BORN FROM PAIN - Survival (Metal Blade/Season Of Mist) - 07/11/2008 @ 09h40
« Survival », le ton est donné. Born From Pain est toujours là après plus de dix années d’activisme et compte bien le démonter. Ils sont en guerre et reprennent les choses exactement là où ils les avaient laissées. « Survival » se passe quelques secondes après la fin de leur précédent effort. La machine de guerre « War » avait tout dévasté sur son passage ne laissant que des ruines derrière elle. La guerre a été dure, les combats âpres mais la puissance de feu des Hollandais n’a eu aucun mal à transpercer les blindages les plus résistants. « War » était un char d’assaut, un Panzer, « Survival» fait l’effet d’un escadron de navy seals surentraînés prêts à se glisser furtivement, froidement au milieu du champ de bataille pour achever les quelques survivants laissés par "War". BFP est de retour pour tout nettoyer, ne pas faire de prisonnier, les cinq Bataves sont déterminés à ne pas faire de quartier et à resserrer leur emprise sur la scène metalcore européenne. Mais toute guerre fait des victimes, des deux côtés. Malgré la force de frappe de "War", l’escadron BFP a enregistré des pertes lui aussi, et pas de moindre. En effet le soldat Snelting manque à l’appel de ce cinquième album. Ché est tombé au champ d’honneur après avoir fièrement combattu et largement contribué à faire de BFP ce qu’ils sont aujourd’hui. Un des leaders de la scène metal hardcore.

Se séparer de son frontman, n’est jamais chose aisée, surtout quand celui-ci avait le charisme et la puissance vocale de Ché, mais les Bataves ne s’en sont pas laissé compter et après moult tentatives infructueuses à lui trouver un remplaçant, ils ont simplement choisi de se serrer les coudes et de trouver une solution interne en intronisant Rob Franssen, bassiste et homme fort du groupe, au chant et procédé à quelques aménagements niveau line up. Ils sont repartis, plus fort que jamais.

Musicalement, rien n’a vraiment changé, Born From Pain reste fidèle au style qu’il s’est échiné à créer durant toutes ses années. L’album s’ouvre sur une bande son d’émeutes, de champ de bataille, d’apocalypse, la bande son parfaite pour illustrer les dégâts causés par « War ». Globalement, « Survival » est plus varié (houlala les grands mots sont lâchés), moins compact que son prédécesseur, l’impression de rouleau-compresseur métallique est moins présente, on est plus dans le corps à corps, coups de boules, coup de poings. Le premier morceau déboule et là, à cet instant précis, on comprend que BFP va nous attraper par les cojones pour ne plus les lâcher durant quarante minutes. « Sound Of Survival » et son riff typiqument Slayerien laisse entrevoir les dégâts que ce titre va causer en live. « Sons Of A Dying World » détonne avec son riff heavy, que ne renierait pas le Megadeth des eighties, et qui va s’incruster dans votre petite cervelle pour ne plus en sortir de la journée. L’impression générale est excellente pour ce nouvel album et malgré ce très bon niveau d’ensemble, quelques titres parviennent encore à rehausser le niveau pour se hisser à la hauteur des hymnes du combo. Autre bonne surprise, un titre, « Final Collapse » qu’on jurerait sorti du dernier Cataract, un morceau tout en lourdeur, comme les Suisse savent si bien le faire, même la voix rappelle celle de Fedi (à un point tel que je me demande si ce dernier n’est pas au micro sur le titre…).

Born From Pain ne change pas et cet album sonne comme du Born From Pain. L’identité musicale et thématique a toujours été dictée par Rob, Ché ne faisait « que » chanter, mais il le faisait avec talent et présence. Mais il n’est plus là, il faut s’y faire. Rob a eu l’intelligence de ne pas singer son comparse, il possède son propre timbre, son grain et même si ses vocaux sont moins profonds et moins puissants, son travail est tout à fait honorable. Plus même, sa voix redéfinit un peu le son du groupe en lui apportant une nouvelle vibe hardcore plus street voire plus old school (houlala les grands mots sont lâché part II). Voilà, je pense qu’on a fait le tour de la question. Born From Pain reste Born From Pain, certaines petites choses ont changé, la voix notamment, mais l’identité du groupe reste la même. Reste que les gaziers ont une revanche à prendre sur scène car leur prestation au Hellfest était très quelconque alors que d’ordinaire ils sont irréprochables sur ce plan-là. C’est peut-être sur scène, sur les routes, plus que sur disque que Ché va manquer au groupe. La réponse très bientôt au Persistance Tour. Le premier album de Born From Pain s’appelait « Reclaiming The Crown », la couronne ils l’ont sur la tête maintenant, ils n’ont plus besoin de la réclamer. « Survival » va contribuer à la leur enfoncer encore plus sur le crâne et le groupe ressoudé est prêt à en découdre avec tous les prétendants autoproclamés au trône.

Myspace - 754 téléchargements


Rédigé par : Seb on Fire | 15/20 | Nb de lectures : 11426




Auteur
Commentaire
TimmyC
Membre enregistré
Posté le: 07/11/2008 à 09h46 - (63916)
Bof,bof...
Le nouveau chanteur est vraiment pas terrible, ça joue moyen, c'est TRES redondant...
Bref une deception de plus pour cette année vraiment pas terrible...



Purulent Putrefaction
Membre enregistré
Posté le: 07/11/2008 à 12h19 - (63932)
J'trouve ca toujours aussi sympa et puis ce nouveau timbre, j'trouve qu'il colle bien a leur zic, ca reste du hardcore basique mais ca va faire mal dans le pit!!



Horrorist
IP:80.119.216.118
Invité
Posté le: 07/11/2008 à 13h04 - (63937)
Le nouveau chant est plus old school (mais bonne quand même), et les compos plus mélodique... tout pour me déplaire dans un groupe à la musique d'ordinaire si compacte et violente !!! Dommage...

TRAUMATISM
Membre enregistré
Posté le: 07/11/2008 à 13h51 - (63942)
Chronique très juste.....

R3y_on2
Membre enregistré
Posté le: 07/11/2008 à 19h53 - (63959)
ha c'est bon!



Enn
IP:85.68.207.233
Invité
Posté le: 09/11/2008 à 15h01 - (63987)
Merci les bons liens morts.

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 09/11/2008 à 15h26 - (63988)
Sinon, t'as pas fini de râler?

anton
IP:78.159.29.253
Invité
Posté le: 12/11/2008 à 19h02 - (64091)
carrément d'accord avec la chro concernant le concert du Hellfest: largement moins bon que les prestations passées, et vu le style de zic, ça a plutôt intérêt à bien passer sur scène...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker