BRUTAL REBIRTH - Death Row (Trendkill/Season Of Mist) - 16/11/2010 @ 08h20
On peut nourrir une certaine dose de scepticisme face à la vague de groupes de death à l'ancienne qui inondent les bacs et/ou les disques durs en réaction à l'évolution du genre. Une maturation qui a vu la dernière décennie concrétiser une musique plus véloce, plus technique, plus brutale ; en quelques mots une course à l'armement de destruction auditive qui semblera au choix jouissive ou un peu vaine. Pour autant, ceux dont le compteur musical s'est arrêté à la fin du siècle dernier peinent parfois à proposer autre chose qu'un hommage banal à ce death metal dit old-school dont de nombreux metalheads à la chevelure grisonnante nous rebattent les oreilles.
BRUTAL REBIRTH évolue précisément dans ce créneau délicat où la frontière entre sain enthousiasme et regrettable conformisme est fluctuante. Une écoute rapide confirme rapidement que les huit titres de leur second album « Death row » naviguent dans cet univers archi-codifié dont les figures imposées laissent a priori peu de place à la créativité. Par bonheur, on a ici affaire à des musiciens qui semblent avoir saisi une donnée essentielle à toute création artistique : le souffle.

Appelez ça comme vous voudrez, mais la principale qualité de cet album est d'utiliser sa trame sonore comme véhicule d'une courant tellurique puissant et primitif. De la première à la dernière note, tout n'est qu'infinies modulations d'un seul et même cri. BRUTAL REBIRTH ou la bande originale d'une respiration humaine ; des hurlements du nouveau-né arraché à sa matrice jusqu'aux râles du moribond. Un peu capillotracté comme point de vue? OK.
Mettons alors qu'il y a une formidable unité de ton sur l'album, tout s'enchaîne avec fluidité au point que le découpage en pistes devient négligeable. Chaque morceau se déploie sur une réjouissante variété de mouvements, de tempo, de textures qui ne rompt jamais la couleur générale de l'album. Que le rythme soit enlevé ou carrément nonchalant l'intensité ne faiblit jamais ; une paire de notes lugubres lâchées sur des grattes harmonisées ou un riff mid-tempo sous pesanteur 6,66G, tout participe du même geste. D'inspirations en exhalaisons, toujours ce souffle qui fait corps avec le nôtre. Encore trop abstrait? OK.

On retrouvera sans trop peiner chez BRUTAL REBIRTH de gros grumeaux des groupes qui les ont inspirés, de INCANTATION et sa crasseuse malfaisance à BOLT THROWER et ses ruades de caterpillar. On pourra aisément rajouter des touches de MORBID ANGEL, notamment sur « Symbols of hate » et son solo très azagthothien. Le projet n'en reste pas moins personnel tant le parrainage de ces grands anciens s'intègre dans une entité autonome. Une entité remaniée par son membre fondateur Rotpiet dans la région marseillaise avec des musiciens d'autres groupes du cru (CHARNIER, PESTE NOIRE, ALCEST, DIAMOND EYED PRINCESS) mais n'allez pas croire que leur musique est solaire. La rumeur est souterraine et le vent sépulcral dans la grande tradition dont se réclame dignement le groupe.

En parlant de savoir-faire, l'album a été enregistré par Neb Xort aux studios Drüdenhaus (ANOREXIA NERVOSA, TREPALIUM, COMO MUERTOS, BORGIA parmi tant d'autres) qui ressemblent de plus en plus à un bastion pour réfractaires aux disques surproduits et autres allergiques au grain artificiel. Chapeau bas pour le résultat obtenu qui conjugue matière, densité, bruit, attaque et lisibilité ; la prod de ce disque n'est pas le moindre de ses atouts.
Un mot enfin sur l'artwork du digipack qui a été confié à Blacksshark. Cette artiste, plus portée vers la photographie, livre ici une illustration aride et primitive très proche du travail d'un Chris Moyen, s'il était encore besoin de marquer l'ancrage artistique du groupe.

Brutal space - 269 téléchargements


Rédigé par : #Guillaume# | 16/20 | Nb de lectures : 14283




Auteur
Commentaire
..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 16/11/2010 à 10h24 - (88925)
Très cool ta kro, mon cher Gui !!
Limite, ça me donnerai presque envie (alors que je ne suis pas un grand fan des influences citées).
... mais, depuis quand tu écoutes du Death d'abord ....?
;)



djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 16/11/2010 à 11h05 - (88928)
En train d'écouter le myspace, je m'attendais à du bon death old-school, et en fait c'est carrément excellent. Rien de très nouveau mais c'est hyper bien foutu, la voix bute bien, ça joue, ça en fait assez mais pas trop, les riffs sont bons, le batteur groove et blaste, et la prod est excellente.



Paulo
Membre enregistré
Posté le: 16/11/2010 à 12h59 - (88937)
putain c'est excellent

pyofan
Membre enregistré
Posté le: 16/11/2010 à 14h47 - (88948)
Superbe ! j'adore et j'adhère !



Diboli
Membre enregistré
Posté le: 16/11/2010 à 14h54 - (88949)
Exellent album, ce groupe déchire !!!



LUIS
IP:78.235.244.4
Invité
Posté le: 16/11/2010 à 19h16 - (88956)
Putain super decouverte!!!

fab
IP:90.22.126.54
Invité
Posté le: 16/11/2010 à 21h19 - (88959)
"vague de groupes de death à l'ancienne qui inondent les bacs" faut pas déconner quand même .... y'a bien plus de sorties de metalcore et autres chiasses dans le genre que de true death metal .... Et brutal Rebirth -> Excellent !!! va t'on enfin avoir une vraie scène death en france ?

caca ds la tajine
IP:195.132.182.227
Invité
Posté le: 17/11/2010 à 08h25 - (88963)
Belle analyse!
Cet album démonte bien!!!!
J'espère les revoir sur scène très vite...
Brutal Rebirth Rules!!!

regiclure de fiente
IP:88.171.74.231
Invité
Posté le: 17/11/2010 à 19h25 - (88986)
Ils passent à Nimes ce week end avec Macabre, j'y serais, oh oui j'y serais

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker