CHRISTIAN MISTRESS - Possession (Relapse/Season of Mist) - 30/03/2012 @ 07h59
Une pochette mortelle pour un album à l’effet presque aussi radical. Loin des sorties brutales Grind, Sludge, Heavy et autres mastodontes sonores de chez Relapse, ce tout premier album (après la sortie d’une démo quatre titres et d’un 7-inch) des Ricains de CHRISTIAN MISTRESS propose un Heavy-Rock/Hard-Rock d’antan, entre BLACK SABBATH période «Heaven and Hell» et IRON MAIDEN (Paul Di Anno EN FORCE !). Puisant principalement ses références dans la scène Heavy British 70’s/80’s, ce «Possession» reprend tous les gimmicks du style. Introductions, couplets, refrains, soli, breaks groove, envolées lyriques, reprises de rythmes, arpèges à la LED ZEPPELIN, etc, etc. En provenance de Olympia, Washington, ce combo rétro a eu la chance d’occuper rapidement le devant de la scène, surtout grâce à l’aide de Gylve «Fenriz» Nagell qui n’a cessé de parler de CHRISTIAN MISTRESS lors de interviews de DARKTHRONE. Ca peut aider un poil. Qu’est-ce qui différencie ce quintet de la masse de groupes officiant dans le même genre ? Ce peut être réducteur et corrigez-moi si je me trompe, mais je crois que le fait qu’une «dame chante» peut aider à faire la différence. Christine Davies donne à CHRISTIAN MISTRESS la petite touche en plus qui permet au combo d’avoir ce petit air distingué et courtois.

Les titres tels que «Pentagram and Crucifix» et «BLACK TO GOLD» sont les morceaux les plus agressifs du propos et ne sont pas rappeler par instants les premiers MEGADETH et SLAYER. Tandis que «The Way Beyond» et «There is Nowhere» viennent titiller vos émotions les plus secrètes/les plus dangereuses (des ballades, quoi). Cette alternance de titres dynamiques et de passages plus mélodiques est une formule classique pour ce genre d'albums et marche plutôt bien ici. Du fait, l’écoute de l’ensemble de l’album se fait agréablement et on est même tenté de se le réapproprier une fois encore une fois la première digestion effectuée. Je ne saurais pas vous dire exactement pourquoi, mais cet album a un effet envoutant…

Cela ne m’étonnerait pas d’apprendre que le groupe est déjà en discussion avec Lee Dorrian pour la sortie du prochain méfait via Rise Above. A noter enfin que l’album est en écoute intégrale sur le Bandcamp du groupe (adresse ci-dessous) et que le combo sera à l’affiche de la prochaine édition du Roadburn Festival.


Rédigé par : DeadStar | 15/20 | Nb de lectures : 12047




Auteur
Commentaire
Keyser
Membre enregistré
Posté le: 30/03/2012 à 08h20 - (101363)
Très bon cet album! La voix de Christine Davies est vraiment un gros plus chez ce groupe de vieux heavy.



gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 30/03/2012 à 10h06 - (101365)
irrèsistible



stanwd
Membre enregistré
Posté le: 30/03/2012 à 10h07 - (101366)
ça me fait carrément envie!

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 30/03/2012 à 10h29 - (101369)
Pas mon truc, mais la pochette est vraiment superbe.

philgore
Membre enregistré
Posté le: 31/03/2012 à 13h23 - (101384)
C'est bon ça !!!



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker