COBRA - Covered : A Selection Of Film Scores (Kaiowas) - 04/02/2013 @ 08h03
Le COBRA dont il est question ici n’est pas le groupe de punk français qui a récemment ouvert pour la date parisienne de Kickback, mais un groupe issu du pays basque espagnol. Ils présentent ici un e.p assez original puisqu’il d’un disque de reprises. Jusque là rien de bien stupéfiant sauf que, plutôt que de reprendre des classiques du Metal, les basques se sont penchés sur des grands classiques du cinéma et leur bande originale. Un peu comme l’avait fait Mike Patton et sa bande sur le second album de Fantômas. Ici la démarche est un peu différente car les morceaux sont réinterprétés dans un style oscillant entre le Metal et le (post)rock mais en sus, le groupe y ajoute des paroles en rapport avec l’histoire contée dans ces films ou reprenant des lignes de dialogues.

Les reprises sont au nombre de cinq avec chaque fois des films au style aussi différents que « New-Yort 1997 », « La Soif du Mal », « Twin Peaks », « Le Parrain » et « 2001, l’Odyssée de l’Espace ». « Escape From New-York » est le premier titre à être réinterprété par les basques dans un style assez proche de ce qu’à fait John Carpenter sur la b.o de « Ghosts Of Mars », un Metal basique et très groovy avec des riffs de guitares rondouillards flirtant avec le stoner accompagné d’une rythmique de batterie binaire et efficace. Effectivement ce morceau reflète assez bien l’atmosphère du film et rend honneur au thème immédiatement reconnaissable composé par John Carpenter. Le traitement de « Touch Of Evil », film de 1960 dont la bande originale est signée Henry Mancini, est sensiblement le même ; une reprise rock lourd avec une pointe de stoner et des arrangements qui rappellent Soundgarden et le jeu de son guitariste Kim Thayil. Une chanson plus speed qui incite vraiment au headbanger et offre une nouvelle approche d’un morceau très classique à la base. Le groupe possède le don de ne pas dénaturer les chansons d’origines tout en y apportant une vraie touche personnelle. Tout n’est pas parfait bien sur, certains titres sont moins réussis, c’est le cas de « The Godfather » durant lequel le passage chanté en sicilien offre un résultat très étrange et pas franchement folichon. Tout le contraire de « Twin Peaks » porté par une mélodie pleine d’étrangeté reprise à la guitare avec plus de lourdeur mais en conservant cette impression de malaise qui s’en dégage. On retrouve parfaitement l’atmosphère de Twin Peaks et le COBRA transforme l’essai grâce à des claviers parfaitement intégrés au morceau. La plus belle réussite de cet e.p qui se termine avec un « 2001 A Space Odyssey » moyennement réussi et basé sur le « Also Sprach Zarathustra » de Richard Strauss. Un thème casse gueule à réinterprété et le groupe joue la sécurité sur ce morceau qui perd malgré tout énormément en puissance et en évocation.
COBRA livre un vrai plaisir de cinéphile en signant des reprises intéressantes et globalement réussies. Ils parviennent à rendre hommage aux films d’origines sans dénaturer les morceaux et, dans le même temps, parviennent à écrire de bons morceaux de de musique lorgnant vers le Metal, le rock et le stoner. Une joli petit e.p que les amoureux du Septième Art apprécieront à sa juste valeur. Les autres aussi d’ailleurs.

Ecouter Covered - 123 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 07/10 | Nb de lectures : 11321




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker