CHABTAN - The Kiss Of Coatlicue (Mighty/Season of Mist) - 15/07/2015 @ 07h28
Eleven, le premier EP des parisiens de CHABTAN sorti en 2012, avait provoqué l’enthousiasme de gardian666, pourtant plutôt habitué aux voix haut perchées et aux solos de 6 minutes. Car même si sur Eleven ça criait pas mal, CHABTAN donne surtout dans un Metalcore/Deathcore assez classique mais fort cossu. Ça criait tellement que je faisais un blocage dessus d’ailleurs. Mais pour son premier full-length The Kiss Of Coatlicue, le groupe va abandonner ses screams au profit d’une voix plus grave, pas spécialement growlée, mais grave, avec quelques accès plus criés mais aussi d’autres surprises. Toujours avec son concept mésoaméricain, CHABTAN va encore œuvrer entre Metalcore et Death(core), mais pour autant sa musique n’est pas aussi évidente que ça à classifier, et si les influences sont palpables (ARCH ENEMY, CHIMAIRA, WHITECHAPEL, JOB FOR A COWBOY…) on ne penche jamais plus vers l’une ou vers l’autre. CHABTAN œuvre donc plus dans une sorte de Death-Metal moderne, aux contours et aux éléments multiples, pour tenter de faire de The Kiss Of Coatlicue un album plus singulier qu’il n’y paraît.

Tout d’abord, arrêtons-nous sur la forme avec une bonne grosse production d’Andrew Guillotin, relevée par le mix/mastering de Fredrik Nordström, la section rythmique envoie du bois sans occuper tout l’espace, laissant place à l’excellent chant de Cristofer et aux nombreuses mélodies. Car oui, pour The Kiss Of Coatlicue, CHABTAN évolue dans un registre plus mélodique, même si la composante principale de son art reste le Death-Metalcore qui latte, malgré l’étiquetage en mélodeath justifiable on est encore loin de IN FLAMES ou SOILWORK (bien que cités eux aussi en influences), plutôt dans un registre entre THE BLACK DAHLIA MURDER et HEAVEN SHALL BURN en plus raffiné et plus groovy par moments. Si CHABTAN ne donne pas pour autant dans du Death « mainstream », The Kiss Of Coatlicue voit aussi l’apparition de chant clair, qui reste cependant parcellaire ("Born from Vucub Caquix", "The Kiss of Coatlicue", "Obsidian Butterfly") mais sait se faire remarquer, même si c’est un point à améliorer encore. Mais pour le reste, CHABTAN a de bons arguments lorsqu’il s’agit de faire du Death-Metalcore simple et efficace, mais avec quelques petites particularités et originalités qui essaient de faire la différence.

D’ailleurs dès "The Nahual’s Omen" CHABTAN nous propose une jolie intro acoustique, ce qu’on retrouvera à d’autres moments de l’album ("The Kiss of Coatlicue", "Ah Puch Reign"), mais ensuite les parisiens balancent des rythmiques rouleau-compresseur, accompagnées par quelques mélodies et d’un beau solo histoire de varier le tout. Mais quand CHABTAN latte, il ne le fait pas à moitié, en témoigne de suite "Ixtab" avec ses riffs bien puissants et ses cavalcades metalcore, puis des morceaux comme "Follow the Darkest Way", le plus thrashy "Reptile", ou encore l’assez groovy "Obsidian Butterfly" sont là pour envoyer du petit bois comme il faut. Mais The Kiss Of Coatlicue est aussi un album d’obédience mélodique, ce qui se remarque en force pour le très travaillé "Born from Vucub Caquix", ainsi que pour le morceau-titre qui se finit de manière très épique avec blasts et trémolos, ou encore pour "Obsidian Butterfly". CHABTAN oscille entre assauts Death-Metalcore et mélodies et parvient à vite trouver son équilibre, notamment au sein du percutant "Astral Monsters", du tranchant "Anthropomorphic Beast" contrasté par son refrain mélodique, ainsi que pour le final plus technique "Visions of the Snake". Outre l’original "Ah Puch Reign" qui enchaîne riffs coup-de-poing, trémolos et solo hyper léché le tout avec un super final lancé avec un splendide passage en voix aérienne, CHABTAN tire sa personnalité de son concept mésoaméricain, ce qui se traduit par des instrumentations folkloriques qui font mouche ("Born from Vucub Caquix", "Reptile" avec notamment des percussions tribales) mais aussi des petits passages sympho, souvent en fond, histoire de créer une ambiance imparable ("Born from Vucub Caquix" toujours, "Follow the Darkest Way", "Ah Puch Reign", "Obsidian Butterfly" encore une fois).

Dommage d’ailleurs que ces apparats ne soient pas plus présents que ça, je pense qu’il y avait de la place pour en intégrer encore plus, même si les morceaux les plus « brutaux » se suffisent à eux-mêmes et ne sont pas « parasités » pour ceux qui veulent que ça poutre. Mais quand on repense à ce qu’avait pu faire un ABINAYA, sans arriver à la classe d’un KARTIKEYA, on se dit que CHABTAN a encore de la marge, et doit encore sortir de certains carcans du (Mélo)Death-Metalcore pour devenir un groupe totalement original. The Kiss Of Coatlicue est donc un premier album très convaincant à défaut d’être abouti, ce qui est normal après tout, mais pour ma part on est déjà à un autre niveau que celui de Eleven. Après, il manque un je-ne-sais-quoi pour permettre à cet album de vraiment décoller, peut-être que le côté mélodique est un peu facile parfois, l’originalité du groupe se situant surtout dans sa variété (et bien sûr son côté folklorique), même si The Kiss Of Coatlicue ne possède pas vraiment de tube malgré bon nombre de passages résolument efficaces. En pleine évolution, CHABTAN promet donc beaucoup, ne reste plus qu’à attendre un second album de confirmation, mais voilà déjà une première œuvre longue-durée qui mérite le coup d’oreille dans le registre « Death-Metalcore avec un petit plus ».




Rédigé par : ZeSnake | 14.5/20 | Nb de lectures : 8635




Auteur
Commentaire
gogol69
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2015 à 11h04 - (117235)
Ils ont tellement saoulé avec la promo de leur EP, Qui d'ailleurs, casse vraiment pas 3 pattes à un canard, que cet album, j ai même pas envie de l écouter.

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2015 à 18h24 - (117238)
Je pense que tu fais une erreur mais ce n'est que mon avis ;-)

Yakuza
IP:5.51.53.117
Invité
Posté le: 15/07/2015 à 23h24 - (117239)
Pas terrible tout ça! Hyper banale comme musique!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker