CORPSESSED - Abysmal Thresholds (Dark Descent) - 07/04/2014 @ 07h47
La baffe. La torgnole. Le double-kick dans ta face. Même moi, je ne l’ai pas vu venir, moi qui avais pourtant déjà adoré leur premier maxi ‘The Dagger & The Chalice’ dans un style aux roues certes posées sur une autoroute plus balisée, celle du death-metal old-school bon teint plutôt en vogue à l’heure actuelle. Oui mais voilà, ici CORPSESSED ne fait que grimper d’une division à l’heure de sortir son premier album, il se transcende littéralement et laisse derrière lui un paquet de suiveurs sans âme. Car ‘Abysmal Thresholds’ n’est pas qu’un putain de disque de death-metal qui laisse au bout de ces quarante-sept minutes l’impression à l’auditeur sans défense d’avoir été roulé dessus par toute une colonne de Panzers… C’est aussi le premier qui réussit ainsi à fusionner avec le ‘funeral doom’, pas en terme de dynamique (non, des plans death joués en version ralentie, on appelle ça du doom/death justement) mais plutôt en terme d’ambiance et surtout de dynamique. Et le résultat est donc d’autant plus écrasant car que cela soit en mode bastonnage intense ou en position ‘course d’escargots’, à aucun moment ces Finlandais ne relâchent la tension. Au contraire, le ressenti n’en est que plus intense.

Déjà, la partie strictement ‘death’ marque une sacrée évolution par rapport à ‘The Dagger & The Chalice’. Si au chant le dénommé Niko Matilainen va chercher au plus profond de sa gorge des sonorités à renvoyer Chris Barnes à ses cours de flûte, derrière CORPSESSED affiche une rigueur rythmique réhaussée. Plus carré, plus vif, plus brutal aussi, dans un style assez MORBID ANGELIien du meilleur goût, il est désormais tendu comme un string, sans un poil qui dépasse. Mieux, grâce à sa prod’ pourtant maison (seule la batterie a été enregistré dans un ‘vrai’ studio, avec l’aide de LL de DESOLATE SHRINE), il réussit à présenter un visage dominateur et donc impressionnant car d’un seul et même bloc, sans défaut apparent dans l’armure. Mais là où ‘Abysmal Thresholds’ marque sa différence et surtout gagne des points, ce sont dans ses moments de pure oppression, lorsque d’un seul coup ou presque on tire le frein à main avant d’effectuer une pression aussi soudaine que ferme sur la tête de l’auditeur jusqu’à ce qu’elle éclate comme un œuf trop plein. La touche ‘funeral doom’, elle intervient là, lorsque la pesanteur se fait soudainement très lourde et qu’elle est alors souvent doublée par de discrets mais très efficaces blocs de synthés symphoniques volontairement mixés quelque peu en retrait mais qui appuient là où ça fait mal, apportant un côté à la fois grandiloquent et effrayant. Et comme le groupe a tendance juste derrière à d’un seul coup ruer à nouveau dans les brancards, le double effet Kiss Cool est décuplé.

Alors c’est vrai, tout cela est donc vous l’avez compris très massif. CORPSESSED a des gros muscles et le sait, quitte à jouer essentiellement dessus et ne pas laisser un seul moment de répit. ‘Abysmal Thresholds’ assume d’ailleurs son côté ‘éléphant dans un magasin de porcelaine’. Il manque certes peut-être LE morceau épique à la « God of Emptiness » (ces mecs là ont dans le ventre de quoi pondre ce genre de tuerie, j’en suis sûr) pour apporter une touche de sublime. Mais loin, mettons, d’un ‘war metal’ qui par exemple marque son territoire en en foutant partout, personnellement je trouve que lorsque la violence suprême est utilisée avec une telle maîtrise et un tel contrôle, elle n’en est que plus mortelle. Avec le surprenant LVCIFYRE, sûrement l’album de death le plus ‘bastos’ de ce début d’année.




Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | 16/20 | Nb de lectures : 11834




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 07/04/2014 à 08h59 - (111671)
Une grosse tuerie ! Un album sombre, poisseux et oppressant au possible avec une ambiance de mort qui rôde tout le long.

Le disque ne faiblit pas du tout sur la durée et il est réellement addictif !



Bernard
Membre enregistré
Posté le: 07/04/2014 à 10h44 - (111672)
Par moment ça me fait le même effet qu'Incantation époque 'Diabolical Conquest', ce qui n'est pas peu dire.

Cobra Commander
Membre enregistré
Posté le: 07/04/2014 à 11h33 - (111673)
Pépite de chez pépito.



Sagal
Membre enregistré
Posté le: 07/04/2014 à 12h20 - (111675)
Si je peux me permettre:
*... de s'être fait rouler dessus...*
Et je pense qu'il y a quelque chose qui cloche dans la phrase:
*C’est aussi le premier qui réussit ainsi à fusionner avec le ‘funeral doom’, PAS EN TERME DE DYNAMIQUE [...] MAIS PLUTÔT EN TERME d’ambiance et surtout DE DYNAMIQUE.* :-)

Ceci mis à part:
Album génial qui tourne énormément chez moi ces jours-ci. Et j'adore particulièrement le chant et la batterie. Quoique... Non. Tout, j'adore tout !!!
Et "Demoniacal Subjugation" et "The Threshold" sont des tueries absolues !

Keyser
Membre enregistré
Posté le: 07/04/2014 à 13h34 - (111677)
Un album correct mais qui m'a déçu par rapport à l'EP. Là ça joue vraiment trop sur la puissance de la prod, ça manque de passages, de riffs marquants. L'ambiance n'est pas très prenante en plus, ça sonne trop plastique. Bref, je trouve qu'ils font un peu comme Desolate Shrine là-dessus et je ne suis pas très fan. A côté du Lvcifyre pour moi il fait pâle figure ce 1er album de Corpsessed. J'en attendais peut-être trop...



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 07/04/2014 à 15h18 - (111680)
Il semblerait que le titre de l'album soit illustré de la plus belle des manières par la musique. Et ça me parle.



Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 07/04/2014 à 20h40 - (111684)
Bon, au début, j'étais dubitatif, mais, au fil des morceaux, ça commence à le faire... Faut voir...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker