BRUCE SOORD - Bruce Soord (Kscope) - 26/04/2016 @ 07h29
Les connaisseurs auront déjà compris que Bruce Soord est le leader de The Pineapple Thief, groupe britannique dont il a d’abord été à ses débuts l’unique membre. La carrière de Bruce est assez similaire à celle de son compatriote Wilson à ceci près que la trajectoire est « légérement » différente si l’on compare l’aura et leurs chiffres de vente respectifs.

Si la discographie de T.P.Thief souffre de trous d’air inévitables, elle n’en possède pas moins quelques pépites rock atmo qui peuvent séduire un large public au-delà même de la sphère progressive à laquelle on le rattache pas toujours avec justesse. Certains vont jusqu’à le comparer à Radiohead…

A l’instar de Wilson, Soord a sans doute souhaité s’émanciper de son groupe pour donner libre court à une créativité quelque peu bridée par un fonctionnement certes démocratique mais également plus restreint en terme de liberté. Ceci dit, T.P.Thief est d’abord et avant tout le joujou de Soord.

Partant de ce constat, que faut-il attendre de l’ami Bruce qu’il ne nous aurait pas déjà proposé avec son groupe ? La première écoute révèle une atmosphère apaisée où l’acoustique tient une place prépondérante. Fini les envolées électriques fiévreuses et les longs développements progressifs pur jus.

Point de concept ni de compositions à tiroir ; Soord se contente (avec talent) de dérouler le fil paisible voire flegmatique de ses humeurs du moment. Simplicité, calme et volupté sont les qualificatifs qui caractérisent le mieux ces dix compositions ("Black Smoke" - "Buried Here" - "Familiar Patterns" - "Leaves Leave Me").

Certaines peuvent même prendre l’apparence de hits que ne renieraient pas la scène brit pop ("Willow Tree" - "The Odds"). D’autres celles de pièces un chouia plus audacieuses et séduisantes d’où émanent malgré tout un charme désuet.("A Thousand Daggers" - "Born In Delusion" - "Field Day Part I & II").
Avec ce disque, Bruce Soord ne révolutionnera pas le monde de la musique et telle n’est pas son ambition. Cet album éponyme n’est qu’un instant de paix suspendu au dessus d’un abîme de violence, un pied de nez aux contempteurs de notre chère liberté. Et dans tous les cas, en ces temps troublés, il est le bienvenu..




Rédigé par : Karadok | 15/20 | Nb de lectures : 6002




Auteur
Commentaire
Rohypnol
IP:90.53.247.49
Invité
Posté le: 27/04/2016 à 18h54 - (119925)
Quand on a des problèmes d'insomnie c'est vraiment l'idéal... Rrrrrrrrzzzzzzzz...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker