COMEBACK KID - Die Knowing (Victory) - 13/03/2014 @ 07h58
Ça fait quatre ans qu’on l’attendait, mais il est enfin là. « Die Knowing », cinquième album des Canadiens de COMEBACK KID, vient enfin de débouler dans les bacs et ce pour notre plus grand plaisir (tout du moins, le mien). Quatre ans depuis la sortie de « Symptoms+Cures », ça fait quand même long, mais durant tout ce laps de temps, la bande de Winnipeg n’a pas chômé pour autant. Le groupe a célébré comme il se doit les 10 ans de leur premier opus, « Turn It Around », avec une tournée-réunion ramenant, l’espace de quelques dates, Scott Wade au micro. Un petit coup dans le cœur des nostalgiques de la période Wade, mais qui pouvait laisser espérer, peut-être, un certain retour aux sonorités youth crew, si chères au début du groupe. Car c’est vrai, même si « Broadcasting » et « Symptoms+Cures » sont de très bons disques, le groupe n’a jamais retrouvé cette aura période « Wake The Dead ». Et très franchement, au départ, « Die Knowing » ne présageait rien de tout cela.

Le premier extrait, « Should Know Better », laissait entrevoir du bon tout de même, mais il ne faut pas vendre la peau de l’ours, blah blah blah… Une fois l’album acquis, les premières écoutes furent quelque peu déroutantes. Je m’explique : dès les premiers titres, on se dit que CBK a vraiment perdu un truc. Pourtant, au fur et à mesure, on commence à comprendre que ce n’est pas tout à fait mort, mais qu’il faut creuser. Oui, creuser, ou s’armer de patience, pour enfin retrouver un son qui fait plaisir. En fait, si on veut lâcher un truc logique, on peut dire que « Die Knowing » est un album diesel. Il lui faut un certain temps pour partir, mais quand c’est bon, c’est vraiment bon. Pourtant, dès le départ, on se dit que ça va bien péter, avec un « Die Knowing » lourd et rampant, présageant un gros éboulement de riffs punk/hardcore, mais lorsque le très thrashisant « Lower The Line » débarque, on tire un peu la grimace. Sous ses faux-airs de titre rapide, il n’en reste pas moins qu’un morceau bateau et franchement dispensable. Andrew Neufeld a beau s’égosiller comme il faut, ça prend moyen, pour ne pas dire pas du tout. Après une demi-molle pareille, on espère que le groupe va enfin nous balancer la purée comme il sait si bien le faire, mais « Wasted Arrows » vient tout faire capoter. Insipide au possible, ses 3 minutes ne servent franchement à rien et on commence vraiment à désespérer de tomber sur un bon morceau. Avec « Losing Sleep », et son featuring avec Poli de DEVIL IN ME, CBK réussit à remonter un peu la pente, mais c’est vraiment pas ça encore. Les mosh-parts finales viennent rehausser un peu le niveau du morceau, mais bon… Ce n’est pas ça qui nous fera pas regretter notre achat. Et pourtant…

Pourtant, « Should Know Better » sonne le gong de départ, et à partir de là le groupe déploie la grosse artillerie ! Quatre titres pour que la mayonnaise prenne enfin ! Putain ! Mais dès que c’est lancé, c’est du tout bon. Premièrement avec « Should Know Better », que l’on connaît déjà, entêtant au possible et catchy à donf, puis avec le bien vénère « I Depend, I Control » qui met tout le monde d’accord. Ça y est, CBK s’est sorti les doigts et balance la sauce ! Fini les faussetés et l’enfilage de perles, on balance les « Somewhere in This Miserable », la rage punk avec « Beyond » et le son youth crew sur « Unconditionnal » ou « Didn’t Even Mind ». Bordel, une fois lâchés, les Canadiens ne font qu’une bouchée de nous, balancent la dose de titres dingues, tapent le featuring (encore une fois) avec Scott Wade sur « Full Swing », lâchent du pur sing along, explosent d’énergie, et nous font manger la blinde de titres calibrés pour tout ruiner sur scène. En témoigne ce « Sink In » monumental, clôturant l’album comme il se doit. La production, explosive et tranchante, renforce encore plus cette verve efficace et permet à CBK de lâcher 8 morceaux de pure qualité qui nous rassurent sur le fait que nos cinq Canadiens sont encore capables de tout labourer sur leur chemin.

Alors, que retenir de tout ça ? Que les Canadiens ont franchement merdé sur les quatre premiers titres de ce « Die Knowing », on peut dire ça, car quand on a passé le cap c’est juste la tuerie quoi. Mais voilà, il y a ces morceaux, et franchement, pour dire que « Die Knowing » est un très bon album il faut commencer le disque à partir de la cinquième piste. Sans cela, ce nouvel opus des Canadiens mérite que l’on dise du bien de lui, car sur 12 pistes, 8 démoulent vraiment tout, par leurs impacts, leurs sonorités, leurs vitalités, et leurs fougues. Même s'il reste handicapé par ce début trop pépère, « Die Knowing » mérite qu’on lui laisse sa chance, et saura redonner espoir à ses fans de la première heure.

Je lui aurais bien mis un 15/20, mais il perd 1 point sur la note pour ses 4 titres de feignasses.

http://comeback-kid.com/site/index.html - 146 visite(s)

Écoutes intégrale de - 103 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 14/20 | Nb de lectures : 12468




Auteur
Commentaire
ennemi juré
IP:93.14.83.48
Invité
Posté le: 13/03/2014 à 11h04 - (111354)
Album vraiment plaisant. Mais j'ai retenu surtout 4 ou 5 bons titres qui sort du lot.

Maxgrind
IP:83.195.215.115
Invité
Posté le: 23/03/2014 à 15h22 - (111480)
Intro qui BUTE TOUT et là, le skeud aurait dû enchaîner direct avec I Depend, I Control.
Et Sink In est également un putain de TUBE!

Fin bref... Beh, je n'ai plus rien à dire car je suis en parfaite adéquation avec la chronique de Velvet.


Meridian
Membre enregistré
Posté le: 24/03/2014 à 15h12 - (111488)
Des morceaux très bons, certains en-dessous... mais au bout de trois écoutes je commence à apprécier le tout.

+1 pour Velvet et +1 pour Maxgrind quand il dit que "Sink In" est un putain de TUBE car c'est également mon morceau préféré et on n'aurait pas rêvé mieux comme finale.

Maxgrind
IP:83.195.50.133
Invité
Posté le: 25/03/2014 à 12h03 - (111493)
Coucou Meridian :)
Eh beh, je te rejoins également car après plusieurs écoutes au compteur, j'apprécie vraiment l'album dans son ensemble :)

Comme quoi, il mérite un bon petit 16 des familles!

juju
IP:82.226.120.25
Invité
Posté le: 08/04/2014 à 22h12 - (111691)
Bizarrement, après des 10aines et des 10aines d'écoutes, les 4 premiers passent bien, très bien, même trop! Mais effectivement album moins facile d'approche, mais à force, quelle claque je prends à l'écouter!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker