CARCASS - Surgical steel (Nuclear Blast) - 30/08/2013 @ 08h25
Stickskiller : "Allons enfants de l'abattoir-reuh, le jour de gore est arrivééééé !!"

Eh oui, c'est l'occasion de chanter la Carcasseillaise !

Pratiquement 20 ans qu'on attendait ça !

Le retour d'un des groupes qui a le plus marqué le metal dit extrême en inventant pas moins de deux styles : le grind (enfant difforme de papa CARCASS et maman NAPALM DEATH, c'est vrai) et le death mélodique, souvent décrié de nos jours, mais qui à l'époque avait fait l'effet d'une bombe !

Un groupe culte, c'est sûr, et également un groupe précurseur au niveau business, puisque signé chez Sony après le succès d'"Heartwork". Ce fut également l'un des premiers groupes sabotés par une major à la con ne comprenant rien à la vraie musique. D'où un split avant même la sortie du controversé "Swansong", sorti plus d'un an après son enregistrement par Earache qui a entre-temps racheté les bandes à Sony.

Bref, une sortie par la petite porte, à la fois à cause de la situation avec Sony, mais aussi à cause de la couleur bien plus rock de leur dernier album. Il n'est pas rare à l'époque d'entendre les puristes crier à la trahison! Mais j'y reviendrai... Coup de grâce ultime au groupe, et qui à l'époque enterre définitivement les espoirs de reformation rapide : Ken Owen se cogne la tête assez fort pour oublier comment jouer de la batterie. C'est la fin des haricots.

Fin ? Non ! Un petit groupe d'irréductibles membres du groupe décide en 2008 de se reformer, le temps de quelques concerts.

Quelques concerts ? Non ! (C'est chiant hein !) C'est ainsi qu'au bout de plusieurs années de concerts et après avoir déclaré que "Non, non, y aura pas de nouvel album, pose donc ton cul sur cette commode", CARCASS annonce qu'il bosse sur de nouveaux morceaux. Et là, un étrange sentiment mêlant crainte et bonheur submerge la plupart des fans, dont votre serviteur (serviteur jusqu'à une certaine limite il est vrai). On connaît le résultat habituel des reformations sans saveur (tsss, tssss, pas de noms !) des gloires d'antan.

Pour faire monter la pression, on a le droit à des déclarations des deux membres restants (enfin, ceux en bonne santé...), chacun y allant de sa petite phrase tantôt assassine, tantôt pleine de confiance. Walker annonçant sans détour que si les morceaux n'étaient pas bons, ils n'auraient pas fait ce nouvel album. Et surtout Bill Steer faisant une petite leçon de composition à tous les jeunes groupes qui selon lui ne savent plus composer de bons riffs, et se contentent de notes collées sur des motifs rythmiques. Bien dit Bill !! Haha !! Pardon, je m'emporte...

Dire que l'album est attendu au tournant dans ces conditions est un euphémisme !

Il est donc temps à présent de rendre le verdict sur ce nouvel album de CARCASS, leur 6ème, 17 ans après "Swansong", 20 ans après "Heartwork".

Prénommé "Surgital Steel", l'album est décrit par la paire Steer/Walker (les deux compositeurs principaux), qu'on appelera Stalker parce c'est plus court et que c'est un excellent jeu de mot, comme un croisement entre "Necroticism..." et "Heartwork". Après quelques éjaculations spontanées très compréhensibles, on reste un peu sceptique sur la capacité du groupe à revenir à un style plus extrême après les relents hippies de "Swansong".

Premier signe positif: la track-list. Les différents titres de "Surgical steel" sont en effet dans le genre medico-gore avec quelques touches plus heartworkienne. Pour l'instant, les bougres ne nous ont pas menti ! Deuxième symptôme annonciateur de bon : l'album ne sera pas fait avec Amott et Erlandsonn. Etant donné la soupe que nous sert Arch Enemy depuis quelques années, c'est pas plus mal. Troisième bonne nouvelle: le retour de Colin Richardson à la production. Mais là, c'est le drame. On apprend quelques mois plus tard que celui-ci renonce pour "surmenage". Ah... les boutons sont trop durs à pousser ? Mouais... Pas très encourageant comme nouvelle, ça sent l'excuse officielle bien diplomatique qui cache peut-être autre chose... Bref, c'est l'incontournable Andy Sneap qui se charge de reprendre le foetus en main. Dernier signe de vie encourageant, la pochette de l'album qui se veut un hommage à celle de l'EP "Tool of the trade", dans une version plus brillante on va dire, plus propre. Plus... Heartwork ? Tiens, tiens !

Au final, c'est avec une petite goutte de sueur qu'on pose le CD acheté sur piratebay dans la platine.

Dès les premières notes, une chose est sûre : CARCASS ne rejouera pas du grindcore, au grand dam des aficionados. L'intro est en effet composée de mélodies de guitares harmonisées du plus bel effet qui annoncent une approche mélodique assez poussée. Donc exit la nostalgie des débuts. Exit ? Non ! (Promis, c'était le dernier.) Car quelques petits malins ont d'ores et déjà découvert que les notes composant le thème existaient telles quelles sur la première démo-tape du groupe, portant alors le nom de DISATTACK. Alors finalement, on puise dans les racines pour mieux s'élever ?

Avec CARCASS, il ne faut jamais aller trop vite à des conclusions hâtives (Cela dit, essayez d'arriver lentement à des conclusions hâtives, c'est très dur). Car dès le premier vrai morceau, on regrette déjà ce qu'on vient de dire à propos de l'intro. 1min40 de violence, voilà ce qu'est 'Thrasher's abattoir'. La voix de Walker n'a pas changé d'un iota, on retrouve ce phrasé rapide et haineux qui insuffle ce sentiment de guerre incessant. Mais à ce gazouilli s'ajoutent les cris gutturaux de Bill Steer, qu'on avait plus entendu depuis "Necroticism..." ! Blast-beat, riffs hargneux, solo crystallin, CARCASS est bien de retour, et encore mieux, tout ce que ces messieurs avaient annoncé est présent sur ce premier morceau. Enfin, ne mettons pas la charrue avant les boeufs. 1min40 c'est trop peu pour vraiment savoir si les dieux du death mélodique sont de retour.

Le deuxième morceau nous permet d'en savoir plus. Presque aussi violent en intro, il montre enfin la facette mélodique qu'a développée le groupe depuis "Heartwork" avec son riff en guitares harmonisées rappelant les envolés de ce dernier. Et ça continue comme ça à chaque morceau. Chaque chanson nous rappelle un des talents, une des facettes du groupe : que ce soit la lourdeur des riffs pachidermiques (sur 'A congealed clot of blood' ou sur 'The master butcher's apron'), la technicité de Bill Steer à la gratte, les envolées à la MAIDEN ('The granulating dark satanic mills' parmi tant d'autres) voire même le côté rock de "Swansong" sur le dernier morceau, 'Mount of execution' (attention, y a même une intro en acoustique, ouuuuuuh !).

Un cocktail explosif, le tout étant composé de main de maître. Chaque riff, chaque break, chaque solo, tout est à sa place, et tout annonce la suite avec brio. Ou la preuve par l'écoute. Rappelez-vous des déclarations de Bill Steer dont je vous parlais ! Le saligaud joint donc le riff à la parole. De mémoire, ça faisait bien... 20 ans que je n'avais pas entendu autant de talent de composition dans un disque de death mélodique. Ce qui au passage minimise pas mal l'apport d'Amott à l'époque. Mais je suis mauvaise langue.

Parlons un peu des nouveautés ! Car à moins d'utiliser une boîte à rythmes (vade retro), il a bien fallu quelqu'un pour taper. C'est un certain Dan Wilding, que Bill Steer a remarqué en tournée, qui a l'honneur et la lourde tâche de succéder à Ken Owen à la batterie. Lourde tâche non pas au niveau technicité, car en 20 ans le niveau des batteurs de death a littéralement explosé et Wilding n'a aucun mal à surpasser techniquement Owen. Ca va vite, c'est ultra précis, bref, c'est 2013. En revanche, une chose qui est difficile à faire, c'est composer d'aussi bonnes parties. Et là c'est un autre match dont Wilding ne sort malheureusement pas vainqueur. Alors je vous rassure, les parties de batterie sont très bonnes. Mais on ne peut s'empêcher de penser qu'il manque ce brin de folie qu'avait Ken Owen à l'époque. Cette capacité à créer des riffs de batterie, littéralement ! Au final, ce qu'on perd en inspiration, on le gagne en puissance et technicité. Chacun choisira son camp.

Autre aspect de la musique où CARCASS brillait: la production. Etonnamment, j'en arrive pour ma part à la même conclusion que pour le batteur. Le son de l'album est super bon. Les grattes sont énormes, la batterie claque, bref c'est du lourd. Mais c'est également du déjà entendu plein de fois. Le père Andy Sneap est en mode pilote automatique sur ses dernières prod's, et c'est bien dommage. Y avait peut-être mieux à attendre d'un des groupes précurseurs dans le style. Mis à part le son gratte caractéristique de Bill Steer (pour le coup, c'est le même que sur "Heartwork") on a l'impression d'entendre n'importe quel autre groupe enregistré par Sneap (au pif, EXODUS, MEGADETH, TESTAMENT...). C'est là qu'on se demande si le départ de Richardson n'est pas lié à ce résultat. Est-ce une cause ou un effet, on ne le saura peut-être jamais, mais je regrette personnellement qu'il n'ait pas fait tout le boulot lui-même. Bref, deux points où le groupe ne gagne pas forcément au change, sans toutefois démériter, loin de là.

Bref, vous l'avez compris, l'album est excellent. Mais si la forme est réussie, qu'en est-il du fond? Eh oui, car le principal reproche qu'on pourra faire à cet album, c'est d'être "juste" une copie d'"Heartwork". Notez que je mets "juste" entre guillemets, étant donné qu'il n'existe qu'une poignée de groupes à être capable de réaliser des albums de cette trempe. Mais soit, oui, c'est vrai.

"Surgical steel" ressemble beaucoup à "Heartwork". Trop ? Les avis divergent. Comme c'est moi qui écris et que c'est un peu le but de la manoeuvre, je vais vous dire le mien : non, "Surgical steel" n'est pas vain. Oui, il ressemble au chef-d'oeuvre du groupe, mais bon, est-ce vraiment répréhensible de sortir un album du même genre 20 ans plus tard ? Et en 95, quand "Swansong" est sorti (excellent album au demeurant, dans le style), beaucoup se disaient déçus de ne pas avoir un album du genre d'"Heartwork"! C'est quand même le comble de se payer deux reproches diamétralement opposés sur deux albums différents. Je suis persuadé que si CARCASS avait sorti un album qui continuait l'évolution amorcée avec leur dernier opus, les reproches auraient également fusé. Bref, le débat est sans fin.

D'ailleurs, "Surgical steel" est proche d'"Heartwork", mais au fil des écoutes, il s'en éloigne légèrement. Il est à la fois plus violent et plus mélodique. C'est une sorte d'extension de leur 4ème disque. Au final, "Surgical Steel" est difficile à vraiment placer dans la discographie du groupe. Auparavant, chaque album allait dans la direction de la mélodie et de l'adoucissement musical. Celui-ci prend comme base l'album que beaucoup considèrent que le meilleur du groupe, et l'étire de sorte à frôler les deux albums qui l'entourent, à savoir "Necroticism..." et "Swansong". Un exercice de style pas si simple, si vous voulez mon avis.

Bon, cette chronique est un peu longue, mais en même temps, on chronique pas un nouveau CARCASS tous les jours et j'en avais des choses à dire.

En guise de conclusion, "Surgical steel" est donc à mon avis un nouveau chef-d'oeuvre du groupe. D'une facture aussi bonne qu'"Heartwork" même, si j'ose dire. C'est un album qui marquera le grand retour d'un groupe qui n'aurait jamais dû quitter la scène si tôt. Un retour inespéré! Et donc forcément pour moi l'album de l'année.

Vivement le prochain en 2030 !

Note : 18/20



ZeSnake : C'est qui qui va sabrer un disque d'un groupe culte que tout le monde apprécie déjà ? C'est moi connard, super connard !

Ouais parce que le retour discographique de CARCASS, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre. Le groupe avait splitté bien (bien !) avant que mes oreilles ne finissent par accepter les assauts métalliques à grand volume sonore et que mon cerveau me dise « c'est cette musique que tu écouteras et ça sera ta grande passion, mon brave ». Je n'ai jamais eu l'occasion de voir le groupe en concert depuis sa reformation, ce qui aurait été cool mais je ne vais pas pleurer en voyant les annonces de dates de tournée non plus. Et puis un nouvel album, mouarfff, je vais rendre hommage à un ex-rédacteur de VS en nommant simplement le groupe de cette façon : CARCA$$.

C'est qui qui va donner son avis tranché sur un groupe culte alors qu'il était qu'en CP lors de leur âge d'or, et qu'il a découvert il y a que 3/4 ans ? C'est moi false, super false !

Bon tout ceci ne m'empêche pas de reconnaître la qualité d'un groupe comme CARCASS, on parle tout de même d'un groupe d'un genre rare, qui peut se targuer d'être précurseur de deux subdivisions du Metal (Goregrind et Mélodeath). Mieux encore : Heartwork est pour moi un disque culte, je l'ai certes découvert relativement (c'est le mot !) tard, mais dame nature ne m'a pas fait naître assez tôt pour avoir le « bon » âge en 1993. Il est même difficile pour moi de dire « culte », car ce terme peut impliquer beaucoup de choses, mais on va dire que cet album est objectivement culte. Quoi qu'il en soit, je trouve que c'est une tuerie de mélodeath délicieusement incisif, avec une prod qui devait être assez impressionnante pour l'époque (vous me direz si c'est juste). Personne n'a jamais fait mieux, pas même le futur groupe de Michael Amott (ARCH ENEMY) ou les multiples groupes « hommage » (EXHUMED par exemple, perso je trouve pas ça folichon). Pour compléter ma petite histoire, je précise que je n'ai jamais écouté une note ni des albums Grind, ni de Swansong, et je suis loin d'être un mordu de Necroticism que je trouve fade par rapport à son successeur. Pour ma pomme, CARCASS = Heartwork épisétou.

Alors quand Surgical Steel, qui arrive 20 ans après le cultissime travail du cœur, est à priori présenté comme étant un appendice à Heartwork (c'est aussi leur album qui a le plus de succès en même temps…), ça m'intéresse un minimum. Mais au moment de mettre dans sa platine le CD acheté chez un site russe qui l'a eu avant tout le monde en exclusivité (après les grands magazines tout de même), je ne m'attends à rien de particulier. Car à mon avis, sur le papier CARCASS n'est plus franchement capable de faire mieux - ou aussi bien - que leur mètre-étalon discographique. Jeff Walker n'a pas fait grand-chose depuis le split hormis du Grind ou de la Country. Bill Steer n'a lui fait que du Blues. Michael Amott est parti faire de la masturbation guitaristique avec ARCH ENEMY (on les aime bien quand même) et n'est pas revenu dans la carcasse qui va se faire redécouper à l'aide des nombreux instruments de chirurgie. Les nouveaux musiciens ont de la ressource mais ceci sera-t-il suffisant pour faire de Surgical Steel un disque digne d'intérêt ? En ce qui me concerne, la réponse est non. Non pas que cet album soit mauvais, c'est même loin d'être le cas, mais j'ai du mal à considérer autrement cet album qu'une sorte de disque anniversaire pour fêter les 20 ans de Heartwork et faire une grande fête avec les fans en se remémorant les bons moments et la période historique du groupe, période que je n'ai pas franchement connue.

Car c'est ça Surgical Steel : on prend les mêmes riffs, les mêmes mélodies, le même chant et la même prod' qu'il y a 20 ans et on refait le même album. C'est frustrant et CARCASS a cédé à la facilité. Je vous vois venir, ceci n'est pas réellement un problème, et vous avez plutôt raison. Jouer sur la nostalgie fonctionne chez pas mal de monde, le mélodeath est suffisamment galvaudé pour qu'un groupe plus agressif comme CARCASS vienne (re)mettre son grain de sel, Heartwork a été copié mais jamais égalé et finalement voir le groupe qui en est le géniteur essayer de le refaire est logique. Mais justement, pour moi c'est là qu'est le fond du problème : CARCASS n'a pas réussi cette performance et Surgical Steel est tout simplement moins bon que Heartwork. On va me dire qu'il y a des touches de Necroticism, plus de mélodies, plus de mordant (je trouve pas du tout perso), mais c'est bien de Heartwork qu'on se rapproche le plus ici. Et honnêtement, en ce qui me concerne, ne serait-ce que les riffs principaux de "Heartwork" et "Death Certificate" enterrent largement tout ce qui se trouve sur Surgical Steel. Alors quand en plus on considère également "No Love Lost", "Arbeit Macht Fleisch", "Blind Bleeding the Blind"… ce nouvel album inespéré a beaucoup de mal à tenir la comparaison. Pourtant la surprise est bonne avec les excellents "Thrasher's Abattoir" et "Cadaver Pounch Conveyor System" d'entrée, qui balancent des riffs acérés à qui veut. Mais le soufflé retombe bien vite et la suite est plutôt fade dans l'ensemble, voire même lassante. Hormis quelques riffs efficaces à droite et à gauche ("The Master Butcher's Apron", "Unfit for Human Consumption", "Surgical Steel", un peu de "Mount of Execution"), rien ne me fait franchement vibrer. C'est de la resucée bien peu palpitante ni même intéressante, composée et arrangée « pour faire comme ». J'ose même dire que les mélodies, forcées et convenues, sont un poil décevantes et que l'absence d'Amott à ce retour en studio constitue finalement un léger manque…

Oui, je fais une fixette sur Heartwork mais quand on trouve un album moins bon qu'un autre, en général on ne se prive pas pour le dire. CARCASS ne fera pas exception à la règle et les autres considérations, groupe culte qui de toute façon avait splitté et revient pour le plaisir, c'est pour moi de la littérature. J'attendais juste de CARCASS qu'il sorte un album plaisant, c'est presque le cas et de toute façon Surgical Steel n'est pas non plus une bouse, mais cet album est hélas trop lisse, trop convenu, trop attendu, sans âme. Aussi clinique et stérile qu'une table d'opération de morgue en attente d'un cadavre à dépecer. Si un autre groupe avait sorti un album de cette trempe, on aurait peut-être pu applaudir où à l'inverse dire « mais c'est que de la repompe de CARCASS », mais là le groupe part dans l'autoplagiat. Oui, ils se sont fait plaisir, mais ne font finalement que donner aux fans ce qu'ils ont exigé haut et fort. Je comprends tout à fait qu'on puisse adhérer à la démarche mais en ce qui me concerne, ce n'est pas suffisant. Je n'y vois qu'un sous-Heartwork, de qualité acceptable certes, mais la seule chose que j'ai envie de faire en écoutant Surgical Steel c'est d'aller headbanguer et imiter les mimiques de Jeff Walker sur les inimitables et historiques "Heartwork" et "Death Certificate" (et les autres). Mais bon, je suis un connard doublé d'un false peut-être triplé d'un hipster, alors si ce que CARCA$$ vous propose avec Surgical Steel vous suffit, grand bien vous en fasse.

Note : 13/20


Rédigé par : Stickskiller & ZeSnake | 15.5/20 | Nb de lectures : 22188




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 09h07 - (108816)
Bravo pour vos chroniques, franchement excellentes !

Pour ma part je suis partagé sur ce nouveau disque, j'ai l'impression d'entendre un Heatwork II.

Par moment on est tenté de penser que le groupe a ressorti des titres non-finis de Heatwork, et les a terminé pour l'album.

Bref ça joue bien, c'est efficace et puissant mais on aurait pû s'attendre à un peu + après une longue absence.

15/20 pour moi



black comedon
IP:81.246.44.244
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 09h19 - (108817)
Difficile de juger d'un disque sans l'avoir écouter, ce que j'ai entendu pour l'instant me donne envie...

Difficile de juger d'un disque à partir de chroniques dont les 3/4 sont sur le contexte et 1/4 parle à peu près du contenu... A peu près parce que la comparaison systématique avec Heartwork me semble un peu réductrice...

Au final cette chronique à 2 têtes montre bien le manque de nuance que l'on a face aux groupe culte... Y en a un qui est content parce que c'est comme avant mais en différent, et l'autre qui est pas content parce que c'est comme avant mais en pas assez différent...

Vivement l'achat et l'écoute entre potes avec nos compagnes les biéres et la nostalgie...

black comedon
IP:81.246.44.244
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 09h36 - (108819)
du coup maintenant je peux plus attendre septembre donc je l'écoute, j'en suis à la moitié de l'album est la comparaison me semble de plus en plus grossière. Faisant parti des exceptions qui mettent Swansong en haut du top j'ai peut être plus de recul par rapport à Heartwork (que j'ai aussi écouté plus que de raison).

Black Comedon
IP:81.246.44.244
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 10h01 - (108820)
Ecoute terminée, ma note se rapprocherait de celle de Stickstiller... La comparaison avec Heartwork biaise l'écoute...
A ce que je sais TOUT les albums cultes ont été écrit par des mecs de moins de 20 ans... Alors râler sur le fait que Walker chante comme Walker, que Steer joue comme dans Carcass c'est aller dans le sens des petits commentaires en italique c'est prendre une posture que je trouve non justifiée


RunForestRun
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 10h46 - (108822)
Perso je ne suis pas trop d'accord avec la comparaison avec Heartwork. C'est dans le même style certe, avec des nuances (plus de parties violentes, le retour des back vocals de Bill Steer) qui l'éloigne quand même sensiblement de son grand frère. L'annonce du groupe d'un chaînon manquant entre Necroticism et Heartwork me semble plus proche de la réalité même si le ratio serait plutôt de l'ordre du 30%/70%.
Cela dit l'album est, musicalement, clairement du post-heartwork pour moi, dont il est le véritable successeur (oublié le Swansongs !).

C'est à la fois sa force et son défaut. Sa force parce que ça joue mortellement bien, la musique est inspirée et que ça fait plaisir d'écouter un album relativement proche du style de l'album pionnier de ce style de Metal.
Son défaut, parce qu'en 2013 le style a déjà été exploré dans tous les sens et beaucoup d'anciens fans (dont moi) sont passés à être chose. Peut-être aurais-je préféré quelque chose d'un peu plus aventureux.

Mais ne boudons pas notre plaisir, cet album explose la concurrence ; pas forcément pour ses qualités intrinsèques, mais parce que le metal du début des 90's était tout simplement meilleur que celui d'aujourd'hui. Avis de vieux con, à nuancer peut-être, mais j'assume.

Un mot sur le son : comme je m'en doutais, ce tâcheron d'Andy Sneap a salopé le boulot de Richardson (qui a concocté un son de guitare aux petits oignons). Le teaser laissait entrevoir un mixage et mastering aéré et dynamique, et on se retrouve au final avec un n-ième disque de metal qui bloque dans le rouge du début à la fin. Ça me saoooooooooule !!!!
Heartwork (l'original de 93, pas le scandaleux remaster CD merdique) était déjà très compressé pour l'époque mais on restait dans quelque chose de raisonnable pour ce style de musique.
D'ailleurs si la qualité du son intéresse encore quelqu'un (on peut toujours rêver...), Earache a ressorti tout récemment Heartwork en full range dynamic (pas en cd par contre il me semble)... Un véritable régal...











Blind
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 11h41 - (108823)
@RunForestRun: Les récentes rééditions en FDR sont sorties en vinyle.

Sinon très bon album pour ma part, au départ j'avais tendance à le comparer à chaque fois à Heartwork puis petit à petit j'ai fini par me concentrer uniquement sur les nouvelles compos. Et pour une fois c'est le nouvel album d'une reformation vraiment réussi.



Kane
IP:212.23.178.17
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 12h02 - (108824)
Ce qui est bien, c'est que plus ça va, plus je suis en désaccord avec les chroniques de ZeSnake.

Ce n'est pas un reproche, continue comme ça, surtout que c'est toujours bien argumenté et bien écrit. Mais en gros quand t'aimes pas un truc, ça veut dire que je vais aimer et réciproquement. Déjà validé sur plusieurs disques.

Pour recentrer sur Carcass, c'est un excellent disque, qui au fil des écoutes,arrive à faire oublier la comparaison avec Heartwork. Il arrive à imposer sa propre personnalité au fil du temps.

SeyrArno
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 12h05 - (108825)
excellent album pour ma part
exactement ce que j'attendais d'eux
18/20

Crom-Cruach
IP:82.122.77.156
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 12h57 - (108829)
Pas de quoi s'emballer en effet : c'est carré, propre, bien joué mais avec autant de passion qu'un paquet de nouilles.
Ze Snake résume bien tout ça.

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 12h57 - (108830)
Tout le monde connait le disque 15 jours avant sa sorite, où est la magie? La joie ou la déception quand on galère deux heures avec le cellophane et qu'enfin, après avoir cassé les angles du boitier, on pose l'objet tant attendu dans son mange disque? epoque de merde...J'attends le 13.

RunForestRun@ je suis en général assez d'accord avec toi sur le son, mais comment juger sur la base de mp3 téléchargés (si c'est le cas)?

Blind
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 13h35 - (108831)
@ZeSnake: Etant donné que tu n'as l'air d'aimer de Carcass que "Heartwork", c'est bizarre que tu ne cites à aucun moment dans ta chronique LE classique de cet album que tout metalleux un peu intéressé par le death doit connaître (ou a au moins entendu une fois), "Carnal Forge".

Sinon par rapport à ta chronique, sous-entendre dès le départ que le groupe s'est vendu ou n'est de retour que pour faire du fric (CARCA$$ écrit de cette manière laisse peu de place au doute) est le signe que tu vas taper dessus à bras raccourci pendant tout le long de ton texte. Surtout qu'un bon nombre de groupes "cultes" se sont reformé peu ou prou pour les mêmes raisons et leurs albums (pas forcément mauvais mais pas non plus forcément meilleurs que celui-ci) ne se sont pas autant fait tailler (pas toi ou par d'autres). Après je ne sais pas ce que tu pouvais attendre de cette reformation mais je pense qu'il y a parfois un peu de mauvaise foi de ta part parce que argumenter en disant par exemple (en gros) "les lignes de chants sont nulles parce que Jeff Walker chante comme il a toujours chanté", mouais. Après que tu sois déçu c'est tout à fait possible et tu en as tout à fait le droit, ce n'est pas le problème, mais je trouve que le ton péremptoire que tu utilises (surtout ta conclusion genre "si ça vous suffit d'écouter de la merde et que vous avez mauvais goût") dessert presque tout ton raisonnement. Je sais bien que les chroniques ne sont pas objectives à 100% mais il y a quand même des limites. Bref je ne réagis pas de cette façon parce que tu descends en flammes un disque que je trouves bon, chacun son avis, mais je trouve ta chronique un peu injuste.



gardian666
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 13h59 - (108832)
Déjà trouver "Necroticism" fade est une faute de goût impardonnable, vilain ZSK !

Même si j'adore "Heartwork", plus concis, son prédécesseur est monstrueux de a à z (les riffs, le jeu de Owen, la voix de Walker, l'ambiance macabre du disque etc.)

Pour "Surgical Steel", je vais probablement l'acheter, les extraits entendus me bottent bien, voilà un retour studio qui devrait encore me plaire. Je serais curieux de savoir si le groupe va reprendre un rythme 'régulier' de publications d'albums après celui-là.

//
IP:78.230.80.17
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 14h03 - (108833)
je suis d accord avec le mot chef d oeuvre . 19/20 !

RunForestRun
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 14h06 - (108834)
@Blind : je sais pour le vinyle, je l'avais déjà pris en pré-co :) Je voulais simplement dire que je ne savais pas si la version FDR existait en CD.

@Hammerbattalion : excellente question ; il y a d'abord l'expérience de l'oreille dans un premier temps et des outils pour mesurer et contrôler dans un second. A partir d'un mp3 tu peux être à peu près sûr du son qu'à le master original, à condition que le mp3 soit tiré du master et non d'un mix spécifique destiné à être transformé en mp3 (ce qui est rare mais ça existe : Dan Swanö l'a fait avec Witherscape (1 master CD, 1 master vinyle et un master Mp3).
Indépendamment de cette approche, d'une manière général si le son te saute à la gueule et le Vu-mètre saute dans le rouge avec le mp3 tu peux être à 95% sûr que le master sera à peu près pareil !

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 14h42 - (108835)
@Kane : non mais si t'arrives sans mal à te positionner sur mes chroniques même si c'est à l'inverse, tant mieux. je n'ai jamais exigé que tout le monde soit d'accord avec moi et ce depuis la nuit des temps. ou alors, comme je le dis depuis un petit moment, l'un de nous deux est un putain de hipster ^^

@Blind : j'aime tout l'album sauf "Embodiment" peut-être, mes tubes perso je les ai cités et ce n'est pas forcément "Carnal Forge" qui me vient tout de suite à l'esprit.
pour le reste, permets-moi de dire que tu es à côté de la plaque. le CARCA$$, c'est un gag par rapport à Cobra Commander, je l'ai bien dit... ça ne veut pas dire que je pense que le groupe fait du fric. tout ceci est une question de second degré, de léger trollage de ma part (vous me connaissez...), et si t'as mal pris la conclusion tant pis pour toi, ce n'était pas le but (si vous aimez cet album, ça ne me dérange absolument pas, c'est juste que pour ma part je ne suis pas emballé). quant à la mauvaise foi, elle est plutôt de ton côté : je n'ai jamais dit que le chant de Jeff Walker était nul (au contraire, il est très bon, tout comme sur Heartwork) et je ne descends pas le disques "en flammes"... sinon il n'aurait pas eu 3 points au-dessus de la moyenne. bref, la subjectivité est partout jusque dans l'interprétation même des chroniques.

sinon je maintiens que la comparaison à Heartwork se tient à 100%. oui il y a des éléments des autres albums mais c'est de leur 4ème album qu'on se rapproche le plus.

Blind
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 14h57 - (108836)
@ZeSnake: Non pas tant pis pour moi, je n'attends pas ta bénédiction pour aimer ou pas un disque. Et le ton encore très désagréable que tu utilises pour me répondre me conforte dans mon idée. Après l'expression que j'ai utilisé était peut-être un peu forte, c'est vrai, mais j'ai l'impression que c'est plus le contexte dans lequel sort ce nouvel album qui ne te plait pas plutôt que la musique en elle-même. Après je suis sûrement encore à côté de la plaque donc ne te force pas à me répondre une nouvelle fois (surtout si c'est pour que ce soit de la même manière), restons-en là. Et pour la référence à Cobra excuses-moi car bien que je fréquente assidument le forum je ne connais pas tous les petits secrets de VS.



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 15h22 - (108838)
mon ton désagréable? mais c'est toi qui commences alors que j'ai juste donné mon avis en toute franchise sur le disque. et si tu prends toujours tout mal et pour toi c'est ton problème. à croire que j'insulte ceux qui ont aimé ce disque, non mais franchement... quand je dis "tant mieux pour vous si vous avez aimé", c'est sincère, sincèrement.
le contexte compte, mais ce qui ne me plaît pas dans cet album c'est que je n'y trouve que du sous-Heartwork, cet album serait sorti il y a 10 ans ou dans 10 ans encore que ça ne changerait rien, donc oui c'est bien la musique qui me "pose problème".
enfin bon, change rien.

grinder
IP:193.251.21.7
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 16h19 - (108839)
@Blind : Si tu fréquentes le forum et que tu connais pas Cobra, c'est que tu ne le fréquentes pas depuis longtemps ! C'est tout de même un personnage emblématique de VS !

Mais on s'éloigne du sujet là ! Pour parler de Carcas$ (j'en ai mis qu'un pour ne pas froisser vos susceptibilités qui semblent à fleur de peau :-), étant un grand fan de ce groupe (et particulièrement de Bill Steer, sauf quand il chante dans Firebird), je trouve, mais c'est un avis subjectivement perso, que c'est un bon album, mais clairement pas au niveau de Heartwork ou Necroticism...
En effet, le jeu de batterie est juste passif, tape le rythme mais n'apporte rien de particulier et le son est bon, mais rien à voir avec le gras d'Heartwor ou la sécheresse glauque de Necroticism... dommage que CR n'ait pu faire le boulot jusqu'au bout, je pense que ça aurait été meilleur...
En termes de composition, Necroticism et Heartwork sont tellement parfaits, tellement "rien à jeter", tellement "je kiffe à chaque seconde", que celui là supporte mal la comparaison (même si il est bon)... Après y'a quelques trucs énormes (et notamment A congealed clot of blood : son ambiance, son monstrueux solo), mais inégal...

Au final, je suis tellement content de les voir se reformer et de nous pondre un bon album que ça me suffit, car depuis 25 ans que j'écoute du metal, je n'ai jamais écouté autant un album qu'Heartwork... Alors voir son créateur ressusciter ne peut être qu'une bonne nouvelle !

Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 16h33 - (108840)
C'est bien foutu, ça correspond a ce qu'une majorité attendait après Heartwork et pas l’innommable bouse qui a suivi.

Mais ça arrive trop tard. Y a plus la flamme.

Heartwork s'écoute toujours avec le même plaisir, cette "suite" est bonne pas de problème là dessus mais je ne retrouve pas ce que je ressens en écoutant Heartwork ou Necroticism.

Mitigé.

J’achèterai d'occaz certainement dans quelques mois



Chantal Bouillave
IP:80.215.65.47
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 16h42 - (108841)
Bon, les enfants, la récré est terminée, toi le vilain serpent, tu rends les billes que tu as chipé à l'aveugle aigri, non mais, bande de petits saloupiauds !

Tout cela, mis de coté, ce nouvel album n'aura jamais la saveur méphitique et formolée d'un "Necroticism" et encore moins l'inégalable mur du son proposé sur "Heartwork".

La raison est simple, chenapans, nous vieux métalleux arthritiques, avons fait la connaissance de ces chefs d'oeuvre il y a plusieurs pleines lunes, c'était en 1991 et en 1994.

Comme le dit très justement hammerbattalion, c'est une époque à laquelle il fallait batailler sec pour se dégotter un skeud....que l'on ne pouvait découvrir que par le biais de l'audiotel de Hard Rock mag ou via un pote blindé qui chopait à tout va.

L'offre métallique de l'époque était florissante mais le dilemne est bien là.
Alors oui, un album acheté après 1 ou 2 mois d'économies, on apprenait à l'aimer, on le dissèquait, on le cajolait, on le bichonnait, on lisait et relisait le livret jusqu'à plus soif...

Depuis plusieurs années, un saut sur Google et 1 ou 2 blogspot ou autre .ru douteux plus tard, et hop on y jette une oreille négligemment...bof, ok, corbeille, c'est réglé.

Bref, tour cela pour dire que j'attendrai la date de sortie officielle pour me le procurer.
Une fois de plus.

Je n'écouterai aucun extrait avant de le placer fébrilement dans mon mange disques, comme je le fais a chaque fois avec mes groupes cultes, qui m'ont tant donné ces 20 dernières années.
Retrograde, oui mais je m'en tape, pour moi il s'agit simplement des respect de l'artiste, avec ou sans $.


Stickskiller
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 16h46 - (108842)
Intéressante ta chro TheSnake!
Je comprends ton point de vue, mais pour ma part je suis pas loin de penser que cet album est aussi bon qu'Heartwork! :)

Mais bon, au risque d'en faire crier quelques-uns ici, je trouve que Swansong est pratiquement aussi culte que Heartwork!

Stickskiller
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 17h24 - (108843)
Sinon je m'insurge de la censure sur VS!

"Stalker qui est un excellent jeu de mot".

Moi j'avais écrit "qui est un excellent jeu".

Le jeu Stalker sur PC, pour ceux qui connaissent.

Je m'insurge!! :)

//
IP:78.230.80.17
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 18h28 - (108844)
mettre 13/20 à ce skeud et mettre des notes pas possible à toutes les merdes que vous chroniquez . VS décidement , vous voulez pour beaucoup d'entre vous, vous donner un genre . un coté jusqu'auboutiste qui au final ne sert pas la musique.

Carcass est de retour , ça une putain de bonne nouvelle ( les Live de ouf ! )
et en plus ils sortent un album dans la plus pure tradition . efficace !
franchement que demander de plus ?

Qu'ils suivent l évolution qu'à suivi massacra à l époque. ?
le swansong correspondant pour moi au sick
... si vous voyez ce que je veux dire.

bwaxtroon
IP:92.142.156.61
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 18h43 - (108845)
Cet album défonce tout ce qui a pu sortir ces dernières années en matière de death mélodique.
Un excellent condensé de leur carrière : le côté mélodique d'Heartwork, la hargne de Necroticism et par moment la touche 70's de Swansong.
Jouissif ... tout simplement ...

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 30/08/2013 à 18h58 - (108846)
@Slash-Slash : il a pas 13, il a 15.5... c'est ça l'intérêt d'une war-kro.
je ne m'inquiète pas, s'il n'y avait eu que le 18 certains seraient venus dire "VS, vous ne mettez que des 18 aux gros groupes et vous sabrez les petits groupes méritants" ;)

Ayin
IP:93.2.169.226
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 20h21 - (108849)
Ben moi ... J ai eu beau faire des efforts ça l a jamais fait vibrer Carcass ... Même heartwork qui avait tout pour me plaire m ennuie profondément.

Paul
IP:193.111.141.55
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 21h19 - (108851)
Cet album est plus extrême et tabasse globalement plus qu'Heartwork, ce qui balance plutôt le côté auto-repompe, un peu injustement reproché tout de même. Car l'auto-repompe ne fonctionne jamais au point de sortir un album de cette qualité. Sans passion profond on ne fait pas de bonne musique, Metallica est plutôt bien placé pour le savoir avec leur dernière bouse.

Paul
IP:193.111.141.55
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 21h20 - (108852)
*profonde

Eargasm
IP:37.157.198.228
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 21h35 - (108853)
La comparaison avec le dernier Metallica qui était un produit purement façonné pour plaire aux fans de Master et and Justice a totalement échoué, aucun titre n'y ressemblant ou ne s'en rapprochant vraiment. Cela démontre qu'il est impossible de calibrer de la musique aussi bien qu'ici en fonction d'une attente AVEC SUCCES. Par ailleurs je ne suis pas le seul à détester le "melodeath" auquel je n'assimile pas Carcass même s'il a influencé le style, et à adorer Carcass. Probablement est-ce du au fait qu'ici les mélodies ont vraiment un apport vicieux que les groupes dits de death mélodiques n'ont pas (où mélodie rime pratiquement tout le temps avec niaiserie ou sucrerie).

Eargasm
IP:37.157.198.228
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 21h36 - (108854)
je voulais dire que le contre exemple de Metallica est pertinente ici

Yannick
IP:66.96.183.8
Invité
Posté le: 30/08/2013 à 22h58 - (108855)
Mes amis ne boudons pas notre plaisir ! (note toutefois un peu sévère du Snake)

heartwork
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2013 à 11h08 - (108856)
" Celui-ci prend comme base l'album que beaucoup considèrent comme le meilleur du groupe, et l'étire de sorte à frôler les deux albums qui l'entourent,"
C'est bien trouvé comme phrase,c'est aussi mon impression.
Achat de l'année!



tarantino60
IP:88.121.42.109
Invité
Posté le: 31/08/2013 à 13h26 - (108857)
Pour ma pars, moi qui écoute en ce moment du techno death prog (Obsucra, Beyond Creation Necrophagist)techniquement parlant,je trouve le dernier Carcass un peu faible et sans prise de risque. Cependant la voix de Jeff Walker est toujours aussi bonne. Pour moi il manque sur cet album de l'émotion, un brin de folie, des mélodies plus prenantes et des solos plus long. 15/20

Payday
IP:78.226.21.232
Invité
Posté le: 31/08/2013 à 13h43 - (108858)

Je suis pile entre les 2 avis.

D'un coté je vois pas ce qu'on pourrait reprocher au groupe : musicalement ça envoi, le son est terrible et ça fait plaisir de les voir autant en forme, surtout comparé aux autres grands de l'époque qui se sont vautrés pour la plupart (Morbid Angel et son dernier album, Entombed sous appareil respiratoire après les départ d'Anderson puis Cederlund, Obituary qui se cherche un second souffle sans y arriver...).

D'un autre coté on a eu tellement de clones qui ont fait évolué le style pendant l'absence de Carcass qu'on en attendait forcément plus. Mais revenir à ce niveau est déjà une performance en soit (même si qualitativement on est quand même un cran en dessous d'Heartwork, des morceaux comme Death Certificate ou Heartwork n'ont pas d'équivalent sur cet album).

Le plus dur va être la suite, ils ont fait un bon comeback et maintenant il va falloir faire évoluer leur style, ça va pas être simple...

jfkool
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2013 à 14h46 - (108859)
@tarantino60 : Tu résumes parfaitement mon avis sur le disque avec ces 2 phrases :"la voix de Jeff Walker est toujours aussi bonne. Pour moi il manque sur cet album de l'émotion, un brin de folie, des mélodies plus prenantes et des solos plus long."

RunForestRun
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2013 à 15h43 - (108861)
@Tarantino 60: ah parce qu'il y a de l'émotion chez Obscura, Beyond Creation et Necrophagist maintenant ? S'cusez moi, je savais pas :-/
Je verserai une petite larmichette la prochaine fois que je m'en passerai un (absolument boulversifiant).

En plus "techniquement faible", c'est ridicule, compare ce qui est comparable, la musique de Carcass n'est pas du "brutalico-emotionelo-death-prog-pepito-technico-beurg-on-comprend-pas-ce-qui-est-joué metal". Compare ça avec "jeux interdits" pendant que tu y es.
Et aucun de ces mecs ne joue comme Bill Steer, désolé. La technique "je-joue-plus-vite-que-toi", ça en impressionne peut-être certains, mais d'autres cherchent autre chose chez un musicien...

Enfin bref, c'est ça la magie d'internet, on peut toujours y lire que la terre est plate ^_^

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2013 à 16h51 - (108863)
Je me dois encore d'écouter l'album plusieurs fois avant d'avoir un avis tranché mais il est clair que c'est le mix parfait de Necrotiscism et Heatwork. En tout cas, bienheureux de les entendre à nouveaux



raclettou
IP:82.226.143.173
Invité
Posté le: 31/08/2013 à 18h25 - (108864)
bien dit runforestrun! La technique on s'en branle! Obscura et compagnie, de la merde en boîte pour geek du metal! non mais sans déconner, de l'émotion chez ces putains de groupes, Mouarff!

Scumflesh
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2013 à 20h15 - (108866)
Attention quand même aux acheteurs:
Le morceau mis en avant par le label pour la promo est le plus rapide, et peut être le seul qui rappelle vraiment Necroticism (Pour le côté "dégueux"). Il n'est pas représentatif de l'ensemble du CD qui blaste beaucoup moins.

eyziel
IP:84.227.227.161
Invité
Posté le: 31/08/2013 à 20h20 - (108867)
raclettou, faudrait voir à pas aller trop loin ds les inepties non plus. Le Obscura je ne l'ai pas écouté mais le Beyond Creation surdéboite et contient beaucoup de passages à émotion. Je rajouterai que la technique est complètement mise au service de la technique sur ce disque. Parenthèse fermée.
Sinon je donnerai un avis lorsque j'aurai écouté l'album. Pour l'instant je laisse Colored Sands me retourner le cerveau à chaque écoute.

eyziel
IP:84.227.227.161
Invité
Posté le: 31/08/2013 à 20h22 - (108868)
service de la musique, pardon.

eyziel
IP:84.227.227.161
Invité
Posté le: 31/08/2013 à 20h23 - (108869)
service de la musique, pardon.

Mitch
IP:193.111.141.55
Invité
Posté le: 31/08/2013 à 20h42 - (108870)
Scumflesh: ce n'est pas le morceau le plus furieux, loin de là

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2013 à 20h58 - (108871)
oui Scumflesh, si tu parles de "Captive Bolt Pistol" (ou même de l'autre dévoilé il y a quelques jours), les deux premiers morceaux hors intro bourrent quand même pas mal. ensuite c'est plus ou moins mélodique... je dirai que le second extrait est plus dans la "moyenne".

Scumflesh
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2013 à 21h07 - (108872)
@Mitch: Après avoir écouté "Captive bolt pistol" je m'attendais à un album pas mal, avec quand même des riffs assez bizarres/ morbides dans le style Necroticism (Voir peut être Symphonies).
Mais aprés avoir écouté l'album quelques fois, ben non, c'est le seul riff "morbide" qui m'a fait tilt. Le reste fait plus Heartwork dans l'esprit... Même quand c'est rapide ou que ça blaste, le feeling reste bien plus proche de Heartwork... Après c'est pas forcément mauvais, mais ça ne m'intéresse pas (Heartwork je n'écoute plus depuis longtemps)

pokemonslaughter
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2013 à 21h52 - (108873)
moi je le trouve très bon... le morceau sur le sampler decibel est excellent aussi.

mais suis je le seul à y trouver une énorme influ megadeth dessus ? je savais le steer fan de NWOBHM mais pas forcément du groupe américain...

pr le mix necroticism/heartwork, c'ets vrai mais moi je ne retrouve aucunement l'atmosphère dégueu de necroticism, ce surgical steel est clairement l'album qu'aurai du etre swansong je crois (qui n'est pas si mauvais d'ailleurs)

Scumflesh
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2013 à 22h06 - (108874)
Poky: Pas entendu d'influ Megadeth, mais après du heavy/ gros son/ un peu thrashy, ça s'en rapproche assez vite, non?

Je crois que les gens font référence à Necroticism pour son côté plus clean/ catchy, par pour le côté dégueux.

M'en vais réécouter le Peel sessions!!! ;-)

tarantino60
IP:88.121.42.109
Invité
Posté le: 31/08/2013 à 23h21 - (108875)
A Runforestrun, dommage que tes oreilles ne sachent pas reconnaitre la bonne musique...

Rahahaaz
IP:88.185.109.1
Invité
Posté le: 01/09/2013 à 11h32 - (108879)
Un très bon album, dont le seul défaut majeur est de ne rien amener de nouveau à la discographie de Carcass (qui n'avait jamais auparavant sorti deux fois le même disque).
"Surgical Steel" n'est fait que de recettes connues, mais celles-ci sont tellement éprouvées que le résultat est forcément très au-dessus du lot.
15/20

pokemonslaughter
Membre enregistré
Posté le: 01/09/2013 à 11h46 - (108880)
moi je le trouve très bon... le morceau sur le sampler decibel est excellent aussi.

mais suis je le seul à y trouver une énorme influ megadeth dessus ? je savais le steer fan de NWOBHM mais pas forcément du groupe américain...

pr le mix necroticism/heartwork, c'ets vrai mais moi je ne retrouve aucunement l'atmosphère dégueu de necroticism, ce surgical steel est clairement l'album qu'aurai du etre swansong je crois (qui n'est pas si mauvais d'ailleurs)

^^
IP:193.111.141.55
Invité
Posté le: 01/09/2013 à 15h18 - (108882)
pokemon: le meme post le jour d'après ?

Ivan Grozny
Membre enregistré
Posté le: 01/09/2013 à 17h32 - (108884)
Est-ce que ce disque est déjà sorti ? Je débarque...

diesirae
Membre enregistré
Posté le: 02/09/2013 à 10h53 - (108891)
Pour moi, ça vaut la moyenne des 2 notes données plus haut et c'est pas vraiment un Heartwork 2, il y a quand même autre chose. Je suis vraiment d'accord concernant la remarque de stick sur la drums et la prod , je pense pareil.

@Zesnake : on dit pas " c'est qui qui "

canibool
IP:82.249.157.49
Invité
Posté le: 04/09/2013 à 00h52 - (108910)
necroticism est fade???????

nan mais ça va pas la tête?????


tu vas m'écouter pedigree butchery 20 fois pour la semaine prochaine!!!!! non de dieu!!!!

donc j'ai plus qu'à l'acheter en fait... bien bien...
j'aime bien heartwork... beaucoup même... mais pas assez pour que ça me gâche le plaisir

steer a quelque part raison. les groupes d'aujourd'hui de font plus de riffs. les siens me paraissent tellement inaccessible de perfection...

canibool
IP:82.249.157.49
Invité
Posté le: 04/09/2013 à 02h25 - (108911)
ayé craqué... écouté. j'aime bien!

bon cette histoire de pompage d'heartwork va falloir arrêter. il ressemble mais putin y'a tout un tas de différences merde!

c'est le même style quoi. c'est du melodeath avec des blastbeats de temps à autre. après faut pas pousser mémé dans les orties... il ne s'agit pas d'un heartwork bis.

pas mal de choses me font penser à swansong d'ailleurs (que j'apprécie beaucoup). presque jamais à necroticism (et tant mieux car celui-ci est tellement haut dans mon estime...)




canibool
IP:82.249.157.49
Invité
Posté le: 04/09/2013 à 02h30 - (108912)
par contre, comme la première kro l'a déjà souligné... le batteur est loin du feeling de ken owen. Du coup, le groupe sonne moins groovy qu'avant. ça se sent sur certains riffs lourds... ya un truc qui manque.

Napalm06
IP:37.161.83.188
Invité
Posté le: 06/09/2013 à 11h34 - (108946)
Un pur chef d'œuvre, merci Carcass pour ce retour!

6trouille
IP:88.162.147.74
Invité
Posté le: 07/09/2013 à 01h47 - (108952)
Il est sorti ce disque ???????????

Aftershock
IP:92.148.229.107
Invité
Posté le: 10/09/2013 à 20h01 - (108986)
Toujours les mêmes bouses :

- si c'est trop proche de ce qui a été fait avant, c'est nul, ils ne sont pas capables de se renouveler (mais ca vaut pas pour les anciens albums, parce que par principe "c'était mieux avant", et plus c'est rare, mieux c'est, à la Scumflesh !

- si c'est trop loin, c'est nul, ils régressent (cf Swansong)

Retournez mater l'eurovision, là au moins vous pourrez vous pignoler :-)))

Slayergod
Membre enregistré
Posté le: 10/09/2013 à 23h11 - (108987)
Cet album est une boucherie (ça c'est fait!). Impressionnant d'autant plus que je viens de réécouter heartwork il y a peu. Tout est en place au millimètre mais Carcass sait avant tout faire des chansons sans nous saouler avec la technique qui est bien là y a rien à dire. Les solos, les riffs, la voix les compos parfaites et ultra aboutis : album de l'année pour moi pour le moment sans conteste.

Slayergod
Membre enregistré
Posté le: 11/09/2013 à 10h15 - (108988)
"abouties" fallait lire

Crasscar
IP:109.223.57.73
Invité
Posté le: 19/09/2013 à 16h40 - (109134)
Cet album défonce tout ce qui a pu sortir ces dernières années en matière de death mélodique!


Pas mieux, superbe disque quoiqu'en disent les rageux!

Swervedriver
IP:82.216.25.81
Invité
Posté le: 20/09/2013 à 21h26 - (109169)
Ce disque est trop cool! Ça se bonifie avec plusieurs écoutes en plus.


Dittohead
IP:90.32.119.111
Invité
Posté le: 21/09/2013 à 12h38 - (109172)
Je n' attendais rien de ce retour, du coup j'ai été agréablement surpris de la qualité ce cet album. Toutefois, après plusieurs écoutes, je le trouve bon sans plus, loin des Necrotiscism et heartwork... une impression de déjà entendu, et un album compact sans véritable hit à part Thrashers abattoir... l'agressivité des début est bien loin. Je reste finalement sur ma faim.

Bertrand
Membre enregistré
Posté le: 23/09/2013 à 13h33 - (109194)
"tous les jeunes groupes qui (...) ne savent plus composer de bons riffs, et se contentent de notes collées sur des motifs rythmiques"

Il a dit ça Bill Steer ? Sans généraliser, je lui donnerait bien raison.

Bon, il est sorti ce skeud au fait ? Il me le faut , vos chro m'ont donné envie de pousser la curiosité !

Bertrand
Membre enregistré
Posté le: 23/09/2013 à 13h36 - (109195)
Ah oui, d'après Amazon -(même sur Nuclear Blast j'ai pas trouvé la date) ils annonçaient le 16 septembre 2013.

jean-francois
Membre enregistré
Posté le: 29/09/2013 à 10h34 - (109301)
2 chroniques longues mais pas grand chose sur le contenu, dommage.
allez zou comme au bon vieux temps, se procurer le skeud et se faire un avis.

schrissse
Membre enregistré
Posté le: 01/10/2013 à 22h46 - (109326)
Assez d'accord avec ze snake : ce disque n'est pas une bouse. Il y a de plutot bons morceaux (cadaver pouch conveyor system) et d'autres tres swansong (the granulating dark satanic mills). Un minimum syndical avec un certain plus. En tout cas pour une fois le batteur joue carré. Par contre les noms des morceaux sont toujours aussi hallucinants.
14/20 pas moins pas plus.



RBD
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2013 à 20h54 - (109347)
Après une demi-douzaine d'auditions, je penche plus du côté du Serpent alors que je suis pourtant plus fan de la période Grind.
L'inspiration mélodique et le son se rapprochent clairement de "Heartwork", mais sans les compos classiques et lisibles qui rendaient les deux derniers albums vite accessibles.
Là, on me rétorquera que sur "Necroticism" que je vénère tant ce sont justement des compos complexes et peu immédiates qui sont développées à l'instar de ce "Surgical Steel". Mais il manque à ce nouveau disque l'obscurité macabre caractérisant le divin troisième album.

Alors reste un bon disque de Death mélodique un peu plus dense que la norme, pondu par une légende ressuscitée. C'est plaisant à écouter, à défaut de tout remettre en question.

Je préfère mettre un 3/5 sévère.



zd
IP:81.252.108.67
Invité
Posté le: 03/10/2013 à 10h45 - (109350)
Perso, très bon album de Carcass. A quoi fallait-il s'attendre 20 après ? Moi je n'attendais rien, et je ne suis donc absolument pas déçu bien au contraire !

Par ailleurs, ça me gonfle de lire systématiquement que Heartwork est le chef d'oeuvre de Carcass. Faux ! Si l'album a de grosses qualités, il a aussi un côté facile d'accès qui m'avait beaucoup déçu à l'époque. Surtout après la giga claque "Necrotisism".

Godefroid
IP:81.14.66.99
Invité
Posté le: 07/10/2013 à 19h04 - (109409)
On est pas devant un chef d'œuvre mais cet album fait vraiment plaisir.
On y retrouve 50% de necroticism, 30% d'heartwork et 20% de swansong avec un son actuel (merci le nouveau batteur).
Ce melange dessert l'album car il ne donne pas une ambiance propre et singuliere (comme sur necro ou heartwok).
Qui sait, le prochain donnera naissance a un nouveau style metal tambien

Bernard
Membre enregistré
Posté le: 08/10/2013 à 13h48 - (109421)
Rien que pour la triplette "Thrasher's Abattoir", "Noncompliance to ASTM F 899-12 Standard" et "Captive Bolt Pistol" (avec mention spéciale pour le deuxième) ça valait le coup d'attendre!

Guy Bole
IP:89.246.238.90
Invité
Posté le: 09/10/2013 à 13h15 - (109432)
D´habitude je suis pas très porté sur les étiquettes mais là je dirais que c´est un excellent album... de Thrash!

Black comedon
IP:81.246.44.244
Invité
Posté le: 23/10/2013 à 17h42 - (109608)
Quasi 2 mois plus tard, cet album n'est pas un feu de paille et plus les écoute s'accumulent plus la comparaison avec ses illustres ancêtres me parait une erreur...

Carcass est de retour, et je ne vois pas quel groupe a pu le faire avec autant de panache...



kevr
IP:82.229.150.89
Invité
Posté le: 06/03/2014 à 20h20 - (111251)
Honnêtement, je suis fan de Carcass depuis la première heure et je trouve qu'ils sontau top sur cet album, pour moi il est déja culte! Même supérieur à Heartwork et Swansong..

Kairos
IP:86.220.242.76
Invité
Posté le: 26/03/2014 à 09h22 - (111500)
Magistral,
plus je l'écoute, plus je prend mon pied. de loin le comeback le plus réussi.
c'est sur que cette fois, ils ne réinventent rien, mais quelle leçon de metal extrême!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker