BORN FROM PAIN - The New Future (GSR/Season of Mist) - 28/02/2013 @ 08h45
Voici enfin le sixième album de nos bataves préférés BORN FROM PAIN. Un sixième skeud qui fait suite au « sympa mais sans plus » (avis perso) « Survival » sorti il y a quatre ans de cela, après un « War » qui ratissait tout sur son passage. Et quatre ans, mine de rien, c’est long. Mais ça laisse du temps pour composer un bon album, normalement. Alors « The New Future » est-il un bon album ?

Déjà la diffusion du clip pour la présentation du titre « The New Future » laissé présager un certain relâchement au niveau de la fougue et de la composition. Assez plat dans l’ensemble, et pas vraiment bandant, ce morceau ne donnait guère envie, mais on espérait tout de même que le reste de l’album puisse regorger de bonnes choses.

Et des bonnes choses il y en a, fort heureusement. À commencer par le morceau d’ouverture « Change Or Die ». Titre 100% BORN FROM PAIN, au style direct, hardcore, et plein de rage, il renvoie au fond de la salle toutes nos craintes et nos doutes. Une belle entrée en matière qui montre que le groupe en a toujours dans le slibard. Mais restons tout de même sur nos gardes. « Never Walk Alone », qui lui emboite le pas, revient sur un terrain plus épique, comme à la bonne époque de « War », pour un morceau sympa, faisant juste le job tout en manquant un brin de niak. « Reap The Storm » joue dans la même catégorie: bon titre, un brin plus musclé, mais qui manque cruellement de mordant, mais bénéficie d’un bon refrain de bûcherons qui fait effet et augure du bon pour les prochains live. Alors jusque là on se dit que ça va, on tient du bon, même si le groupe nous a habitué à mieux en terme de compos surblindés qui cartonnent, mais ça passe.

Seulement, à partir d’ « American Treason » BORN FROM PAIN commence sa longue descente vers la médiocrité et balance un titre d’une banalité consternante. Semi-sauvé grace aux couplets et mosh-part efficaces, il n'en reste pas moins qu'un titre terriblement bateau et sans saveur. Mais bon, le pire est à venir quand « Kampfbereit » débarque et nous dévoile les intentions du groupe à s’ouvrir vers d’autres horizons. Intéressant ? Ça aurait pu l’être, mais là...non. BORN FROM PAIN s’est engagé à ajouter une espèce de synthé typé dance-music et le résultat est vraiment affligeant. Ça file plus la larme à l’œil (ou la nausée, au choix) que la trique. On ne pige pas trop pourquoi le groupe en est venu là, mais bon, doit y avoir une raison. Heureusement qu'« Heartbeat » s’incruste en invité surprise et rehausse un peu le niveau par un morceau efficace, hargneux et mélodique qui sauve un peu la mise de cette seconde partie du disque. « The New Future », morceau titre, nous replonge dans le mauvais et on continue de s’ennuyer (et de faire les gros yeux). Sa rythmique quasi-indus est originale pour du BORN FROM PAIN, mais globalement on est quand même loin de ce que les hollandais ont pu nous servir auparavant. Les sons éléctro n’apportent rien une fois de plus, si ce n’est un vieux bourdonnement dans nos oreilles des plus désagréable et on se fait quand même royalement chier. Et ce n'est pas « The Dominos Fall », titre instrumental ni bon ni mauvais, qui nous réveillera un peu. Il conclue là un album bien fadasse et vraiment faiblard...

Et pour les plus courageux, une neuvième piste (non spécifiée) figure en toute fin, mais n’était vraiment pas ultra nécessaire en fait. Il s’agit là d’un vieux remix dubstep d’« Heartbeat » plus agaçant que digne d’intérêt.

Quatre ans pour ça? Pourquoi un tel sabordage après nous avoir pondu de bons albums, fait de gros morceaux über efficaces et s’être imposer comme un leader de la scène hardcore européenne? BORN FROM PAIN nous sort une sixième ogive sans saveur. Une ogive en mousse, réchauffée et sentant la demi-molle, ne comportant que deux-trois titres "intéressants". On espérait un nouvel obus, mais en guise de ça le groupe nous a pondu une bombe à eau… Ce qui est vraiment regrettable venant de la part d’une formation de cette trempe.

Alors si c'est ça le nouveau future de BORN FROM PAIN, je passerai mon chemin la prochaine fois...

http://www.bornfrompain.com - 153 visite(s)

The New Future - 90 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 09/20 | Nb de lectures : 11813




Auteur
Commentaire
ZAZE78
IP:195.68.113.16
Invité
Posté le: 28/02/2013 à 09h44 - (106276)
Born From Pain est mort depuis SURVIVAL.


Ilhan
Membre enregistré
Posté le: 28/02/2013 à 12h52 - (106278)
Tout à fait d'accord avec la chronique (et ce qui est dit sur les précédents albums).

La tentative d'évolution, ok pourquoi pas...
Mais la c'est raté.
J'espère qu'ils vont se ressaisir.

Un petit retour au style des premiers albums je dirais pas non.



Vision Of Beuh
Membre enregistré
Posté le: 28/02/2013 à 19h31 - (106285)
T'es plutot gentil Velvet ^^!
R.I.P Born From Pain, je retourne kiffer "In Love With The End"



Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 28/02/2013 à 19h53 - (106287)
Moi je retourne écouter "Reclaiming The Crown".

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 28/02/2013 à 20h20 - (106288)
@Vision Of Beuh: ha ha ouai, mais bon, y a quand même quelques trucs potable (heureusement!) mais qui ne constituent pas assez pour en faire un bon album, même moyen quoi. J'ai vraiment halluciné sur la médiocrité du skeud, vraiment.

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 01/03/2013 à 00h27 - (106292)
J'adore cet album, là où Survival était en grosse demi-teinte, après l'énorme "War".

18/20



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker