » continue sur sa lancée avec des titres très singuliers entre eux. La lenteur de « Sinking » ou bien le penchant dépressif de « Reflection » (qui clot l'opus) en surprendront plus d'un.

Au final, Counterparts signe ici un très bon disque d'un hardcore riche en émotions, surprenant, efficace et rassemblant nombre d'influences. Un cocktail très réussi.

http://www.myspace.com/counterparts - 126 visite(s)

Clip de Jumping Ship - 96 téléchargements


Rédigé par : Vision Of Beuh | 14/20 | Nb de lectures : 11729




Auteur
Commentaire
Rémi
IP:90.8.110.146
Invité
Posté le: 07/01/2012 à 10h20 - (99691)
"On peut également sentir un léger chaotique dans les compositions."

Il manque pas quelque chose là? Un léger chaos, ou un léger bordel chaotique...

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 08/01/2012 à 16h02 - (99705)
Vraiment pas mal!



daminoux
Membre enregistré
Posté le: 09/01/2012 à 19h09 - (99737)
vraiment excellent. je n'aurais même jeté un oreille dessus sans la kro. merci VOB



Vision Of Beuh
Membre enregistré
Posté le: 10/01/2012 à 15h52 - (99774)
Bien vu, Rémi, il manquait un mot. C'est corrigé.



mais...
IP:90.85.103.232
Invité
Posté le: 25/09/2015 à 11h53 - (118014)
ils sont pas canadiens? Et Shaï Hulud, on en parle ou pas de Shaï Hulud?

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 25/09/2015 à 12h14 - (118015)
Il y a des chroniques de SHAI HULUD sur VS, donc oui on en parle.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker