BLOOD TSUNAMI - For Faen! (Indie/Season of Mist) - 20/08/2013 @ 23h58
BLOOD TSUNAMI est depuis ses débuts un gigantesque malentendu. D'abord parce qu'il est l'un des rares groupes de thrash - avec les fous furieux de NEKROMANTHEON - a venu d'un pays surtout connu pour sa scène black et donc pas considéré comme 'bancable'. Ensuite parce que toute l'attention s'est focalisée sur leur batteur et ex-EMPEROR Bård 'Faust' Eithun alors que leur véritable leader est Pete Evil, garçon surtout connu chez lui pour avoir présenter la version locale de l'émission de MTV 'Headbanger's Ball'. Et enfin parce qu'il a commis l'erreur - certes grossière - d'oser intituler en 2007 son premier album 'Thrash Metal' sans réel second degré, sans pour autant que le contenu (très standard) ne soit à la hauteur.

Ces planages, le groupe les a payé au centuple car leur deuxième - et dix fois supérieur - album 'Grand Feast For Vultures' a été complètement ignoré, le groupe étant jeté dans le même panier que tous ces groupes de second zone brésilien qui essayaient de repomper sans même réfléchir les deux premiers skeuds de KREATOR, histoire de profiter du (bref) retour de vague du genre lancé par MUNICIPAL WASTE et consorts. Après quatre années de silence discographique et un changement de label et de bassiste, 'For Faen!' (pour faire simple, 'merde!' en norvégien) devrait donc tout avoir du geste désespéré, du dernier que l'on fait avant de se précipiter avant de se jeter du haut de falaise en désespoir de cause. Et ben nom d'une paire de basket de languettes, il n'en est rien, loin de là…

Déjà, les plans quasi-épiques du skeud précédent (qui affichait trois titres de plus de huit minutes) ont été remisés au placard, histoire de se recentrer sur le point de départ, c'est-à-dire un thrash pur jus (ah bon, vous aviez deviné?) mâtiné d'une attitude punk, sans pour autant que cela se traduise par un côté plus rock n'roll et lâche. Non, le bon point avec BLOOD TSUNAMI c'est que les Norvégiens aiment jouer vite et surtout faire preuve de cruauté dans les rifts. C'est là que l'apport de Faust se révèle essentiel car il apporte justement une rigueur de métronome qui aide leur musique à rester tendu comme un string comme il faut, surtout que Pete Evil a, lui, une voix quasi-black métal. D'ailleurs, plus c'est court, plus c'est bon: n'affichant même pas deux minutes au compteur, "Dogfed", "The Rape Of Nanking" et "B.T.K." ont un côté ramassé et immédiat à la POISON IDEA qui fait mouche.

Sauf qu'à part lorsque le groupe tombe la tête la première dans le chaudron black bouillant (""Grave Desecrator"), tout cela reste hélas bien trop fugace pour laisser une impression durable. En reniant le côté plus ambitieux de 'Grand Feast' et en revenant à quelque chose de plus terre-à-terre, BLOOD TSUNAMI a perdu un peu de sa superbe. Et surtout, 'For Faen!' a le malheur d'arriver un an après 'Rise, Vulcan Spectre' de leurs compatriotes NEKROMANTHEON qui, au petit jeu mortel de la comparaison, écrase ce troisième album pas mauvais en soit mais pas franchement mémorable non plus...


Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | 12/20 | Nb de lectures : 11318




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker