CONVERGE - All We Love We Leave Behind (Epitaph) - Selection VS du 12/10/2012 @ 08h00
CONVERGE. Ce groupe, pilier d’un genre, réputé, innovant, n’ayant jamais baissé sa garde, n’ayant jamais cessé de monter depuis ses débuts, ayant achevé tout le monde avec deux albums inégalables (« Jane Doe » 2002 ; « No Heroes » 2006), pierres angulaires de leur discographie, est de retour.

De retour après trois ans d’absence. Trois ans qui séparent « All We Love We Leave Behind » de « Axe To Fall ». Durant cette période, le quartette de Boston n’est pas resté les bras croisés, bien au contraire. Déjà, il y eu le single « On My Shield » qui parut en 2010, puis une série de deux split avec respectivement DROPDEAD, en 2011, et plus récemment NAPALM DEATH. Sans oublié les divers projets annexes de chaque membre : DOOMRIDERS et OLD MAN GLOOM pour Nate Newton, Ben Koller remplace quelques postes de batteur dans le groupe de ses potes, Kurt Ballou reste toujours enfermé dans son Godcity Studio et bien sûr Jacob Bannon gère toujours son label DEATHWISH entre deux trucs artistiques. Sans oublier toutes les séries de live réalisés par le groupe tout du long de cette période. Voilà, avec tout ça, on ne peut pas dire qu’ils pointaient vraiment au chômage. Mais ce qu’on attendait réellement, c’était un nouvel album.

Parce que trois ans, c’est long, et « Axe To Fall », tout en étant un bon album, nous avait un peu laissés sur notre faim. Pour être plus clair, il donnait l’impression de n’être qu’un « simple » album de CONVERGE. Et c’est pas ça qu’on attend de CONVERGE, on n’attend pas un « simple » album. Non, on s’attend à se prendre une bonne soufflante, un truc qui prend aux tripes, un truc qui repousse les limites et qui sonne dingue. Mais pas cette fois. Et ça faisait quand même chier. L’album passait bien, mais ne comportait pas « ce truc ». Alors depuis, on patiente, on trépigne, on scrute chaque news du groupe dans l’espoir d’avoir LA news. Et en ce début d’automne 2012, CONVERGE balance enfin un aperçu de sa future bête avec le clip d’« Aimless Arrow ». Et je peux vous dire qu’après avoir entendu ce titre je me suis dit : « putain, je veux le reste ! ». Et le reste débarque là, début octobre. La bête est enfin lâchée et gare à vos fesses car elle a les crocs bien acérés et le museau au vent.

Une certaine appréhension était tout de même palpable concernant le reste du contenu de ce nouveau skeud. Après tout c’est normal, « Axe To Fall » avait prouvé que CONVERGE pouvait être en roue libre, alors quoi ? Peut-être que la bande à Bannon n’a plus autant d’inspiration que par le passé ? Peut-être que c’en était fini des albums dingues ?… Nan ! Peut-être rien du tout ! CONVERGE est de retour et sûr que ça va chier ! « Axe To Fall » n’était qu’une passade, la petite faute de parcours (et encore, j’aimerais en voir plus souvent des petites fautes de parcours comme celle-là), rien de plus. Alors quand « All We Love We Leave Behind » est venu enfin se glisser dans mes oreilles, un sentiment de soulagement s’est emparé de moi. Un sentiment de soulagement et par la suite d’excitation. Car oui, messieurs/dames, le nouveau CONVERGE tue (sa race).

On y retrouve tout ce que CONVERGE sait faire de mieux. Ce mixe de sensations et sentiments mis en musique. Amour, haine, noirceur, lumière, violence, douceur, sont une fois de plus combinés sous une forme musicale à la fois violente et gorgée de douceur. Un mélange toujours hors normes et talentueux. « All We Love We Leave Behind » le confirme une fois de plus et d’une fort belle façon. L’émotion est palpable dès le début, avec un titre tel qu’« Aimless Arrow ». Berçant dans la mélancolie et sur une musique intense, il impose direct tout le talent dont est passé maître le groupe. Repris différemment sur « Glacial Pace » ou « Coral Blue » par exemple, ces titres démontrent toute la facilité qu’a CONVERGE pour faire passer n’importe quel sentiment en musique. Intenses et poignants, ces morceaux font vraiment ressentir quelque chose au plus profond de nous-mêmes. On ressent véritablement cette musique. Une musique profonde et sincère.

Mais « All We Love We Leave Behind » n’est pas que cela. Certes, tout du long le groupe nous sert son style si identifiable au moindre accord, mais toujours sous une nouvelle forme. Cet album ne serait pas un CONVERGE sans violence et lancer de parpaing dans la face. Avec « Trespasses », « Tender Abuse » ou « Sparrow’s Fall », le groupe le démontre bien. Directs, les burnes remontées à bloc, débordant d’une énergie punk, ils sont la preuve formelle que CONVERGE n’en avait pas fini de nous exploser la tête avec son hardcore chaotique. Bloqués pieds au plancher, les Bostoniens n’ont rien perdu de leur rage et de leur fureur impeccablement retranscrites musicalement. Le côté véritablement urgent de la musique de CONVERGE est revenu une fois encore pour avoiner son monde. En écoutant « Veins And Veils », tout cela prend son sens, sous les déluges de riffs inspirés de Kurt Ballou. Le bougre a ressorti ses petites branlettes de manche, mais moins exagérées que sur « Axe To Fall ». Le duo rythmique Nate Newton/Ben Koller nous ressert encore une fois une prestation extraordinaire et insuffle un sentiment de puissance aux morceaux pour un résultat écrasant. Bannon n’en finit pas de nous surprendre, tant son registre vocal est maîtrisé. Toujours rageux, et si singulier, il sait varier les tons et adapter son chant selon les ambiances, passant d’un registre plaintif à des hurlements furieux. La recette est souvent la même, mais on se régale à chaque fois. Surtout quand le groupe nous balance des titres pachydermiques et implacables, comme c’est le cas avec « Shame On The Way » ou « Predatory Glow », rappelant une certaine ambiance à la « You Fail On Me », ou le très crust’n’roll « Vicious Muse », morceau simpliste au possible, mais tellement efficace que je mets au défi n’importe lequel d’entre vous de ne pas taper du pied lors de son écoute.

Voilà, je vais m’arrêter là, car le mieux à faire est de vous procurer cet album vite fait et de vous le passer en boucle. Riche, varié et puissant, il témoigne une fois de plus que CONVERGE est encore au-dessus des autres. Inéluctablement addictif, « All We Love We Leave Behind » marque là le grand retour de CONVERGE. Le groupe a choisi de moins en foutre par rapport au précèdent, musicalement mais aussi visuellement (artwork plus simple, moins chargé), pour aller droit au but, d’une façon plus brut, tant au niveau du son qu’au niveau de l’exécution. Pas révolutionnaires (ils ne pourront de toute façon jamais égaler « Jane Doe » ou « No Heroes »), mais voilà, il comporte « le truc » qui fait que CONVERGE est CONVERGE.


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 17/20 | Nb de lectures : 15582




Auteur
Commentaire
M. Pivot
IP:212.243.142.30
Invité
Posté le: 12/10/2012 à 09h11 - (104121)
"Le groupe à choisie" -> Aïe



Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 12/10/2012 à 09h28 - (104122)
Merci Mr Pivot, l’erreur est corrigé ;)

daminoux
Membre enregistré
Posté le: 12/10/2012 à 10h39 - (104124)
tu me fais saliver... j'attend de le recevoir pouu me plonger dedans...



Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 12/10/2012 à 10h44 - (104125)
Bien d'accord avec la kro, cet album est une tuerie monumentale, et ce dès la première écoute.

J'avais beaucoup aimé Axe To Fall, mais ce ptit dernier est plus équilibré, y'a pas de temps mort.



AnusFraicheur
Membre enregistré
Posté le: 12/10/2012 à 11h11 - (104126)
Avec le recul, You Fail Me m'a mis une plus grosse torgnole que No Heroes. J'attends de pouvoir écouter celui-là, car j'entends vraiment des avis divergents sur ce nouveau Converge.

daminoux
Membre enregistré
Posté le: 12/10/2012 à 11h28 - (104127)
je voulais faire la mème remarque que toi mon cher anus pour You Fail me ...

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 12/10/2012 à 11h57 - (104128)
Perso je suis pas fan fan. Bon je ne l'ai as assez écouté que pour me faire une vraie opinion mais après quelques écoutes y'à rien qui m'accroche l'oreille. Mais perso je place l'apogée du groupe avec "Petitioning..." et "When Forever..."

Là pour résumer je trouve que c'est un peu "Jane Doe part IV." C'est propre tout ça mais il manque un truc, "le" truc qui faisait que Converge était Converge.

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 12/10/2012 à 13h12 - (104129)
Perso je suis pas fan fan. Bon je ne l'ai as assez écouté que pour me faire une vraie opinion mais après quelques écoutes y'à rien qui m'accroche l'oreille. Mais perso je place l'apogée du groupe avec "Petitioning..." et "When Forever..."

Là pour résumer je trouve que c'est un peu "Jane Doe part IV." C'est propre tout ça mais il manque un truc, "le" truc qui faisait que Converge était Converge.

ragus
Membre enregistré
Posté le: 12/10/2012 à 23h01 - (104133)
@ velvet: l'erreur est corrigée

je donnes des leçons mais je la ramène pas

candiria-thon
IP:89.159.52.242
Invité
Posté le: 13/10/2012 à 18h23 - (104136)
la classe américaine ! Je viens de me le procurer, après l'avoir bien écouté sur youtube, et je suis totalement conquis, encore une tuerie Convergienne !

Différent de tous les autres, mais surtout d'Axe To Fall qui m'avait lassé au bout d'un moment, là ça en prend pas le chemin...

candiria-thon
IP:89.159.52.242
Invité
Posté le: 13/10/2012 à 18h39 - (104137)
la classe américaine ! Je viens de me le procurer, après l'avoir bien écouté sur youtube, et je suis totalement conquis, encore une tuerie Convergienne !

Différent de tous les autres, mais surtout d'Axe To Fall qui m'avait lassé au bout d'un moment, là ça en prend pas le chemin...

PalpatineJr
Membre enregistré
Posté le: 14/10/2012 à 02h05 - (104139)
Déjà écouté un certain nombre de fois, et déjà conquis ... Une vraie tuerie comme seul Converge sait en faire. Puissant, violent, émotif, sensible, pur, rageur ... Converge, quoi.



CarpeDiem
IP:88.179.157.83
Invité
Posté le: 14/10/2012 à 18h30 - (104144)
@ragus : Si vous corrigé tous une fote en en faisant une énorme juste aprèt, on ne va pas s'en saurtir...

Axellica
IP:81.220.175.26
Invité
Posté le: 15/10/2012 à 02h16 - (104146)
Quelle baffe!

Mr. Marshall
IP:82.216.174.88
Invité
Posté le: 16/10/2012 à 19h29 - (104170)
Dans la série j'ai bien hâte de le recevoir, je voudrais moi !

Crom-Cruach
IP:90.52.13.163
Invité
Posté le: 16/10/2012 à 23h11 - (104173)
Dans la série j'ai bien fait de l'écouter avant de (ne pas ) l'acheter: y'a MOI !!
Chiant et trop routinier...
Z'ont crée un style y'a longtemps déjà et bien ce style me fait maintenant royalemant chier saturé qu'il est par tout un tas de chaotic-math-merdique-core.
Du coup ça rejaillit sur les boss...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker