BY ANY MEANS - Built On Respect (Save Your Scene/Code7) - 03/09/2012 @ 09h14
Quand on cause hardcore, on pense souvent « Belgique » ou « Etats Unis » voire « Amérique du Sud ». Mais le premier mot qui nous vient à l’esprit n’est certainement pas « Irlande » et pourtant on trouve des gros bras là-bas aussi, paumés entre les moutons, les pintes, les ivrognes et les supporters du Celtic. Effectivement, après Cold Warl, le All Out War local, c’est au tour de BY ANY MEANS de venir tenter de faire parler la poudre et de démontrer que l’Irlande ne se résume pas à U2, Sinead O’Coonor et Les Cranberries. Ouais, je l’avoue bien volontiers et sans honte, cette courte introduction est un vaste assemblage de clichés et autres images d’Epinal sur l’Irlande et ses vertes vallées. Mais c’est fait exprès, pour rester dans le ton de l’album qui lui aussi enquille les clichés. Mais sur le hardcore. Le patronyme du groupe et le titre de l’album, « Built On Respect », auraient dû vous mettre la puce à l’oreille pourtant.

BY ANY MEANS tape donc dans le hardcore musclé, tough guy, et mid-tempo assez classique. Du hardcore de gros bras pour les gros bras. « A l’américaine » serais-je tenté de dire. Métallisé juste ce qu’il faut à la Hatebreed, avec une petite touche crossover à la Biohazard des débuts, les Irlandais n’y vont pas par quatre chemins et ne font pas dans la dentelle. C’est déjà entendu plein de fois mais et alors on s’en fout non ? Ben oui et non. Oui parce que c’est le cas de beaucoup de groupes de hardcore adorés et respectés. Non parce que quand t’entends ça pour la trouzemillième fois, il te faut quand même une petit quelque chose pour accrocher l’oreille sans quoi tu décroches rapidement. Et ici, ça manque cruellement. Tout est déjà vu et entendu : musique, paroles, imageries… Au niveau des titres ça donne « Built On Respect », « Hardcore Pride », « Life Support », « By Any Means »… Rick Ta Life sort de ce corps. Au niveau de la musique c’est pareil. Du riff lourd, de la moshpart grasse, une section rythmique de bulldozer, des chœurs de hooligans et une voix de pitbull. Tout ça pendant onze morceaux. Pas une once d’originalité, de la puissance, un son massif mais pas trop moderne, un peu étouffé à l’ancienne et une ambiance générale basse du front. Même les samples sont déjà entendus. Ici, l’album s’ouvre sur un sample de Matrix rendu légendaire chez les fans de hardcore, il ya plus de douze ans déjà, par Reprisal sur le cultissime « Boundless Human Stupidity ». A croire qu’ils le font exprès ma parole.

Il y a de bonnes choses sur cet album. Musicalement c’est hyper efficace, sans concessions et dans ta face. Les riffs ne sont pas mauvais, on trouve même une petite touche punk sur « Using Both Hands ». On headbangue et balance ses bras dans tous les sens sur un « Life Support » 100% new-yorkais, on envoie des coups de latte dans le vide sur « Your Weakness» qui respire le Lionheart à pleins poumons. J’avais prévenu on n’est pas la pour faire dans la poésie et la finesse. Sur le coup ça passe vraiment bien, ça rentre tout seul, comme papa dans maman. Mais après ? Ben après plus rien. Une fois l’album terminé il n’en reste rien, pas une miette, pas une note, pas un riff, pas une moshpart. A la limite on se demande même si on l’a vraiment écouté. L’avantage c’est qu’à chaque fois, on a l’impression de redécouvrir un nouveau truc. Qu’on a déjà entendu certes mais sans plus. «Built On Respect » ne parvint pas à se démarquer et à marquer les esprits car beaucoup trop générique. Sur le coup ça s’écoute sans déplaisir mais c’est tout. Du hardcore fast food, ça se mange, se digère et s’oublie aussitôt.

Built On Respect - 119 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 10/20 | Nb de lectures : 11055




Auteur
Commentaire
matthew_hopkins
Membre enregistré
Posté le: 03/09/2012 à 12h52 - (103516)
Supporters du Celtic ? en Irlande ?

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 03/09/2012 à 17h07 - (103521)
Tout à fait, une grosse partie des supporters du Celtic viennent d'Irlande, y'a plus de drapeau irlandais que de drapeau écossais dans les tribunes. Le Club a été fondé par des irlandais.


Bono
IP:88.179.76.127
Invité
Posté le: 05/09/2012 à 07h05 - (103556)
Pour avoir vécu en Irlande, ils s'en cognent un peu du Celtic j'ai l'impression (les supporters du Celtic c'est plutôt des ecossais d'origine Irlandaise).
En foot ils vont plutôt suivre la Premier League (Man U & Co).

Ils ont égalemment les sports gaelliques, Foot et Hurling, un joyeux bordel dont ils sont très friands.
Et bien sur le rugby, avec Leinster et Munster qui ont beaucoup de supporters...

Voila voila, sinon By Any Means c'est pas mal mais rien d'original. Après vu la quasi inexistance de scène HxC dans ce pays c'est quand même un bel effort.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker