BURNING THE PROSPECT - No Great Design (Feto/La Baleine) - 17/08/2009 @ 08h15
BURNING THE PROSPECT. Comme son nom à tri-composants "verbe à l'infinitif/sujet/nom" ne l'indique pas, n'est pas un groupe de gruikcore à t-shirts éradicateurs d'épileptiques. Et nous vient de Boston mais pas DU Boston, juste de la ville anglaise du même nom.

Nos quatre jeunes jouvenceaux ont été fraîchement recueillis par Feto Records, propriété de Shane Embury et de Mick Kenney d'ANAAL NATHRAKH (chapeautant également la production), qui n'ont jamais caché leurs affinités pour les crusteries en tout genre (voir quelques uns de leurs 7839 projets parallèles, VENOMOUS CONCEPT pour le premier, MISTRESS ou le tout frais FUKPIG - symphocrustblack ouais ouais - pour le second). Et en résulte ce "No Great Design", premier glaviot à grande échelle qui se retrouve gonflé au passage des cinq titres de la démo du groupe.

Au menu: cavalcades crusts à la DISFEAR montées sur beuglantes et riffs CURSEDiens. Comme assez souvent, ça manque de plans marquants mais la différence avec leurs aînés se fera dans la prod', très ample et dense, rapprochant le quintet des fulgurances de WILL HAVEN. Et gagnent ainsi en profondeur, mais y perdent également grandement en corrosion, rendant le son des gratounettes bien trop limpide pour compter égratigner nos esgourdes en bonne et dûe forme.

Quelques gros relents de post hardcore épais donc, puisque l'on y décèlera également un petit côté AMEN RA version D-beat, ça joue pas dans la même cour niveau noirceur/désespoir/claustrophobie (toujours ce son pas assez rapeux), mais le feeling dégagé est parfois proche. Y'a une grosse influ SUPERJOINT RITUAL aussi, mais ça c'est juste pour la faculté à tenir un album entier avec trois accords et deux breaks différents. Ne pas savoir bien bâtir ses compos, quand on a pour sigle B.T.P, c'est un peu les glandes non? 16 fois le même titre, le gros point noir de cet album.

Du Cursed-core, et pas tellement plus encore, voilà ce que l'on retiendra de ce premier essai. Reste qu'à l'instar de leurs compatriotes de TORTUGA pour les BOTCH-eries, si la relecture des écrits sacrés faite par BURNING THE PROSPECT se révèle plutôt scolaire, la sincérité et le côté très limpide de leur bordel fait de "No Great Design" une série B de qualité, balancée sans aucune illusion mais avec un gros paquet de conviction. L'essentiel est là, et ils le disent eux-même: "This band has always been more about friends than just a band."

MS Burning The Prospect - 254 téléchargements


Rédigé par : Crown_Me | 13/20 | Nb de lectures : 10035




Auteur
Commentaire
gulo gulo
IP:217.115.163.87
Invité
Posté le: 17/08/2009 à 09h26 - (74260)
ça se tente, j'imagine ;
du Amenra qui débite ça peut le faire, et puis au diable cette foutue course au pseudo son crade ;
on verra ce soir

DARK RABBIT
Membre enregistré
Posté le: 17/08/2009 à 12h00 - (74267)
En tout cas pochette somptueuse !!!

juj
Membre enregistré
Posté le: 18/08/2009 à 13h36 - (74294)
bon bah en fait non

Vision Of Beuh
Membre enregistré
Posté le: 19/08/2009 à 02h22 - (74310)
"Ne pas savoir bien bâtir ses compos, quand on a pour sigle B.T.P, c'est un peu les glandes non?
=> Jolie celle la :D

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker