COGNIZANCE - Inquisition (Lacerated Enemy) - 11/03/2014 @ 07h55
Comment faire pour se démarquer lorsqu’on fait du deathcore – on me dit dans l’oreillette que le terme plus politiquement correct de ‘death moderne’ est plus adapté, soit – très porté sur le style américain mais que l’on est que deux jeunes anglais galérant à plein tubes ne serait-ce que pour trouver un putain de batteur ? On laisse la magie d’internet agir et on en profite pour dresser une liste d’invités digne d’un dîner de réveillon chez Maxim’s…

Voici en gros la tactique pas plus conne qu’une autre choisie par le duo COGNIZANCE. Tactique d’ailleurs gagnante, vu que leur première démo dégainée en auto-production l’année dernière a droit aujourd’hui à une (res)sortie officielle. Le terme ‘démo’ est d’ailleurs l’autre élément clef ici car autant le dire d’entrée, ‘Inquisition’ ne compte que quatre morceaux pour une durée totale de seulement treize minutes et des poussières. Rachitique ? Peut-être mais paradoxalement, je trouve que ce genre de death assez technique et surgonflé aux OGM marche plutôt mieux sur la courte durée que sur la longue car on évite alors l’indigestion. Après, le problème avec ce duo est que ses influences sont si évidentes et les invités sont si présents que l’on a du mal à vraiment savoir si dessous tous ça il y a un vrai groupe avec une personnalité propre.

Si je vous dis que l’on retrouve à la batterie le nouveau métronome de THE FACELESS, le dernier chanteur en date de BETRAYING THE MARTYRS et Scott Carstairs de FALLUJAH aux solos, cela devrait vous situer à peu près le bonhomme. Mais une seule référence semble compter à leurs yeux, les canadiens de BENEATH THE MASSACRE dont ils réussissent à répliquer presque à la perfection les cavalcades à 400 l’heure d’une batterie sur-triggée pendant que par-dessus, une guitare solo se lance dans un double salto de haute volée. Attention j’ai dit ‘presque’ parce que le point vraiment positif de cette carte de visite, c’est au final leur capacité à réussir à se différencier malgré tout en accentuant encore plus le côté mélodique par l’intermédiaire des solos.

C’est bien par ce bout là que COGNIZANCE réussit à peu près à s’extirper de la masse, avec ces avalanche de notes tour-à-tour démonstratives et bluffantes mais jamais timorées et surtout TRÈS expressives. Sauf qu'en aussi peu de temps et sans réelle mise en jambes (pas d’intro, pas d’interludes, direct dans la gueule et tout cela se termine sans que l’on ait le temps de dire ‘ouf’), on a du mal à se forger une véritable opinion.

Et le groupe persiste et signe, vu qu’ils ont sorti en début d’année un nouveau EP… de deux titres seulement. Hey les mecs, c’est pas fini ces enfantillages ?!




Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | 5/10 | Nb de lectures : 11184




Auteur
Commentaire
Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 11/03/2014 à 21h07 - (111331)
Après l'avoir écouté en intégralité (ce qui n'est pas très dur, donc), j'aime beaucoup ce que j'ai entendu ! :)

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 11/03/2014 à 22h43 - (111335)
Pas mal du tout, même si effectivement ça sonne un peu trop BENEATH THE MASSACRE (plus dans l'approche et le son, que dans la violence).
J'accroche bien, mais c'est quand même assez redondant ; pas sur que je tienne le coup sur la durée d'un album complet.....



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker