CIRRUS MINOR - Cirrus Minor (Autoproduction) - 11/04/2016 @ 07h26
Après une démo qui avait fait bonne impression, CIRRUS MINOR (référence à Pink Floyd) continue d’explorer les terres du postrock/post hardcore et passe à la difficile étape du premier album. Un cap important pour un groupe mais qui ne devrait pas poser trop de problème tant les gars qui le compose ne sont plus des jeunes bleues-bites mais des musiciens aguerris qui en ont vu et en verront encore d’autres. On peut citer As We Bleed, Alceste ou Scold for Wandering.

Pour ce premier disque longue durée, les natifs d’Evreux reprennent les choses là où ils les avaient laissées. En ce sens où sur les quatre titres (plus un Interlude), deux sont des versions retravaillées de morceaux déjà présents sur la démo. Et ce retravail rend ces titres encore meilleurs, au niveau du son notamment qui gagne en puissance et amplifie les sensations procurées par « I » qui reste un titre toujours aussi fort et puissant dans sa beauté sauvage, presque minérale par moments. Le son de la batterie renforce le côté cristallin et léger des guitares. Et inversement. On imagine des montagnes, la brume, le froid, la hauteur, les ravins escarpés et mystérieux. Des images tirées de Valhalla Rising par exemple ou du Macbeth de Justin Kurzel. Une musique âpre et rude mais d’une très grande fragilité dans le même temps. Un roc au pied de verre. Les guitares peuvent se faire plus drues aussi, ainsi que la basse qui tire le titre « II » vers le haut en apparaissant et en tonnant en fin de morceau. « I » et « II » déjà très bons sur la démo, se redécouvrent et sortent encore plus puissants, nuancés et fort de ce lifting bienfaiteur. Un peu comme passé d’une vhs vf à un nouveau master HD 4K : un bon film va être encore amélioré par la netteté de ses détails et la finesse de son grain.

Après un interlude sobrement nommé « Interlude » et basé sur des extraits du film "Invasion Los Angeles" de Monsieur John Carpenter, on a droit à deux nouveaux titres tout frais et encore chauds. Si on reste dans le même style, on peut trouver une petite évolution démontrant que le groupe avance, évolue. Les ambiances et atmosphères sont plus travaillées, plus soignées, détaillées. « III » est la composition la plus longue de l’album avec plus de dix minutes bien mises à profit pour construire soigneusement un édifice musical de qualité avec là aussi, un extrait de film dont, cette fois, je vous laisse la surprise. Ce qui ressort de ce premier album longue durée de CIRRUS MINOR c’est le son et la maîtrise des instruments. Parfois, le postrock se signale négativement par un côté un peu chichiteux ou mise trop sur le son cristallin, jusqu’au cliché, des guitares. Ici, on reste dans des compostions vraiment typées postrock avec un vrai gros son. Je prends pour exemple la basse, comme je l’ai déjà souligné, mais aussi la batterie qui cogne et apporte beaucoup de vigueur et de rudesse à la musique. Alors oui, on créé des atmosphères claires, presque lumineuses mais les nuages ne sont jamais loin, prêts à gronder, à tonner, à se déchirer comme dans une gravure de Gustave Doré qui se voit offrir les honneurs du très bel artwork, en symbiose avec la musique donc.

On remarquera la même évolution sur « IV », un morceau efficace bien que pas aussi soigné et fort que son prédécesseur. On est dans du postrock/posthardcore parfaitement exécuté mais classique avec cette montée de guitares en arrière plan, si je puis dire, qui s’avance doucement, grossissant, grondant de plus en plus pour venir occuper le premier plan tenu jusque là par la batterie. On voit bien la construction de la chose, un peu trop même, ce qui le rend moins surprenant. CIRRUS MINOR est un très bon disque de postrock, racé et fort. Un groupe qu’on ne demande qu’à revoir.



Ecouter. Télécharger. Acheter. - 68 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 15/20 | Nb de lectures : 6039




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker