CONAN - Monnos (Throne/Head of crom/Aurora Borealis) - 24/04/2012 @ 09h31
« - Conan ? Qu'est-ce qu'il y a de meilleur dans la vie ?
- Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi... et entendre les lamentations de leurs femmes. »


Conan le Cimerien

J'avais acheté le précédent CONAN, « Horseback battle hammer », complètement au hasard et j'avais été très agréablement surpris par la bestialité sonore qui était ressortie de l'album!
Il m'a suffit de voir le nom du combo et de poser les yeux sur la sublimissime pochette du premier album pour acheter la bête sans me poser de questions ! Je me suis dis qu'avec un nom pareil et une pochette aussi somptueuse, le son ne pouvait pas être naze !
Et effectivement, après écoute des chansons, j'ai compris pourquoi le groupe avait décidé de s'appeler CONAN ! On connaît tous le terrible Cimérien porté à l'écran par l'impayable Arnold Schwarzenegger. Interprété tout en nuance par le subtil Autrichien, le film nous montrait toute la délicatesse dont faisait preuve les barbares lorsqu'ils s'agissait de dénouer les conflits !
En choisissant un aussi délicat patronyme, il ne s'agissait pas pour les musiciens du combo de se la jouer « petits bras » en branchant les amplis.
Le résultat était à la hauteur de ce que l'on pouvait attendre de lourdeur et de pilonnages, l'âpreté du son transpirant à travers les ampli tout son saoul de gras et d'embonpoint. Niveau « J'ai un éléphant qui s'est assis sur moi » on était servi.

Le groupe avait cependant laissé certains petits détails gênants dans l'élaboration de son plan d'attaque. On pouvait noter de nombreux flottements au niveau des tempos et quelques breaks assez à la ramasse. La voix, complètement sous-mixé, finissait par passer inaperçue tant elle était lointaine. Cependant, ce côté « je m'en foutiste » participait grandement à l'esprit libertaire du groupe.

CONAN est donc à présent de retour avec ce « Monnos » qui, je vous rassure tout de suite, n'a pas quitté les hostiles terres du nord pour les plages ensoleillée de Toscane. On a toujours l'impression qu'un étrange animal ressemblant à un cachalot sur patte vient d'atterrir dans ton salon pour s'y ébattre furieusement. CONAN semble cependant avoir mûri et sa musique est maintenant beaucoup plus carrée et contenue. La violence du combo semble avoir été canalisée et les petits défauts que je trouvais sur le précédent album sont à présent gommés. Le groupe mérite cependant un peu moins maintenant son appellation de « Doom des cavernes » tant les musiciens semblent avoir découvert la civilisation. Le combo va sans nul doute voir s'éloigner quelques-uns de ses fans les plus hardcore, mais ce n'est probablement pas grave... la musique reste puissante et attention on n'est pas encore dans le genre de civilisation qui a engendré des groupes comme... hum merde trouvez tout seuls !

A haut volume, les murs tremblent et les coups de boutoirs de la rythmique me font douloureusement penser à ce que devait ressentir le pauvre petit ramoneur de Bukowski lorsqu'il devait satisfaire sa cruelle maîtresse de sorcière.
Il faut se pincer quand on réalise que les gars sont simplement trois à jouer dans ce groupe quand on entend tout le bordel qu'ils foutent. Les riffs sont toujours aussi puissants et la batterie a incroyablement gagné en finesse et en puissance. Maintenant bien en place, les attaques ne loupent plus leur cible. Le chant est toujours très particulier et commence vraiment à participer à la signature du groupe.
CONAN a de plus la belle intelligence de nous offrir deux morceaux un peu en « décalage » histoire de nous laisser un peu respirer. Le planant et clair « Golden Axe » (ils sont rigolos chez CONAN) et le groovy « Headless Hunter » qui dévoile une facette musicale qu'on n'aurait pas pu soupçonner chez le combo il y a quelques années. C'est presque funky par moments.
La limite sera qu'on regrette quand même un peu le côté primitif qui faisait le charme du précédent album. Le troisième album verra, je l'espère, se réaliser l'équilibre parfait entre leur côté le plus archaïque et leur rigueur technique. Pour l'instant, cet équilibre n'est pas encore tout à fait stable.

En attendant, l'heure n'est pas à la légèreté, pas plus qu'elle ne l'est aux gazouillis ou aux roucoulades. Du lourd, du pachydermique, du gargantuesque... du CONAN !

http://www.myspace.com/conandoomconan - 150 visite(s)

Album en streaming - 162 téléchargements


Rédigé par : Pamalach | 14,5/20 | Nb de lectures : 12829




Auteur
Commentaire
regression
Membre enregistré
Posté le: 24/04/2012 à 10h32 - (101691)
Vraiment bien, super lourd, un chant sortit du fond de la grotte. La chasse au mammouth est ouverte !

evil_o
Membre enregistré
Posté le: 24/04/2012 à 10h41 - (101692)
Rassuré je suis, je l'attendais avec impatience après un HBH qui m'a retourné et le split qui montrait déjà une certaine progression
Vivement la sortie en vinyle



evil_o
Membre enregistré
Posté le: 24/04/2012 à 10h41 - (101693)
Rassuré je suis, je l'attendais avec impatience après un HBH qui m'a retourné et le split qui montrait déjà une certaine progression
Vivement la sortie en vinyle



Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 24/04/2012 à 11h28 - (101694)
Je connais pas du tout mais appâte par la chro du collègue et par mon amour pour Conan (bien que je sois plus fan de la BO que du film lui même), je vais tâter ça.

GeneralMono
Membre enregistré
Posté le: 24/04/2012 à 12h05 - (101695)
Faudrait que je réécoute le 1er, qui m'avait laissé une impression bizarre, une sorte de grosse arnaque, de fumisterie, avec un son effectivement énorme , éléphantesque, que j'adore, mais un enrobage qui masquait en réalité.... bah pas grand chose !! Mais au final, j'aimais quand même, rien que pour le son !!

pamalach
Membre enregistré
Posté le: 24/04/2012 à 12h37 - (101696)
Ce groupe est vraiment singulier. Il faut lui donner plusieurs chances, il y a vraiment des trucs à creuser dans leur musique !
Ils ont l'air d'avoir percé le secret de l'acier...

Crom
IP:31.172.30.3
Invité
Posté le: 24/04/2012 à 13h33 - (101699)
Ben moi, les petits rigolos de ce genre, je les vire de ma montagne à coup de pompe dans le fion. Suffit pas que ça brille pour que ce soit de l'acier!

E.
IP:178.254.80.179
Invité
Posté le: 24/04/2012 à 21h06 - (101714)
Vu en live au Roadburn... Absolument hypnotisant !

Iro
Membre enregistré
Posté le: 25/04/2012 à 17h28 - (101740)
Un d mes albums du moment et une grosse grosse claque à le Roadburn!



Monceau
Membre enregistré
Posté le: 25/04/2012 à 19h58 - (101741)
en effet très aguicheuse la kro

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker