BURNING FLESH - New Chaos Order (Great Dane) - 21/05/2014 @ 08h24
On est peu tous comme des gosses, au final.
Un nouvel album, un groupe qu’on ne connait que de nom, et on se retrouve face à un paquet cadeau qu’on ouvre lentement, dans l’espoir d’une surprise agréable.

L’enclenchement de la lecture de l’album s’apparente au dernier morceau de papier cadeau plastifié que l’on arrache fébrilement. Fébriles sont les premières secondes d’écoutes, qui vont apporter, déjà, une première sensation qui ne trompe rarement. Pas un avis tranché, loin de là, mais un premier ressenti, une idée, une émotion.

Les premiers décibels de "New Chaos Order" m’ont apporté cette douce et agréable sensation de surprise, tel le petit paquet cadeau auquel on ne s’attendait pas. Pas le truc de fou qui retient toute notre attention, mais, tout de même, une surprise agréable, un bon moment non prévu...

Originaire de Suisse et France, les suisses de BURNING FLESH, qui viennent de recruter Mulk (SEDATIVE) comme nouveau chanteur, nous proposent de découvrir leur second album, "New Chaos Order" (après ‘Unconcious deformity’ en 2009). Et qui constitue une agréable surprise, donc.
BURNING FLESH œuvre dans un Death Metal ultra percutant. Le genre de Death Metal brutal qui s’inspire autant de la scène européenne qu’américaine, qui s’approprie certains gimmicks pour les retravailler et les agrémenter à sa sauce. Le genre de Death qui manie violence et groove avec une certaine agilité.

"New Chaos Order" me fait grandement penser aux (excellents) bordelais d’AD PATRES, histoire d’illustrer mes propos. L’imbrication des blast-beats et des breaks est judicieuse, la violence étant toujours cadrée par le groove – ou peut-être est-ce l’inverse...
Point de titre mou ou chiant, point de violence bête et méchante. BURNING FLESH cultive le goût de la chose, le goût de la chose bien faite, le beau geste, qui nous aide à être séduits. Et cela passe par une maîtrise rythmique intelligente, faite de violence et de Mid-tempos irrésistibles.

Le chant est grave, growlé, mais jamais brouillon. Pas de gruik ou de breebree, juste des vrais growls, caverneux et intelligibles. Ponctués de quelques hurlements aigus, qu’à titre personnel je n’apprécie pas des masses.

BURNING FLESH ne se prend pas la tête, et envoie le pâté. Son Death Metal, sans finesse ni subtilité, est porté par des leads et des riffs assez simples, évoquant VADER ou CANNIBAL CORPSE. Mais avec une pointe d’audace, et un résultat qui, encore une fois, rappelle Ad Patres ou leurs compatriotes de DARKRISE.
Des lignes mélodiques sont réparties au fil de l'album, via des riffs qui lorgnent parfois vers le black ; en conséquence à cette bonne idée, des titres plus variés, catchy et surtout avec leur propre identité parsèment l’album.

Dynamique, la gestion des rythmes met en avant une efficacité furieuse. Sans jamais abuser de l'un ou l'autre de ses qualifiants, BURNING FLESH semble avoir trouvé une sorte d'équilibre intéressant. Tour à tour brutal, mélodique, rapide ou tempéré, le groupe maîtrise l'art de distribuer des torgnoles.

L’album est malheureusement un peu trop répétitif ; cela étant autant imputable à la durée de l’album qu’au style pratiqué, un peu trop redondant sur la longueur.
Oui, il subsiste un peu de réticences, essentiellement causées par l'absence réelle de personnalité du groupe. Une fois l'album digéré et assimilé, on sent qu’il manque en effet ce petit plus, cette âme particulière dont émane certains albums. Sans que cela ne soit cependant préjudiciable, car "New Chaos Order" reste diaboliquement puissant.

Au rayon des aspects mitigés, je retiens également le son de batterie, un peu trop synthétique (ou moderne, plutôt). Pas gênant, mais avec un son plus chaud, plus sec, je pense que l’album aurait gagné en force.
Le style, également, pourrait être peut être plus varié, ou aéré par des leads plus marquants, afin de dissiper la redondance que j’évoquais ci-dessous.
Je ne suis pas non plus fan du chant aigu, que je trouve trop en décalage avec l’aspect growlé. Mais c’est une pacotille…

La progression avec leur précédent album est impressionnante, tant dans le son et dans la maîtrise stylistique, que dans le résultat. Avec "New Chaos Order", BURNING FLESH a franchi un palier, indéniablement.
Et cet album est, sans conteste, une agréable petite surprise pour ma pomme ; ce type de surprise qui fait vraiment plaisir. En espérant que vous prendrez autant de plaisir que moi à découvrir "New Chaos Order"...




Rédigé par : ..::Ju::.. | 14,75/20 | Nb de lectures : 13308




Auteur
Commentaire
ennemi juré
IP:93.14.83.48
Invité
Posté le: 21/05/2014 à 09h23 - (112178)
Bonne découverte. Death ultra efficace et puissant comme j'aime, brutal avec une pointe de groove.

Devereaux
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 21/05/2014 à 12h31 - (112180)
Plutôt ridicule et daubesque dans le genre. Manque de folie. Pour les bas du front !

GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 24/05/2014 à 18h44 - (112264)
Mouais assez partagé, c'est assez linéaire et répétitif même si c'est rempli de bonnes intentions



Apocalypto
IP:81.62.70.99
Invité
Posté le: 30/05/2014 à 10h59 - (112322)
Musique pour bas du front? Ouais faut pas enfoncer le clou non plus.
C'est un bon album que j'ai apprécié dans son intégralité respectant les points fort de la musique death metal ce qui est très rare actuellement en france et ca poutre en live!
Un peu plus de folie dans les grattes certes rendrait l'ecoute encore meilleur que ce qu'elle l'est déja.
Vivement la suite!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker