CALADAN BROOD - Echoes Of Battle (Northern Silence/Season of Mist) - 18/03/2013 @ 08h09
CALADAN BROOD est un groupe américain originaire de Salt Lake City et existant depuis 2008. Le nom du groupe vient d’un maître de guerre du même nom, figurant dans la série « Le Livre malazéen des glorieux défunts » de Steven Erikson. Avec un thème si épique et une pochette épique aussi, inutile de préciser que nous avons avoir droit à une musique particulièrement épique avec Echoes Of Battle, premier album du duo Shield Anvil - Mortal Sword (du pseudo de compétition dites-donc) sans passer par la case démo, sorti par Northern Silence Productions.

En scrutant la tracklist, le programme est donné d’emblée : 6 morceaux, 71 minutes. Autant dire que CALADAN BROOD va respirer l’epicness au sein de compositions s’étalant sur plus de 9 minutes à chaque fois. Echoes Of Battle œuvre donc dans un Black atmosphérique très épique, mettant à l’honneur les claviers aux diverses sonorités médiévales, l’alternance entre un chant Black assez grim et un excellent chant clair, et une production féérique au grain de guitares particulier et au son de batterie qui résonne comme un écho. Un écho de batailles, un hymne aux champs de guerre médiévaux dans un esprit bien évidemment heroic-fantasy, c’est bien que va nous proposer CALADAN BROOD avec cet album qui respire le dépaysement à chaque minute, nous emmenant dans un monde lointain où les vastes paysages colorés à perte de vue sont légion, peuplés par diverses créatures fanstastiques.

Echoes Of Battle s’ouvre par "City of Azure Fire" et sa sublime intro au piano. Les riffs mélodiques et breaks atmosphériques à grand renfort de nappes de claviers s’enchaînent alors très vite, dans un rythme très soutenu qui fait toute la force des compositions prenantes de CALADAN BROOD. Le voyage commence et on se laisse transporter par le souffle épique constant et ses magnifiques passages en chant clair très maîtrisés. Certaines montées mélodiques de ce premier morceau sont tout à fait splendides, notamment le final. "Echoes of Battle", (relativement) plus dynamique et bardé de trémolos, se pose comme l’hymne de CALADAN BROOD avec sa mélodie principale tout bonnement excellente, celle que l’on va siffler sous la douche ou dans les transports en commun pendant des mois. "Wild Autumn Wind" est la plage la plus atmosphérique et lumineuse de Echoes Of Battle et nous offre des passages carrément poignants. Le voyage continue ensuite avec des morceaux moins marquants, mais toujours de qualité dans un Black délicieusement épique. Le passage central et les 4 dernières minutes de "To Walk the Ashes of Dead Empires" sont d’une puissance épique rare, "A Voice Born of Stone and Dust" est légèrement plus martial avec un chant Black plus agressif même si la seconde partie du morceau est plus douce (et agrémentée d’un solo heavy inattendu !), et les 15 minutes fleuves de "Book of the Fallen" vont magnifiquement clôturer Echoes Of Battle avec des chœurs et un refrain génialissime, en plus des montées toujours ultra-épiques.

Néanmoins avec ses 71 minutes, ce monstre de Black atmosphérique souffre bien évidemment de quelques longueurs. Les sonorités médiévales peuvent paraître kitsch, le chant Black un peu trop convenu et sans personnalité, mais tout ceci fait partie de l’ambiance et pour ce genre de Metal épique, c’est surtout l’ambiance qui compte. Et de ce point de vue CALADAN BROOD fait mouche. La longueur des compositions et le grain particulier de production ne rend pas Echoes Of Battle très accessible, mais ce disque est une réussite en son genre avec de nombreux moments de grâce, de passages prenants et touchants, et surtout un chant clair de toute beauté qui aurait mérité d’être encore plus en vue. Avec ce premier album, CALADAN BROOD fait son entrée dans l’univers particulier du Black épique avec concept d’heroic-fantasy avec brio, et même si tout n’est pas encore parfait, Echoes Of Battle garantit un voyage musical féérique de qualité.



- Eh mec, t’as pas l’impression d’avoir oublié quelque chose ?
- De quoi ? j’ai fait ma chro le plus normalement du monde en décrivant l’album et ses qualités, je n’ai pas l’impression d’avoir loupé quoi que ce soit…
- Ça te ferait pas penser à un certain groupe autrichien qui parle de l’œuvre de Tolkien par hasard ?
- SUMMONING ? Ah tout à fait mais ma bonne dame, il paraît que c’est tabou de comparer CALADAN BROOD à SUMMONING, car ils ont pas le même thème et tout et tout… Et puis bon ce débat sur « c’que du sous-Summoning de toute façon » est stérile au possible et je ne voudrais pas avoir à troller sur le purisme du métalleux. Bon j’y viens tout de même…

Oui, CALADAN BROOD donne dans le SUMMONING worship à quasiment 100%. Les claviers, les longs morceaux, l’ambiance « Seigneur des Anneaux », le chant Black, les riffs, la production, l’écho de batterie, le visuel, le fait que ça soit un duo de multi-instrumentistes… oui oui, tout y est. CALADAN BROOD s’ajoute bien à la liste des clones plus ou moins remarqués comme KINSTRIFE & BLOOD, L’ORDRE DU TEMPLE ou encore ELFFOR, mais… cela ne fait pas baisser la qualité intrinsèque de Echoes Of Battle, loin s’en faut. CALADAN BROOD a trouvé ici l’équilibre entre différentes périodes de SUMMONING, notamment Dol Guldur, Stronghold et Oath Bound. Les sonorités épiques et médiévales sont bien plus variées, le chant clair est véritablement un plus par rapport au chant hurlé de Protector, les mélodies sont différentes et les américains nous gratifient de solos… Si nous sommes bien dans le clonage du style SUMMONING, CALADAN BROOD a quand même quelques arguments pour lui. Et surtout, j’ai envie de dire tout simplement, Echoes Of Battle est un très bon album dans le style SUMMONING. Du Black atmosphérique über-épique aux accents médiévaux, c’est avant tout ceci même si le duo autrichien a popularisé le style. Il n’en est pas le dépositaire exclusif pour autant… Bref, on peut tout à fait trouver que CALADAN BROOD fait du SUMMONING en moins bien, ce qui est subjectif et que je peux tout à fait comprendre, mais il ne faut pas être sectaire et tout de même donner sa chance au duo américain, honnête dans sa musique mais peut-être pas dans sa démarche hélas. On a vu pire comme « plagiat », et pour moi Echoes Of Battle est un album de qualité. De pur SUMMONING-Metal, mais de qualité quand même. Puis de toute façon, si ça ne vous sied guère, Old Mornings Dawn arrive bientôt… mais va devoir rivaliser avec un Echoes Of Battle plutôt réussi.

http://www.facebook.com/caladanbroodofficial - 236 visite(s)

Bandcamp - 174 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 14197




Auteur
Commentaire
Nightwanderer
Membre enregistré
Posté le: 18/03/2013 à 10h09 - (106562)
Je suis complètement d'accord avec la chro.
Et je dirais même plus, au risque d'en faire hurler certains, que cet album est meilleur que Oath Bound de Summoning.
J'espère de tout coeur être transporté par le prochain Summoning à venir et qu'il surpasse cet Album de Caladan Brood.
En tout cas cet Echoes of Battle m'a bien plu et devant une productivité pas énorme de nos chers Protector et Silenius ça me fait patienter jusqu'au prochain.



Ennemie
IP:85.69.91.246
Invité
Posté le: 18/03/2013 à 12h07 - (106565)
Hâte de recevoir le mien. Très bon groupe, n'en déplaise à certains.

Tony
IP:81.246.240.141
Invité
Posté le: 18/03/2013 à 14h50 - (106570)
Très bon album malgré quelques longueurs. L'artwork de la version A5 est également magnifique. Et vivement le prochain Summoning.

panzerfaust
IP:81.13.250.154
Invité
Posté le: 18/03/2013 à 18h36 - (106574)
bon je lui ai donné une chance. Désolé mais j'y retrouve pas la tristesse de summoning. certes c'est épique et les voix claires sont bien torchées, mais loin d'un summoning en termes d'ambiances sombres! bref, bon album néanmoins...

zozo
Membre enregistré
Posté le: 20/03/2013 à 03h23 - (106594)
Je suis comme tout le monde, je trouve cela plutôt bon à défaut d'adhérer à qui-vous-savez, même si selon moi, il y a une petite différence au niveau des arrangements des claviers qui sonnent, ce qui est plutôt une bonne chose, plus BO et moins d'obédience classique...

iormungand
Membre enregistré
Posté le: 05/04/2013 à 10h57 - (106815)
En fait ce cd est bon, mais il souffre d'un problème: c'est du digéré de summoning recraché auquel on a ajouté des éléments autres (voix claire- qui ne passe pas du tout chez moi, solos). Mais surtout, et je rejoins certains, le souffle épique manque, c'est propret, bien joué, bien produit, mais au final assez vide. Il manque également les accélérations de l'époque minas morgul à laquelle caladan brood semble plutot se tourner.
En fait, c'est un cd pour ceux qui n'ont jamais écouté summoning, car pour moi, summoning est intouchable dans le genre, et cd de caladan brood en est une preuve. Ceci dit, je suis un peu dur là, car ça s'écoute très bien, malgré quelques longueurs. Mais l'ombre de summoning plane trop largement sur ce disque.



Hugin
IP:195.132.60.62
Invité
Posté le: 20/04/2013 à 15h56 - (107087)
je partage également l'avis général: un excellent album, très proche de Summoning, et alors? Il y a plein de groupes de thrash, de death, de heavy, très proches les uns des autres, et ça n'empêche pas de les apprécier chacun à leur juste valeur. Ici, franchement, je trouve une spontanéité que Summoning a un peu perdu sur Oath bound (même si j'adore cet album). Si Echoes... avait été un album de Summoning, les critiques auraient été dithyrambiques. Alors elles méritent de l'être pour Caladan Brood, même si, contrairement aux maîtres autrichiens, ils n'ont pas créé un genre nouveau. Salut à tous!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker