BUKOWSKI - On the Rocks (Verycords) - 30/06/2015 @ 07h11
Continuer à proposer de la musique de qualité tout en "rafraîchissant" régulièrement en dégageant bien derrière les oreilles... tel semble la pe-cou définitivement choisie (et assumée) par nos quatre BUKOWSKI qui n'en finissent pas de m'étonner de par la pertinence de leur approche et le sérieux de leur démarche. Si l'amour est un chien de l'enfer, l'énergie est le sang de la musique de nos quatre franciliens énervés qui reviennent donc aujourd'hui avec un quatrième album plein de nerf et de mélodies. Bref, au sud de nulle part, on ne mange pas toujours le même sempiternel ragoût du septuagénaire. Et les BUKO le savent bien.

"Du Buko 2.0". C'est ainsi que le dossier de presse nomme l'essence qui fait toute la saveur de ce "On the rocks". En effet, même si BUKOWSKI a toujours œuvré dans le gros rock/metal sévèrement burné (et pas que...), on trouve sur chacun des albums une identité singulière qui le différencie des autres. A mon sens, "Amazing Grace" avait pour lui la fraîcheur et l'intensité d'un groupe qui défonce la porte d'entrée, "The midnight sons" venait confirmer la tendance tout en montrant que le groupe savait aussi varier ses assauts, "Hazardous Creatures" poussait dans le rouge la bourrinerie mélodique... et "On the rocks" donc revient aux fondamentaux binaires du groupe et aux échappées stylistiques sauvages.
Désormais parfaitement intégré au groupe, Fred Duquesne semble avoir posé sa patte sur les compostions du groupe puisqu'on trouve dans les riffs et les harmonies des subtilités assez inédites pour le groupe. Ajoutez à cela un nouveau batteur et la recette change donc assez logiquement de saveur. Mais que les cardiaques se rassurent et ne nous quittent pas tout de suite, BUKO n'a pas renié son passé. Ils n'arrivent peut être qu'à se souvenir de pas grand chose, mais c'est le petit plus qui fait toute la différence.
On retrouve toujours cette pêche, ce sens du refrain qui fait mouche, ces passages acoustiques nacrés, ces mélodies chaudes comme le soleil californien et ces références/clins d’œils qui font toujours plisser les commissures des lèvres.
Si certains passages sont parmi les plus agressifs qu'ait proposé le groupe (le couplet de "Scarecrow" est vraiment virulent) on en trouve d'autres plus vulnérables comme "Birth" ou du hit de stade ricain avec le très étonnant (et hyper addictif il faut l'avouer) "The beginning of the end". N'oubliant pas de taper quand il le faut, le groupe propose plusieurs "classiques" avec "Winter's master" (et un passage vocal hyper à propos du bassiste Julien Dottel), "Hearing Voices" et son refrain "à la BUKO" et "Vampire" qui ne manquera pas lui aussi de susciter des émules !
Surprises au niveau on notera l'hommage à RAGE AGAINST THE MACHINE avec la reprise du solo Whammy de "Killing in the name of" sur "White line", le coté très noisy de "Condor" qui fait sonner le groupe d'une manière totalement inédite et cette envie manifeste et palpable de revenir sur les terres qui ont vu naître le groupe, celle du blues et du Rock. Bref, ça s'écoute tout seul.

De la même manière que j'ai semé dans cette chro plusieurs titres de romans du vieux Hank, BUKOWSKI a été picorer dans ses influences et ses envies d'ailleurs pour nous proposer un album frais, à l'image de leur discographie. Toujours fidèles à leurs idéaux, BUKOWSKI ne semble définitivement pas prêt à donner dans la pignolade "power pop mes couilles". "Le rock ça colle au grolles" comme dirait l'autre...




Rédigé par : Pamalach | 15/20 | Nb de lectures : 9605




Auteur
Commentaire
h1n666
IP:92.162.230.202
Invité
Posté le: 30/06/2015 à 13h28 - (117140)
Chro sympa. Il y a une coquille "au niveau on notera", c'est pas méchant.Je me suis amusé à retrouver les titres cachés. J'ai vu plusieurs fois le groupe en live pour de bonnes prestations mais je n'ai rien en cd...par lequel je commence ?

gardian666
Membre enregistré
Posté le: 30/06/2015 à 22h16 - (117142)
Tu as les chroniques des 2 albums précédents sur la droite et "The Midnight Sons" est le mieux noté.
Perso c'est le seul que je connaisse vraiment et je le trouve aussi très bon.



paulo
IP:86.201.90.100
Invité
Posté le: 30/06/2015 à 23h23 - (117144)
Rock surproduit en plastique... Pas de personalité... C'est chiant...Et puis c'est tellement à l'opposé de tout ce que dégage les bouquins de charles bukowski que ça en devient completement ridicule...Un groupe de seconde zone de plus quoi...

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 01/07/2015 à 00h02 - (117145)
J'ai découvertBUKO avec ll'album précédent, que j'adore vraiment.
J'aime la simplicité assumée du groupe, qui a trouvé 1 superbe équilibre entre la force du Metal (surtout au niveau du son et de certaines rythmiques) et l'accessibilité des mélodies propres au Rock.

Comme le dit très bien Pam dans sa superbe kro, le groupe evolue légèrement tout en revenant à ses premiers amours. Cela donne 1 putain d'album à la fois très mélodieux et accessible, mais également puissant et frontal.
Perso, j'adhère!!



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker