BROTHERS OF THE HEAD - Light the Night, Feed the Flame (Metalapolis) - 22/10/2015 @ 07h16
Anciennement Bomb Whateva ¿, Brothers of the Head est un quatuor anglo-allemand venu déverser allègrement un heavy stoner/rock légèrement enfumé et psychédélique. Leur premier album « Light the Night, Feed the Flame » fait nettement ressortir une influence primordiale, celle de Kyuss. Les intonations vocales, le côté groovy et chaleureux des guitares, la façon dont sonne la section rythmique, moelleuse et lourde en même temps, pas de doute les albums de la bande à Garcia ont tourné en boucle chez ces gaillards, en particulier à l'écoute du tubesque « Mexico Sweet Mexico » qui ouvre avec conviction le disque.
Évoluant dans un registre similaire, l'électrique « No Free Ride » offre aussi son petit récital d'un stoner/(desert) rock fringuant. « Son of the Sun » met lui en avant un stoner aussi lourd que classique, celui qui fait bêtement dodeliner de la tête sans trop que l'on sache pourquoi.

Cependant, il serait un peu réducteur de considérer BOTH comme un simple rip-off de Kai-uhs car mine de rien on perçoit une petite identité musicale le long des 6 titres composant un disque au demeurant assez court (moins de 40 minutes). 2 de ces 6 compos approchent les 9 minutes et étalent à nouveau tous les ingrédients du style, surtout « Slipping Away » : des riffs hypnotisants, une basse qui sonne épaisse (et un peu linéaire il faut le dire), un chant légèrement filtré et distant, un bon petit refrain qui vous reste dans la caboche, etc. Quant au final aventureux « Supernova City » il me fait penser à un croisement entre du My Sleeping Karma et Monster Magnet. L'instant trip garanti qui doit pleinement se révéler en concert avec quelques montées rock décrassant sérieusement les enceintes.

Par contre d'après les crédits du livret, on doit entendre de la mandoline (un des membres et un invité en jouent), je dois avouer que cet instrument ne m'a pas particulièrement sauté aux oreilles sur « Light the Night, Feed the Flame »... bref ça reste un détail, l'essentiel est dit sur ce disque franchement plaisant à défaut d'être bien original.




Rédigé par : gardian666 | 14/20 | Nb de lectures : 7207




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker