CORROSIVE ELEMENTS - Toxic Waste Blues (GreyveStorm/Season of Mist) - 11/05/2016 @ 07h24
CORROSIVE ELEMENTS est un nom qui parlera à ceux qui arpentent les salles de concert undergrounds parisiennes. Le groupe a en effet roulé sa bosse depuis sa création et son premier EP, Chaos Unleashed, sorti en 2008. Depuis, le groupe a pas mal changé, avec notamment l’arrivée de Brice Moreau au chant, en 2010, après le départ de la chanteuse Emilie. Autre départ, celui de Lionel Gendre en 2014, qui a néanmoins enregistré ce premier album. L’album est en effet prêt depuis 2014, mais après quelques péripéties pour trouver un label, c’est finalement, Greyvestorm Productions qui sort la galette fin 2015 (qui est finalement une entité créée par le groupe lui-même), la distribution étant assurée par Season of Mist.

Au programme de ce premier album on peut retrouver la recette de l’EP, à savoir un death/thrash accrocheur et efficace. Les influences OBITUARY, ENTOMBED, MORBID ANGEL sont soutenues par un côté thrashy encore plus marqué, avec notamment l’apport de nombreuses mosh-parts et backing vocals gueulés comme dans les meilleurs groupes de crossover. Tout au long des douze titres, les parisiens déroulent les riffs brises-nuques, les breaks rentre-dedans et n’hésitent pas à assumer pleinement toutes leurs influences. "A Premium Carnage" joue ainsi à fond la carte du crossover avec son chant clair et ses solos éclairés. Globalement, Toxic Waste Blues est plus varié que l’EP, avec un song-writing taillé pour la scène. Les titres se suivent sans forcément se ressembler, tout en gardant une patte que le groupe a façonné avec les années.

La grosse nouveauté est le chant masculin. Bon, Emilie était plus du côté growl d’ours mal léchée, plutôt que de la princesse Disney/goth, mais Brice a un grain beaucoup plus bas que sa prédécesseure. Son chant est finalement également plus varié, car il n’hésite pas à descendre très bas dans les graves, tout en se gardant quelques passages plus hurlés thrash, sans oublier comme je le disais plus tôt les quelques parties en chant clair. Ce changement fait du bien au groupe, même s’il perd en curiosité, mais pour le coup, l’efficacité prévaut. Mais je regrette néanmoins un chant death manquant de personnalité et un poil monocorde. Sur le son, le gros point fort est la basse. Lionel est un très bon bassiste, et on l’entend tout au long de l’album, malgré 2 guitares. C’est assez rare pour le souligner, car il apporte une profondeur aux compositions du groupe, avec ses lignes de basses touffues et ce son qui claque.

Si ce Toxic Waste Blues ne révolutionne pas la scène metal, son but premier était plutôt de nous casser les nuques. Les évolutions dans l’écriture font de CORROSIVE ELEMENTS un groupe solide et efficace, taillé pour la scène avec ce mélange de death, de thrash, de crossover, et nappé d’un feeling rock’n roll subtil mais présent. Avec une production solide et un mixage signé Dan Swanö, vous avez ici une galette qui possède un son velu et puissant, mettant en valeur tous les musiciens.



http://corrosiveelements.com/ - 76 visite(s)

- 47 téléchargements


Rédigé par : Skay | 14/20 | Nb de lectures : 6275




Auteur
Commentaire
buru
Membre enregistré
Posté le: 11/05/2016 à 16h41 - (120087)
Que du bon!



bla$t
IP:109.190.80.248
Invité
Posté le: 11/05/2016 à 17h38 - (120088)
Ah c'est rigolo ça j'aime bien, merci pour la découverte :D

sniper666
Membre enregistré
Posté le: 13/05/2016 à 07h20 - (120096)
excellent album, le batteur est un tueur



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker