CHAOS ECHOES - Tone Of Things To Come (Chaos Echœs Products) - 07/12/2012 @ 08h27
Noirceur : Un dessein tant prisé dans notre microcosme métallique, mais, finalement, bien peu souvent atteint.
CHAOS ECHOES ne prétend pas l’atteindre.
Il en est l’une des incarnations sonores.

"Tone Of Things To Come" est le premier opus de cette formation, comptant dans ses rangs les frères Uibo (Ex-BLOODY SIGN), Etienne Testart (CHILDREN OF DOOM, EVISCERATION) et le bassiste/artiste Stefan Thanneur. 4 âmes talentueuses, dont le souhait d’expérimenter, de jouer sans frontière, s’est avéré judicieux.
Si tant est que vous soyez prêt à entrer dans l’univers particulier du groupe…

Ce périple sonore débute par une lente montée en pression, avec la basse ronronnante, puis le rythme de batterie martiale, et enfin l’apparition de larsens. L’oppression est en marche. La violence s’accentue, graduellement. Le tempo, lancinant, augmente peu à peu, jusqu’à atteindre son apogée à la fin de ‘R i s e’, renforcé par des accords dissonants, promulguant une course effrénée vers un salut impossible.

La chute se poursuit ; la cassure radicale de ‘Interzone I’ nous laisse hébétés, dans un vide inquiétant, sans repère, sans certitude. Prouvant que l’absence de décibels est aussi parfois plus angoissante qu’une explosion.
Puis vient ‘The Innermost Depths Of Knowledge’, ou le réveil des pulsions destructrices. Porté par un tempo qui s’accentue sournoisement, l’agonie suinte et nous affecte. De rares hurlements font leur apparition. Des soli tentent de positiver. Mais la folie est tenace, l’aspect aventureux et la faible musicalité sont des leurres. Unis dans une danse morbide destructrice.

De nouveau, la cassure. L’apaisement, trop calme pour être serein.
L’éclaircie, la guérison ? L’espoir, enfin, ou la fin de l’espoir ?
Puis, ‘Black Mantra’ : Trop tard. La bête, trop longtemps retenue, se défait de ses chaînes et s’empare de nos âmes. La résistance était vaine, rien ne peut en réalité esquiver ni contrer ces errements. 7 minutes 40 d’expérimentation sonore, de décibels tonitruants, alternant apaisements simulés et explosion de colère. Laissant l’auditeur en transe, sans recours, sans air.

Enfin, le calme et la tempête, unis pour mieux nous achever. ‘Weather the storm’ : 12 minutes d’une lente agonie. Captivant, maladif, désespéré. Aux fluctuations rythmiques et auditives attractives.
Lourd, lent, violent, calme, explosif, apaisé, exténué, oppressant, dépressif. A l’image de "Tone Of Things To Come", que nul ne peut plus désormais ignorer, que nul ne peut désormais arrêter.

Etiré, éprouvant et captivant. Aventureux et désespérant. Inquiétant et exténuant. CHAOS ECHOES est unique. S’il évoque les expérimentations proposées par SUNN O))) ou l’art noir de MAYHEM , il n’est pas question, ici, de style musical. Mais de thérapie pernicieuse, de folie musicale, d’expiation malsaine, dont le résultat produit détruit et annihile ce qui aurait pu être, peut-être, sauvé.

CHAOS ECHOES : Une expérience. Un projet. Une facette inventive, expérimentale, désespérément obscure, obscurément captivante.
A l’inverse des formations qui tentent d’apporter de la noirceur, CHAOS ECHOES est une entité opaque, qui essaye d'illuminer son mode d’expression.
Comme tous les êtres maudits, qui tentent de se défaire de l’opprobre psychologique, CHAOS ECHOES utilise le son produit par ses instruments, pour tenter d’expier son mal-être et de se soustraire à cette noirceur.
Vaine tentative, qui n’a que pour seule issue, de plonger l’auditeur dans une torpeur addictive, et de le faire sombrer, avec lui, dans sa folie destructrice.

CHAOS ECHOES est, avant tout, la matérialisation réussie d’un art expérimentant l’improvisation structurée.
Ou quand des artistes réussissent, presque, à structurer de façon très personnelle l’improvisation musicale.
"Tone Of Things To Come" : L’extrapolation désespérée d’une plongée dans les abysses. L’illustration d’une tentative avortée de thérapie par la musique, l’incantation malsaine et malade d’âmes torturées essayant de remonter à la surface, pour absorber quelques goulées d’air. Sans frontières ni repère, le résultat est autant dérangeant qu’attractif.
Mais l’attraction des profondeurs est trop forte, toute résistance est vaine. Et CHAOS ECHOES ne peut que se laisser chuter, pour sombrer encore plus.

L’écho du Chaos, la réverbération de la folie, la résonnance d’un univers à part : "Tone Of Things To Come" est une expérience sonore et sensitive, évoquant une forme d’improvisation déconstruite.
Il ne vous laissera pas indifférent. Et vous entraînera dans sa folle thérapie, dans sa transe malsaine, pour votre plus grand... bonheur... ou malheur...

http://www.chaosechoes.org/# - 238 visite(s)

Bandcamp - 227 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 16/20 | Nb de lectures : 12915




Auteur
Commentaire
TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 07/12/2012 à 08h38 - (104999)
Fan de Bloody Sign devant l'éternel...je ne puis que reconnaître la génialissime pattounette des 2 frérots ici...achat dans la foulée ! Cocorico !



Ennemi
IP:81.252.135.249
Invité
Posté le: 07/12/2012 à 15h18 - (105007)
Tiens, je vais me pencher sur ce truc..

Phlogiston
IP:89.91.168.153
Invité
Posté le: 07/12/2012 à 20h06 - (105011)
Kro un poil lourdingue, mais qui titille la curiosité ! Un peu de Khanate là dedans peut-être ?

Desekrate
IP:5.48.92.160
Invité
Posté le: 09/12/2012 à 13h29 - (105033)
L'album a l'air bien,je suis allé faire un tour sur leur site mais une autoprod,même si le produit a l'air jolie,15 euros le cd...ils se le gardent !!!

gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 09/12/2012 à 16h25 - (105035)
une autoprod, ça doit être bradé, c'est ça ? quel rapport ?



Blackchtit
IP:37.160.24.217
Invité
Posté le: 09/12/2012 à 18h08 - (105036)
C'est 15 € port compris

liquidator
Membre enregistré
Posté le: 09/12/2012 à 20h16 - (105038)
bradé ou pas
chro moyenne ou pas

essaie ce groupe

EXCELLENT

ce truc fait avancé le death metal...et a une ame...une vraie



blackchtit
IP:37.160.3.167
Invité
Posté le: 09/12/2012 à 21h27 - (105039)
Un putain d'album avec une putain d'ambiance


EarlGrey
IP:212.23.175.175
Invité
Posté le: 07/05/2013 à 15h43 - (107271)
"Un putain d'album" lol 26 min t'appelles ça un album?! En tout cas, ça fait cher la minute surtout au vu des tarifs actuels...
D'ailleurs j'ai trouvé un lien pour y tendre l'oreille...Ca vaut pas mieux.

blackchtit
IP:93.20.168.120
Invité
Posté le: 15/05/2013 à 13h00 - (107382)
Si t'oublies la moitié des titres, oui ça fait 26 min.

Sinon en vrai ça en fait plus de 39 et ça devient déjà beaucoup moins cher la minute... avec en plus un digipack original et de qualité.

Et si prix rebute certains, des distros comme Forgotten Wisdom le proposent moins cher.

Reflebe
Membre enregistré
Posté le: 28/12/2013 à 11h38 - (110548)
Absolument génial! ça m'évoque plus Portal que Mayhem mais qu'importe.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker