BOISSON DIVINE - Volentat (Adreit/Brennus) - 18/04/2016 @ 07h54
Le Metal est universel. Comment peut-on présenter autrement un genre qui s’est acoquiné avec tant de musiques, tant de folklores ? En voici encore un très bel exemple avec BOISSON DIVINE, groupe formé en 2005 du côté du Gers. En Gascogne donc, précision ô combien importante vu que ce collectif mené par le duo Adrian Gilles - Baptiste Labenne a choisi de fusionner Metal et folklore gascon. Avec chant en gascon et instruments locaux (boha (une cornemuse), flabuta (flûte), tambourin à corde, accordéon, vielle à roue…) de rigueur. Leur premier album, Enradigats, n’arrivera qu’en 2013. Avec des morceaux chantés en français et en gascon aux thèmes divers (comme… le rugby), BOISSON DIVINE avait livré un disque hyper frais de Folk-Metal guilleret et entraînant, avec mine de rien de sacré tubes potentiels (comme l’hymne "Terre d’Attache"). 3 ans plus tard et alors que le groupe s’apprête à monter sur la scène du Ragnard Rock Festival cet été, voici venir leur second album, Volentat.

Côté Metal, BOISSON DIVINE ne se situe pas dans le registre Black/Pagan mais dans l’autre versant du Folk-Metal, celui qui navigue plutôt dans le Heavy/Power. Et encore, BOISSON DIVINE reste à part et est avant tout une formation de Folk-Metal, tout simplement, relativement mélodique avec force solos (et compos tendant parfois vers le mélodeath), et avec du chant clair uniquement. Notons déjà que cette fois-ci, le groupe a choisi de chanter à 100% en gascon et aucune ligne en français ne viendra perturber la langue du Midi. Le livret de l’album propose la double traduction français/anglais et les thèmes sont de nouveau variés, citons "Dauna de Brassempoi" qui parle de la première représentation connue du visage féminin. C’est Baptiste qui se charge de la majorité des parties de chant et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il maîtrise entièrement son sujet, avec quelques belles envolées au sein d’un ton qui m’évoque celui d’Attila Bakos de THY CATAFALQUE voire les chants de SOLEFALD. Rien que ces voix font une bonne partie de l’accroche de Volentat avec une belle poignée d’excellents refrains ("Sent Pançart", "Dauna de Brassempoi", "Quin Braguèr", "Cepèra"). Et bien sûr, c’est aussi ici que se situe la particularité de BOISSON DIVINE, résolument unique en son genre (même s’il n’est apparemment pas le premier groupe de Metal à utiliser le gascon).

Par rapport à Enradigats, Volentat se dégage nettement du « Metal à boire » dont pouvait un peu injustement être taxé le groupe, BOISSON DIVINE évolue et varie ses humeurs. Mais le Metaaaaaal est bien là et on le remarque dès "Sent Pançart" (passée sa superbe intro folklorique), avec ses cavalcades qui à n’en pas douter permettront au groupe de lancer des circle-pits bien dynamiques. "Dauna de Brassempoi" montre toute l’inspiration du groupe avec d’excellentes compos Metal et bien sûr une parfaite intégration des éléments folk. "Quin Braguèr" est assurément le tube de cet album et est digne du meilleur de Enradigats. "Cepèra" n’est pas en reste et BOISSON DIVINE continue ainsi à nous abreuver de riffs accrocheurs, "Aiga d’Aur" et "Los Invisibles" sont là pour le prouver. Mais les gascons ne font pas que riffer et Volentat se révèle tout de même relativement aéré. Notamment pour "Los Tilholèrs", pièce très folk et très travaillée. On s’arrêtera aussi sur l’intro très posée de "Aiga d’Aur", les moments plus intimistes de "Los Invisibles" ou encore le plus cool "Pujar" qui bénéficie de l’apport du chant féminin. Volentat se pose alors comme un album très complet.

Un album complet qui se termine par un final complet, "Caussada deus Martirs", qui du haut de ses 9 minutes résume bien tout ce que BOISSON DIVINE a à nous proposer. Et Volentat est donc une belle réussite, bien produit de sucroît, et il n’y avait déjà que peu de défauts de forme sur Enradigats. D’aucuns continueront à préférer ce dernier qui était plus concis (on gagne 10 minutes de musique ici) et efficace, mais le groupe gascon a évolué et triture admirablement bien son Folk-Metal. Sans prétention, BOISSON DIVINE tombe peut-être parfois dans les clichés du Folk-Metal sautillant, mais il est difficile de résister à la plupart des morceaux entraînants de cet album, qui recèle de qualités musicales certaines et de compositions inspirées dans un registre Metal simple et accrocheur. Bien sûr, il faut aimer le chant clair en gascon est les instruments proposés, mais bien que touchant très peu au folklore gascon (je suis originaire d’une région diamétralement opposée à la Gascogne dans l’hexagone…), BOISSON DIVINE m’a rapidement conquis, dès les premières écoutes du single "Dauna de Brassempoi" d’ailleurs. Je ne sais pas si je préfère Volentat à Enradigats, chacun à son propre charme mais le principal c’est que BOISSON DIVINE assure dans son Folk-Metal gascon. Atau que's ditz !




Rédigé par : ZeSnake | 15.5/20 | Nb de lectures : 6634




Auteur
Commentaire
Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 18/04/2016 à 11h01 - (119866)
Ca m'a l'air fort sympathique tout ça, merci pour la découverte !

JTDP
Membre enregistré
Posté le: 18/04/2016 à 12h21 - (119867)
Complètement d'accord avec la kro. C'est frais, inspiré et accrocheur. Ca fait franchement du bien par là où ça passe !



ManOfShadows
Membre enregistré
Posté le: 18/04/2016 à 23h18 - (119869)
Ce groupe est ce qui est arrivé de mieux au Folk Metal depuis bien cinq ans. C'est frais, original, ils ont une patte bien à eux et évitent tous les clichés du genre.



Boisson Bibine
IP:86.245.61.17
Invité
Posté le: 20/04/2016 à 22h48 - (119880)
C'est assez sympathique. N'étant pas du tout connaisseur du genre, je dirais que ça le fait d'entendre du biniou sur du SUM41 avec Didier Barbelivien au chant..

Humungus
Membre enregistré
Posté le: 21/04/2016 à 06h27 - (119884)
@ Boisson Bibine :
AH AH AH AH !!! !!! !!!

JTDP
Membre enregistré
Posté le: 22/04/2016 à 14h26 - (119899)
@Boisson Bibine : faudra que tu m'explique à quel moment t'entends du SUM 41 là-dedans... :-)

bigxtra
Membre enregistré
Posté le: 01/05/2016 à 19h59 - (120009)
Tout simplement excellent, hâte de voir ce que ça donne en live ! Par contre, le côté rugbystique, c'est un tue-l'amour (je pense à "3eme mi-temps" là).



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker