BROKEN MIRRORS - The Universal Disease (Symbol/Brennus) - 09/08/2012 @ 08h16
Broken Mirrors est une jeune formation rhône-alpine ayant sorti au début de l'année, son 2ème album, «The Universal Disease». Le groupe fait du thrash/death mélodique, et autant faire le parallèle d'emblée, dans la veine de ce que peut proposer Children of Bodom. Mais la comparaison pour moi s'arrête là, parce que d'une, Broken Mirros n'est pas un erstaz de C.O.B, et de deux, si le combo annécien n'a pas en son sein un technicien de la trempe de Laiho, il arrive avec ses armes à proposer une musique plus riche et intéressante que les dernières galettes pondues par les Bodom (depuis au moins 2005).

Alors oui, on tilte parfois sur certains riffs ou des passages de clavier qui rappellent effectivement la bande à Laiho, mais Broken Mirros, c'est un peu plus que ça. L'album en lui-même est déjà bien rempli, puisque sans le titre bonus, il dure pas loin de 1h10. Les titres varient de 4 à presque 8 minutes, et si on peut relever quelques passages en deçà ou plus dispensables, «The Universal Disease» est du début à la fin, un très bon album. Parler simplement de thrash/death mélo me paraît réducteur, tant la musique du groupe est travaillée et diversifiée. C'est bien à du metal moderne que l'on a affaire, et moi qui suis loin d'être adepte de ces genres (metal moderne, death mélo, etc.), je dois dire que j'ai été bluffé par le résultat. François (Guichard) possède un chant écorché et assez criard, dont je ne raffole pas des masses, et pourtant il porte parfois à lui tout seul l'ensemble, comme sur le refrain -en 2 parties- de «Pig Marmelade», plein de maîtrise et de classe, capable d'enchaîner quelques phrases à toute vitesse avec des lignes vocales plus lentes et mémorables. A partir d'un style assez commun et usé ces dernières années, Broken Mirrors parvient à captiver l'auditeur, en évitant de jouer la carte de la simplicité et au contraire en fournissant un gros boulot sur les arrangements, les ambiances, en n'oubliant pas de garder comme ligne de conduite une approche énergique, metal, tout simplement.

Bien sûr, ce n'est pas non plus un metal ultra technique ou progressif, mais on est plein pot dans la diversité et une certaine recherche musicale. Pas besoin de faire de la description scolaire de cet opus, il suffit d'écouter «Strong Enough» (morceau le plus long, ouvrant l'album) pour se rendre compte du travail fourni. Intro pesante avec chuchotements et bruitages, montée en puissance sur un thrash moderne accrocheur, leads façon death melo, solo à forte tendance heavy et un refrain qui marque rapidement l'auditeur. Broken Mirrors c'est ça et bien d'autres choses, comme parfois des nappes de clavier somptueuses («Nightmare in Mind, pt.I»), une approche plus mélodico-mélancolique qui sans chant clair ou guitare acoustique interpelle l'auditeur («Heartsick» aux paroles touchantes), un jeu de batterie pas forcément démonstratif, mais parfois très intelligent pour rendre plus attrayant certains passages ou rebooster les guitares...

Chaque musicien apporte sa patte à la constitution d'un opus qui nous tient en haleine quasiment non-stop, seul «OverDriven», piste pas très facile à appréhender me paraît en dessous des autres. D'ailleurs, le titre «Inner Enemy», placé comme bonus, avait tout à fait sa place sur l'album, la recette Broken Mirrors y est encore excellente (le refrain, les riffs, etc.) A la base, j'étais assez méfiant quand au style pratiqué par le groupe, et franchement, même si tout n'est pas parfait (la voix est un peu fatigante à la longue), «The Universal Disease» est une vraie bonne sortie française, dotée de nombreuses qualités et d'un travail de composition loin d'avoir été bâclé. Belle performance, et un gros potentiel !




Rédigé par : gardian666 | 15,5/20 | Nb de lectures : 12190




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker