CONTRITION - Reflections (Mighty/Season of Mist) - 27/08/2013 @ 08h24
Spécialisé dans la signature de groupes danois ayant remporté des awards obscurs, Mighty Music fait même ses propres awards et c'est ainsi que CONTRITION a décroché un contrat discographique après avoir remporté une certaine « Mighty Fright Night » en 2011. Comme toujours : « A quand ça en France blablabla... », mais je ne suis pas sûr que certains commentateurs de VS seraient satisfaits de voir des compétitions auréoler des groupes de Metalcore bien « djeunz » comme CONTRITION. Le groupe a été formé à Copenhague en 2009 par 5 danois âgés de 15 à 17 ans à peine, un simple calcul (ajouter 4, vous y arriverez ?) nous permet de deviner leur âge actuel pour la sortie de leur premier album, Reflections. Du Metalcore de djeunz fait par des djeunzpour des djeunz donc ?

Presque. A l'instar des suédois de SYSTEM ANNIHILATED, CONTRITION pratique un Metalcore tout de même assez groovy et musclé, bien que très peu typé Djent (voire pas du tout, pour une fois). Nous sommes bien loin de BRING ME THE HORIZON et consorts. Nanti d'une prod' percutante, Reflections est promis à enchaîner les brûlots aux gros riffs et aux gros breakdowns, mais après un trio d'entrée explosif les choses se gâtent assez vite, dès le break à chant clair très niais de "Sensory perception". Sans vraiment partir dans le Metalcore mielleux, CONTRITION propose quelques trucs limite-limite qui passent mal, surtout après le début assez rentre-dedans qui était prometteur. Alors quand "Chaos reigns" démarre avec du chant rappé et s'amuse ensuite à aligner des riffs néo, on trouve tout de suite que ça ne le fait pas. Les mélodies proposées sont ennuyeuses ("Nova", "Surrogate") et dès que le groupe se la joue un peu plus soft ("Sunset burns" et les passages acoustiques en général), il n'arrive pas du tout à convaincre. Le chant hurlé est lassant à la longue et le chant clair, très typé Metalcore US, est vraiment à améliorer. Reflections souffre également de quelques longueurs, car 52 minutes au total avec 3 morceaux dépassant 6 minutes c'est beaucoup pour du Metalcore non progressif. Preuve en est le final "Timeless" qui atteint 8 minutes sans proposer quelque chose de foncièrement intéressant sur la durée.

Restent alors les bons gros riffs et breakdowns ("Surrogate", le très groovy "Drowning in mirrors", les grattes lourdes de "Timeless"). Mais c'est définitivement le trio d'entrée "In distant lights" - "Hypothermia" - "Al-kuh-hawl" qui montre ce que CONTRITION sait faire de mieux, à savoir un Metalcore couillu et efficace. C'est un premier album et les Danois devront donc trouver un équilibre et une maturité, il y a de bonnes choses mais aussi des mauvaises, donc des choses à approfondir et d'autres à corriger. Il y a ici du potentiel pour faire un bon metalcore mi-velu mi-catchy, mais pour l'instant Reflections est un premier album en demi-teinte. On verra ce qu'il en sera pour la suite. Après tout, peut-être que CONTRITION sera capable d'obtenir un quelconque award obscur pour le « meilleur second album d'un groupe danois ».

http://www.facebook.com/ContritionOfficial - 181 visite(s)

Hypothermia - 88 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 13/20 | Nb de lectures : 11023




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker